Publié dans Société

Résultats du CEPE 2019 - Le taux de réussite en baisse pour Antananarivo

Publié le dimanche, 01 septembre 2019

Il fallait s’y attendre. Les résultats de l’examen du CEPE (Certificat d’étude primaire élémentaire) semblent régresser ces dernières années. A l’exemple de la Circonscription scolaire (CISCO) d’Antananarivo ville, le taux de réussite a baissé de 6,06 % cette année par rapport à celui de 2018. 67,55 % des candidats viennent d’obtenir leur premier diplôme officiel, contre 73,61 % l’année dernière. Cette baisse est également enregistrée dans la CISCO Avaradrano, où 79,61 % des candidats sont admis contre 81 % en 2018. Cette régression des résultats du premier examen officiel s’est déjà reflétée durant les 2 examens blancs, en juillet et août derniers.

Pour la CISCO Tanà ville, le taux de réussite tournait autour de 23%, avant d’augmenter à 38 % durant le second examen blanc. Cette situation pourrait s’expliquer par une durée trop longue de l’année scolaire s’étalant jusqu’à 11 mois, impactant sur la concentration et l’assiduité des élèves. D’un autre côté, les failles pourraient provenir des enseignants ou encore de la pédagogie. « Après la publication des résultats, l’heure est actuellement à l’évaluation afin d’améliorer à la fois le niveau des élèves et le taux de réussite pour les prochains examens », avance Lalaina Ramananantony, chef CISCO Tanà ville.

Les affichages des admis en 6e pour demain

Une organisation interne. Les résultats du concours d’entrée en 6e seront publiés demain auprès des centres d’examen et collèges d’enseignement général (CEG), selon les informations émanant de la CISCO Tanà ville. « Cette année, la publication des résultats du CEPE et du concours d’entrée en 6e ne s’est pas faite simultanément, pour des raisons techniques. Les responsables sont encore en exercice notamment pour la transcription des notes et la délibération, en tenant compte des places disponibles auprès des collèges », explique le chef CISCO. Si la moyenne délibératoire étant par exemple de 10/20 pour le CEPE, cela peut atteindre les 12 ou 14/20 pour l’entrée en 6e, avec la capacité d’accueil restreinte au sein des CEG. Dans la plupart des cas, les candidats non admis auprès des établissements publics se ruent dans les collèges privés pour poursuivre le secondaire. Rappelons que les candidats inscrits auprès de la circonscription de Tanà ville se subdivisent en 3 options, dont 24 845 en lice pour le CEPE- 6e  et 153 qui sont juste à la course pour le concours d’entrée en classe de 6e. Autrement dit, ces derniers ont déjà décroché le CEPE mais qui, pour diverses raisons, ont dû redoubler en classe de 7e.

Patricia Ramavonirina

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff