Publié dans Sport

Football - Leda raccroche ses crampons

Publié le mardi, 12 janvier 2021

Pour apporter plus d’explications à ses fans sur l’avenir du club, Jean Dieudonné Randrianasolo alias Leda, premier gardien de but de la CNaPS Sport Itasy, vient de faire une déclaration officielle sur sa page Facebook. A 31 ans, l’ancien gardien de but des Barea vient de mettre fin à sa carrière de footballeur.

Une déclaration faite avec son collègue et coéquipier de son ancien club, Jolce Junior Rakotonirina. L’ancien numéro 16 des Barea de Madagascar annonce qu’il raccroche désormais ses crampons. Il veut d’ores et déjà se préoccuper de sa famille et de son travail au sein de la Caisse nationale. « Un annonce aux fans et aussi à ceux qui nous ont peu apprécié. Moi et mes collègues Jolce et Sandratra mettrons fin à notre carrière de footballeur à Madagascar. Durant ces années de carrière de football, nous ne voyons notre famille que 2 fois par semaine. Par l’amour du football, nous avons enduré tout cela. Je trouve juste si nous nous concentrons maintenant sur l’avenir de notre foyer. Nous tenons à saluer nos supporteurs et aussi à remercier ceux qui nous ont critiqués».

L’ancien capitaine de la CNaPS a également précisé que le club existe toujours mais a été fusionné avec le Disciple FC. 

Avec ses 37 sélections au sein de l’équipe nationale, Leda a donné beaucoup pour son pays. Rappelons qu’il était parmi les Barea qui ont disputé la Coupe d’Afrique des Nations en Egypte en 2019. Par ailleurs, il était aussi l’un des artisans qui a donné sa première qualification à la Grande île à cette grand- messe du football continental.

Rappelons que Leda a reçu sa première sélection en équipe de Madagascar le 11 novembre 2011, contre la Guinée équatoriale. Ce match perdu 2-0 entrait dans le cadre des éliminatoires du mondial 2014.

En 2015, il a participé à la coupe COSAFA. Lors de cette compétition organisée en Afrique du Sud, il joue six matchs.  Madagascar se trouvait à la troisième place à la fin du tournoi. La même année, il a participé aux Jeux des îles de l'océan Indien, organisés à La Réunion. Madagascar terminait à la quatrième place. Ensuite, il a disputé trois matchs entrant dans le cadre des éliminatoires du mondial 2018.

Il faisait également partie des joueurs les plus titrés du football malagasy lors de la Coupe des clubs champions de l'océan Indien en 2012, 2014 et 2015 avec le CNaPS Sport, lors des championnats de Madagascar en 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018 avec le CNaPS Sport et durant la Coupe de Madagascar en 2011, 2015 et 2016 toujours avec le CNaPS Sport.

Recueillis par E.F.

Fil infos

  • Déplacement du Président dans le Vakinankaratra - Soutien au secteur agricole et à la lutte anti – Covid-19
  • Parlementaires - Volume de travail augmenté
  • Lutte contre la Covid-19 - Madagascar mise sur une vaccination ciblée
  • Lalatiana Andriatongarivo - Appel à la responsabilisation accrue des journalistes
  • Crise sanitaire - Prolongation de l'état d'urgence - Fermeture de trois autres Régions avec Analamanga, Atsinanana et SAVA - Réouverture de Boeny et Nosy Be - Reprise des cours pour les élèves en classe d'examen
  • Liberté de la presse à Madagascar - Un grand saut qualitatif mais…
  • Sénat - Des dons pour le personnel de santé et les patients
  • Vaccins anti-Covid - Que cela soit facultatif et non obligatoire !
  • Haute Cour constitutionnelle - Florent Rakotoarisoa élu président à l’unanimité
  • Exploitation de béryl à Amparafaravola - Suspendue depuis mercredi

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • « Rends à César… ! »
    « Rends à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ! » En retour à une question « Maitre, doit-on payer des impôts et des taxes à César ? » On ne s’attendait guère à ce que le maître Jésus allait répondre ainsi. Une douche froide ! Les Juifs, étant sujets de l’empire romain, croulaient au même titre que les autres sous le poids des impôts et des taxes divers exorbitants que le tyran de Rome prélevait. Ainsi, ils espéraient avoir à travers la réponse de Jésusun signe de compassion ou plutôt une incitation à la désobéissance à l’autorité de l’empereur. Négatif, il faut rendre à César ce qu’on lui doit !Au-delà du débat inédit du dimanche (2 mai 2021), force est de reconnaitre que les tenants du régime se sont pliés en quatre et cela pour le besoin de la transparence, de…

A bout portant

AutoDiff