Publié dans Sport

UEFA Champion's League - Sylvio Ouasserio et Abel Anicet retrouvent la compétition

Publié le lundi, 10 août 2020

L'UEFA a procédé ce dimanche au tirage au sort du premier tour de qualification pour l'édition 2020-2021 de la Ligue des champions.  Les cadors du Vieux Continent s'affronteront à partir de mercredi lors du Final 8 de la Ligue des champions à Lisbonne. En attendant de connaître le grand vainqueur de la compétition pour la saison 2019-2020, l'UEFA a déjà procédé dimanche au tirage au sort du premier tour des éliminatoires pour la prochaine édition.

Le premier tour de qualification mettra aux prises 34 équipes dont 33 nouveaux entrants et le vainqueur du tour préliminaire. Les Bulgares de Ludogorets débuteront aussi lors de ces duels disputés sur un match les 18 et 19 août, soit les même jours que les demi-finales du Final 8 de Lisbonne. Les rencontres se disputent, avec prolongation et tirs au but si requis. Les vainqueurs se qualifient pour le second tour de qualification de l'UEFA Champions League, les perdants sont reversés dans le deuxième tour de qualification de l'UEFA Europa League.

Deux internationaux malagasy seront en course pour la plus majestueuse des compétitions. Le nouveau Barea, Sylvio Ouasserio (Fola Esch Luxembourg) et le capitaine Abel Anicet Randrianantenaina (PFC Ludogorets Razgrad Bulgarie). Le PFC Ludogorets d'Abel Anicet, capitaine des Barea de Madagascar affrontera d'entrée le club Monténégrin du  Budu_nost Podgorica. Le Sheriff Tiraspol, un club de Moldavie

Les boules comportant les têtes de série sont placées dans un chapeau, celles comportant les non-têtes de série dans un autre. Une boule est tirée dans chaque chapeau et placée dans un grand chapeau vide au milieu, dans lequel elles sont mélangées. Le club tiré en premier jouera le match Aller à domicile contre le club tiré en deuxième.

Cette saison, les matches de qualifications sont des matches secs disputés à huis clos. Avant le tirage, les 34 équipes sont également réparties en têtes de série et non-têtes de série en fonction du classement au coefficient des clubs.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Covid-19 - Le rebond de l’épidémie à l’étranger doit interpeller les Malagasy
  • Session ordinaire de l’Assemblée nationale - Les dossiers transmis par la HCJ au menu
  • Tournée présidentielle dans le Nord - Sambava, premier bénéficiaire du CVO plus
  • Renforcement du système de santé à Madagascar - Deux hélicoptères médicaux de la Russie
  • Axe Ambilobe - Vohémar - L'inauguration prévue dans 8 mois
  • Arrestation du député Leva - Son épouse parlementaire en flagrant délit
  • Fin de mandat - Rivo Rakotovao rêve d’une prolongation utopique
  • Palais d’Anosikely - Des sénateurs récalcitrants veulent rester à tout prix !
  • Rapatriement - Arrivée d’une énième vague
  • Manifestation populaire à Vohilava - La CNIDH interpelle les autorités étatiques

La Une

Editorial

  • Dans le top 10
    L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) consacra la date du 15 septembre en « Journée internationale de la démocratie ». Madagasikara, pays membre, tenait à la célébrer et ce en dépit des restrictions imposées par la pandémie de Covid-19.En 2016, sur la base de « l’indice de démocratie », Madagasikara se positionnait au 103ème rang mondial sur 167 pays. En janvier 2020, selon le nouveau rapport établi par l’« Economist Intelligence Unit » (EIU), la Grande île a gagné 6 points, ce qui le place dans le top 10 des pays africains. A l’issue des élections de 2018-2019 et en se basant sur le processus électoral, Madagasikara s’est attribué la mention de « bon élève » et obtient la note de 7,92 sur 10 alors qu’entre 2009 et 2014, le pays avait en dessous de 4. Des progrès notables ont été constatés mais beaucoup d’efforts restent encore à…

A bout portant

AutoDiff