Publié dans Sport

Basketball- Championnats nationaux N1A - 80% des matches seront diffusés sur StarTimes

Publié le mardi, 12 janvier 2021

Les championnats nationaux de basketball N1A catégories Hommes et Dames se dérouleront du 16 au 24 janvier au Palais des sports Mahamasina. Le sommet national du basketball malagasy a franchi un nouveau cap, car cette fois-ci, un nouveau partenariat a été signé, hier, au Palais des sports de Mahamasina entre le président de la FMBB et le président directeur général de la télévision numérique.

Ce dernier a annoncé que quatre matchs seront diffusés chaque jour sur la chaine « Radio Plus TV » et sur StarTimes, et ceci jusqu’à la finale.  Et de continuer : « Nous sommes encore dans une période délicate à cause de la Covid-19. Le nombre de place est limité à 1 000 chaque jour de compétition. Les fans de basket qui ne pourront pas assister aux matchs à cause de la restriction de place pourront donc profiter de notre offre. En plus, nous avons encore maintenu notre offre promotionnelle pour cette occasion».

 

Notons que la compétition sera soutenue par le comité olympique malagasy. Vingt - deux équipes en découdront pour un titre dans chaque catégorie. Les éliminatoires se tiendront entre le samedi 16 janvier et le mercredi 21 janvier. Après une journée de repos bien méritée le jeudi, les quarts de finale débuteront le vendredi 22 janvier, les demi-finales le 23 janvier et la finale le dimanche 24 janvier. « Il nous est important de tenir cette compétition car au mois de juin, nous devrons proposer le nom d’un club pour la 2e édition du Basketball Africa League (BAL) dont les éliminatoires se dérouleront entre le mois de septembre et de décembre de cette année.  Les trois derniers au classement de chaque catégorie seront relégués en N1B pour cette saison 2021.  Les troisièmes et les finalistes du N1B rejoindront le N1A », explique Jean Michel Ramaroson, le patron du basketball malagasy. Le vainqueur empochera deux millions cinq cent mille ariary de la part de Telma et un million cinq cent mille pour le finaliste. Chaque joueur recevra cent mille ariary de la part de Mvola avec des cartes visa Mvola. Ce dernier offrira aussi un million d’ariary au gagnant du concours de shoot le jour de la finale.

 

Rappelons que, tout se déroulera dans le respect des mesures sanitaires, condition sine qua non de la tenue de cet évènement. Le non-respect de ces consignes suscitera une prise de mesure draconienne de la part des commissions médicales de la compétition aux récalcitrants.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Vie politique - Le Malagasy Miara-Miainga en plein essor
  • Pression au sein de l’Exécutif - Mise à l’épreuve prolongée pour le Gouvernement Ntsay
  • Sénat - Imbiki Herilaza et Nicolas Rabemananjara, vice-présidents
  • Nombre excessif de collaborateurs - La HCC recadre les nouveaux sénateurs
  • Opposition au Sénat - « Une disposition illogique »
  • Contrat de location auprès de la compagnie STA - Démenti du ministère de l’Economie et des Finances
  • Etats – Unis - Investiture sous haute protection pour le Président Joe Biden
  • Campagne de reboisement 2021 - 75 000 hectares à couvrir d’arbres !
  • Chambre haute du Parlement - Razafimahefa Herimanana, élu président du Sénat
  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Esprit de fidélité
    L’état d’esprit, c’est la base de tout. Avoir un état d’esprit intègre, c’est mieux. Mais savoir entretenir, en soi, un esprit de fidélité, c’est excellent ! En ces temps-ci, il est très rare de rencontrer quelqu’un de fidèle surtout au niveau des dirigeants ou des leaders. La noblesse d’esprit basée surtout sur la fidélité se fait très rare voire introuvable. Le déclin de la mentalité sociale se fait sentir et se constate à vue d’œil. Il résulte de l’absence totale de l’esprit de fidélité dans les relations entre humains (entre amis, entre époux, entre dirigeants et administrés, etc.). Etre fidèle à son principe, à sa promesse ou à ses engagements devient, par la force du temps, chose obsolète ou révolue ! On a honte, parfois, d’être fidèle. La trahison sinon la traitrise ou la félonie règnent dans notre société, dans le pays. Trahir devient chose courante, une mode, une tendance …

A bout portant

AutoDiff