Publié dans Société

Mesures d’hygiène contre le COVID-19 - L’association Fitia initie les élèves

Publié le mardi, 17 mars 2020

En action. Après avoir distribué des savons lors de la remise officielle des Rakibolana au gymnase Mahamasina vendredi dernier pour prévenir de la Covid-19, l’association Fitia sous l‘égide de la Première Dame Mialy Rajoelina monte à la vitesse supérieure. En collaboration avec le Ministère de la Santé Publique (MSP) et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation Professionnel (MENETP), une campagne de sensibilisation des élèves inscrits auprès des Ecoles Primaire publiques (EPP) et des Collèges d’Enseignement Général (CEG) situés dans la capitale est actuellement programmée. Cette semaine, 4 équipes sont déployées   sur 4 sites différents tous les jours  et ce jusqu’au lundi 23 mars pour partager la mesure de santé publique des plus élémentaires dans le monde entier.
Hier, des membres actifs de  l’association Fitia se sont repartis  au niveau des EPP Analamahitsy Cité et Soavimasoandro ainsi que des CEG situés  à Sabotsy Namehana et Ankadilkely Ilafy. L’une des 4 équipes mobilisées est allée à la rencontre des apprentis de l’Ecole Primaire Publique  Soavimasoandro pour apprendre les gestes à adopter     afin de prévenir la propagation du coronavirus. Vers  9 heures, de milliers d’élèves se sont intéressés aux  interventions des personnels de santé du CSB II  Alarobia Amboniloha et de ladite association sur comment réagir face à cette pandémie qui sévit dans le monde entier.
Le premier exposé du personnel de santé a été de rassurer les élèves âgés entre 4 ans à 16 ans que Madagascar n’enregistre pas encore un cas confirmé du coronavirus.  Et qu’une ligne verte « 910 » est opérationnel à toute heure de la journée pour toute information s’y rapportant. Toutefois, pour  prévenir des mesures devraient être prises et c’est la raison de leur venue.  Une des membres de   l’association Fitia a par la suite expliqué les élèves  la distance  d’un mètre à respecter pour éviter de transmettre un virus et d’autres mesures.  Etant donné que le lavage des mains est également essentiel pour protéger contre les infections et prévenir la propagation de la COVID-19, une démonstration avec la participation d’un des écoliers a été effectuée. Une étape qui les a beaucoup ravivé du faut aussi que Fitia leur a remis des savons à la fin de leur intervention.  Selon Rasoaveloholiarilalao, directrice  de cet établissement scolaire public, le problème d’approvisionnement d’eau demeure un obstacle pour  la réalisation de ces énoncés. Cependant, avec les 25 enseignants, elle va  déployer tous les matériels nécessaires  notamment en augmentant le nombre de bidon remplis d’eau pour éviter toute contamination.
KR.


Fil infos

  • Assemblée nationale - Une législature folklorique
  • Cementis Antsirabe - Vers une production annuelle d’un million de tonnes de ciment
  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff