Publié dans Société

Coronavirus - La délivrance des permis de travail pour les Chinois suspendue

Publié le lundi, 03 février 2020

Madagascar figure parmi les pays où bon nombre de ressortissants chinois font des allers-retours. Face à la propagation du Coronavirus en Chine, le ministère du Travail, de l'Emploi, de la Fonction publique et des Lois sociales (MTEFPLS) a pris l'initiative de suspendre la délivrance des permis de travail pour les Chinois qui veulent exercer dans le pays. D'après Fenitra Randrianarisoa, directeur de la migration professionnelle au sein du MTEFPLS, cette mesure a été prise depuis le 1er février dernier, et ce jusqu'à nouvel ordre, afin de diminuer les risques de contamination du Coronavirus dans le pays.

 

Chaque année, ce département ministériel reçoit au moins 200 demandes de permis de travail venant de la Chine, dont la majorité d'entre eux voudraient exercer dans le secteur minier et celui du commerce. Les gens issus de la population active, âgés de 18 à 60 ans, sont les principaux demandeurs et la durée du séjour va de 6 mois à 2 ans. Depuis la demande jusqu'à l'obtention et l'expiration du permis, ces Chinois sont soumis à un contrôle régulier. Toutefois, des personnes malveillantes arrivent toujours à passer à travers le filet des contrôleurs, malgré le fait que les procédures soient strictes. L'année dernière, au moins cinq Chinois ont été concernés par une demande d'expulsion à cause d'une fausse déclaration ou des papiers qui n'étaient pas en règle.

Il faut rappeler que la plupart des contaminations du Coronavirus ont eu lieu en Chine. Actuellement, 26 provinces de Chine continentale dont Hong-Kong et Macao ont déclaré des cas. Toutefois, une quinzaine d'autres pays ont confirmé des cas venus de l'extérieur. Par conséquent, les Etats-Unis, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, l'Irak et Israël ont interdit l'entrée sur leur territoire aux étrangers s'étant récemment rendus en Chine. De leur côté, la Mongolie, la Russie et le Népal ont fermé leurs frontières terrestres avec la Chine. Et enfin, la Papouasie-Nouvelle Guinée a fermé ses ports et ses aéroports aux voyageurs venant d'Asie.

Anatra R.

Fil infos

  • Les actus en bref
  • Couple Rajoelina - Echange convivial avec le couple Biden
  • Pénurie d’eau - Le pire est à craindre
  • Affaire 73,5 kilos d’or - Le procès remis aux calendes grecques 
  • Rapport de la mission de suivi électoral  - L’UE insiste sur la mise en œuvre des recommandations 
  • JIRAMA - Andekaleka se dote d’un quatrième générateur
  • Commerce - L’Algérie lorgne sur la vanille malagasy
  • Rajoelina à la tribune des Nations Unies - Interpellation sur le prix du baril de pétrole
  • Disparition du plus petit primate au monde - La honte pour Madagascar !
  • Discours à la tribune des Nations unies - Rajoelina dans le même panel que Biden et Kagamé

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Fia…ble !
    On ne peut pas passer inaperçu l’évènement majeur de la semaine dernière, la FIA. En fait de jeudi à dimanche, la Foire internationale de l’agriculture (FIA) s’est tenue au Parc des expositions à Tanjombato. Quand on parle d’Agriculture, ce grand ensemble qui englobe toutes les activités du monde rural dans tous ses états. Sont inclus à l’intérieur de ces activités dites agricoles la culture, la pêche et l’élevage qui se souscrit au sein de l’économie « verte » et « bleue ». Avec l’évolution des activités exigées par la demande sans cesse croissante des besoins de l’homme, l’agribusiness apparait et commence à occuper du terrain. De toute façon, l’agriculture représente un domaine de priorité surtout pour un pays comme Madagasikara. L’initiative entrant dans le cadre pour l’épanouir est toujours très appréciée et fiable. Les actions de l’Agence Première Ligne font partie des stratégies à encourager. En principe, l’agriculture est un…

A bout portant

AutoDiff