Publié dans Sport

Activités sportives - Vers le retour à la normale

Publié le mardi, 08 septembre 2020

Une excellente nouvelle vient d’être annoncée par le Président de la République de Madagascar (PRM), Andry Rajoelina ce dimanche. En effet, ce dernier a déclaré le retour à la normale des activités sportives. Mais des restrictions restent encore à respecter. Toutes les disciplines sportives telles que le basketball, la pétanque et le football sont autorisées à reprendre l’entrainement.
Bien évidemment, et dans le cadre des mesures nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19, l’encadrement de la pratique des activités sportives devra se faire dans le respect des mesures barrières et des protocoles sanitaires élaborés. Il a déjà encouragé le retour à l’entrainement pour les sportifs et la compétition pour certaine discipline à condition qu’il n’y ait pas de supporteurs. Il a précisé en particulier l’interdiction des compétitions qui suscitent l’engouement des supporteurs. Les championnats peuvent reprendre pour certaines disciplines à condition que celles-ci se tiennent à huis clos.
Le Chef de l’Etat a insisté sur le respect des  mesures de protection sanitaire. En effet, que cela soit en compétition ou à l’entraînement, sur la voie publique ou sur un site public ou privé, dans un établissement couvert ou en plein air, la règle des 100 personnes au maximum doit être respectée.
Pour le sport automobile, cette annonce du Chef de l’Etat est un bon signe pour la reprise des compétitions prochainement.
« Si j'ai bien compris le communiqué du PRM, les entraînements sont autorisés mais les organisations des compétitions sont interdites. Espérons donc l’ouverture des manifestations sportives dans 15 jours soit à partir du 21 septembre 2020 ou du 26 septembre 2020 », annonce  Jimmy Rakotofiringa, président de la fédération du sport automobile de Madagascar.
Dans l'attente des propositions pour les compétitions de base (Slalom, karting et run), il est donc possible d'organiser 2 rallyes pour la FMSAM, le premier les 30,31 octobre et le 1er novembre 2020 et les 27,28 ,29 novembre 2020 pour le second.
Recueillis par Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Covid-19 - Le rebond de l’épidémie à l’étranger doit interpeller les Malagasy
  • Session ordinaire de l’Assemblée nationale - Les dossiers transmis par la HCJ au menu
  • Tournée présidentielle dans le Nord - Sambava, premier bénéficiaire du CVO plus
  • Renforcement du système de santé à Madagascar - Deux hélicoptères médicaux de la Russie
  • Axe Ambilobe - Vohémar - L'inauguration prévue dans 8 mois
  • Arrestation du député Leva - Son épouse parlementaire en flagrant délit
  • Fin de mandat - Rivo Rakotovao rêve d’une prolongation utopique
  • Palais d’Anosikely - Des sénateurs récalcitrants veulent rester à tout prix !
  • Rapatriement - Arrivée d’une énième vague
  • Manifestation populaire à Vohilava - La CNIDH interpelle les autorités étatiques

La Une

Editorial

  • Dans le top 10
    L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) consacra la date du 15 septembre en « Journée internationale de la démocratie ». Madagasikara, pays membre, tenait à la célébrer et ce en dépit des restrictions imposées par la pandémie de Covid-19.En 2016, sur la base de « l’indice de démocratie », Madagasikara se positionnait au 103ème rang mondial sur 167 pays. En janvier 2020, selon le nouveau rapport établi par l’« Economist Intelligence Unit » (EIU), la Grande île a gagné 6 points, ce qui le place dans le top 10 des pays africains. A l’issue des élections de 2018-2019 et en se basant sur le processus électoral, Madagasikara s’est attribué la mention de « bon élève » et obtient la note de 7,92 sur 10 alors qu’entre 2009 et 2014, le pays avait en dessous de 4. Des progrès notables ont été constatés mais beaucoup d’efforts restent encore à…

A bout portant

AutoDiff