Publié dans Sport

RDC – Madagascar - Les binationaux lâchent les Barea

Publié le lundi, 04 octobre 2021


Le handicap s’alourdit. Abel Anicet et Carolus manquent à l’appel. Fabien Boyer n’est pas venu prendre le vol à l’aéroport de La Réunion.
Les Barea de Madagascar évolueront pour la énième fois sans leur capitaine face aux Léopards de la République Démocratique de Congo (RDC) à Kinshasa. Une rencontre qui se déroulera le 7 octobre 2021pour le match Aller au Stade des Martyr de Pentecôte à Kinshasa  et le 10 Octobre pour le match retour au Stade Barea Mahamasina pour le compte de la troisième et quatrième journée des Eliminatoires  de la Coupe du monde de Qatar 2022. Abel Anicet Andrianantenaina ne fera pas partie de l’équipe pour le match pour cause de blessure. D’après les informations, le nouveau joueur de Future FC, qui évolue dans l’ « Egyptian Primer League », s’est blessé à l’entrainement.  Même cas pour Carolus Andriamahitsinoro, l’attaquant du club Al Qadisya, Arabie Saoudite.  Visiblement, l’absence des binationaux dans l’effectif s’alourdit. Hormis Mombris et Fontaine snobés par le coach, le malgacho-algérien et le malgacho-bulgare ne seront pas au rendez-vous également.
 L’équipe nationale devrait prendre le départ pour le regroupement prévu à partir de ce jour.
Fabien Boyer, le défenseur central de l’AS Excelsior, n’est pas venu prendre le vol avec les expatriés malagasy à savoir, Mamy Gervais, Bapasy, Fabrice et Gladison pour rallier Madagascar avant de rejoindre Kinshasa, tard dans la nuit de ce lundi. Aucune explication valable n’a été évoquée sauf une indisponibilité de dernière minute d’après l’instance nationale de football. A la place, le staff de Rabesandratana a donc fait appel à Tsiry le milieu offensif de l’Ajesaia pour renforcer l’équipe.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !
  • Inondations des plaines d’Antananarivo - 53,2 milliards d’ariary investis en 2017-2020
  • Montée des eaux à Antananarivo - Les remblayages illicites pointés du doigt
  • Décès du Général de corps d’armée Herilanto Raveloharison - La République perd un grand serviteur

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un front de trop !
    Alors que les dirigeants du pays s’affairent à affronter l’urgence sanitaire et l’urgence de la reforestation, deux urgences nationales, voilà qu’une troisième urgence nationale pointe son nez : la montée des eaux. Bref, le régime se trouve en face de trois fronts de guerre qu’il faille attaquer en simultané. Evidemment, il faut avoir la tête posée et les reins solides. En somme, c’est l’avantage pour un pays d’avoir un dirigeant jeune en pleine possession de ses facultés intellectuelles et physiques.

A bout portant

AutoDiff