Publié dans Sport

Basketball N1A - Les Forces de l'ordre prennent le devant

Publié le dimanche, 03 octobre 2021

La deuxième phase du championnat national de basketball N1A, hommes et dames, bat son plein au Palais des sports de Mahamasina. A l'issue des deux premières journées, les Forces de l'ordre ont devancé la Police nationale, le CosPN et la Gendarmerie (GNBC).

 

Après sa belle victoire de la première journée, seuls les militaires du Cosfa ont cédé devant l'Ascut Atsinanana sur l'écart de trois paniers (68-62) à la fin du match d'hier. Le CosPN comptabilise déjà deux victoires sur autant de sorties. Jusqu'ici, la Police nationale a effectué un parcours sans faute depuis le début de la première phase à Fianarantsoa avec 9 victoires sur autant de matchs. Samedi, ils ont eu l'équipe championne en titre l'Ascut Atsinanana dans leur menu et ont gagné le match haut la main avec 58-34 au score final. Ce jour, les militaires du Cosfa qui ont déjà trois défaites dans leurs escarcelles croiseront le fer contre la Police nationale à la grande salle du Palais des sports à 12h45 et Ascut affrontera l'AS Fanalamanga en match d'ouverture de la journée.

Chez les dames, le MB2All vainqueur du CosPN 2 Atsinanana (62-56) reste en tête du classement après deux victoires du weekend, et totalise 6 victoires en tout depuis le début du championnat en juin dernier. Dans l'autre groupe, le SBBC garde le fauteuil de leader avec 5 victoires et une défaite.

Après sa victoire devant le Mb2All, la GNBC trouvera l'AJRT Androy, qui a déjà 5 défaites et deux victoires sur son compteur.  Rappelons que l'ouverture officielle a déjà été lancée ce samedi même par la directrice des sports Rosa Rakotozafy, représentante du ministre Hawel Mamod'Ali. Elle n'a pas manqué de remercier vivement la fédération qui a organisé la compétition en vue de la section des futures sociétaires de l'équipe nationale, des ligues et des clubs.

E.F.

Fil infos

  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !
  • Inondations des plaines d’Antananarivo - 53,2 milliards d’ariary investis en 2017-2020
  • Montée des eaux à Antananarivo - Les remblayages illicites pointés du doigt
  • Décès du Général de corps d’armée Herilanto Raveloharison - La République perd un grand serviteur

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un front de trop !
    Alors que les dirigeants du pays s’affairent à affronter l’urgence sanitaire et l’urgence de la reforestation, deux urgences nationales, voilà qu’une troisième urgence nationale pointe son nez : la montée des eaux. Bref, le régime se trouve en face de trois fronts de guerre qu’il faille attaquer en simultané. Evidemment, il faut avoir la tête posée et les reins solides. En somme, c’est l’avantage pour un pays d’avoir un dirigeant jeune en pleine possession de ses facultés intellectuelles et physiques.

A bout portant

AutoDiff