Publié dans Sport

Jeux des îles 2023 - L’organisation officiellement confiée à Madagascar

Publié le lundi, 07 décembre 2020


Bonne nouvelle pour le monde du sport de la Grande Île. La candidature de Madagascar à l’organisation des Jeux des Îles a été approuvée par les membres du CIJ (Conseil permanent international des Jeux des îles de l’Océan Indien). L'organisation de l'édition 2023 des Jeux des îles de l'océan Indien est officiellement confiée à Madagascar. La décision a été confirmée dimanche dernier par le comité en charge de l'attribution des Jeux, le CIJ réunis par vision conférence. Le CIJ s’est réuni par vision conférence à 20h, heure malagasy, à La Réunion, le dimanche 6 décembre afin d’élire un nouvel organisateur.  La réunion a eu lieu en présence des représentants des îles à savoir Madagascar, Maurice, Comores, Mayotte, Seychelles, Maldives, La Réunion.
L'archipel des Maldives devait accueillir le rendez-vous insulaire, mais s'est désisté à deux ans de l'événement et souhaite la reportée pour 2025. Lors de la réunion, les Maldives ont sollicité un report de la décision au mois de février.
Après discussion et un vote (de 4 CNO / CROS contre 2), la décision a été prise d'attribuer définitivement l'organisation des Jeux de 2023 à Madagascar.
Une réunion, normalement en présentiel, devrait être organisée les 14 et 15 février 2021, avec entre autres points à l'ordre du jour les disciplines retenues aux Jeux. L'île Maurice était représentée par Philippe Hao Thyn Voon, président du Comité olympique mauricien (COM) et Samoo Pillay, directeur des Sports au ministère de l’Autonomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs.
Le président du Comité olympique malagasy (COM), Siteny Andrianasoloniaiko l’a confirmé que Madagascar avait obtenu l’organisation des JIOI 2023.
Toamasina, prochaine ville à accueillir les JIOI 2023 ?
A la mi-octobre, le président du COM déposait la candidature de la Grande île pour l’organisation des jeux. Les Maldives, pressenties pour accueillir l’édition de 2023, se sont désistées par la voix de leur ministre des Sports.
Si la crise sanitaire n’empiète pas sur le bon déroulement de cette compétition phare dans l’Océan Indien qui réunit 7 Nations, les JIOI pourraient se tenir à Toamasina, ville portuaire de l’Est de Madagascar. Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Tinoka Roberto, l’a annoncé lors d’une visite du Stade municipal de Toamasina, localité qui accueillera un gymnase de 4000 places dont l’aménagement du lieu a déjà commencé depuis quelques semaines. Si ce n’est pas le cas, la Ville du grand port sera sûrement l’une des villes, à part à Antananarivo, à accueillir quelques disciplines de ces jeux. Et elle en a toutes les potentialités pour l’accueil.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Préfet de police d’Antananarivo - Le territoire de son ressort
  • Ministère de la Culture et de la Communication - Un tremplin vers la professionnalisation des artistes
  • Election du président de la Confédération africaine de football - La honte pour l’Afrique !
  • Construction illicite - Un Nabab nargue la Mairie d’Antananarivo
  • Indisponibilité de Soamandrakizay - Tant pis pour l’Opposition
  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière
  • Barea de Madagascar - Ne tirez pas sur l’artiste Dupuis !
  • Tests Covid-19 - Attention aux faux négatifs !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un couple battant
    Le jeune couple ne se laisse guère abattre. Moralement et physiquement solides, le Chef de l’Etat et la Première dame tiennent bon et ce en dépit des attaques sordides.

A bout portant

AutoDiff