Publié dans Sport

Mondial 2022 - Le Bénin prend la tête du groupe J, la RDC se relance face à Madagascar

Publié le jeudi, 07 octobre 2021

Après leur match nul (1-1) contre les Ecureuils du Bénin en septembre, pour le compte de la 2ème journée du groupe J de ces éliminatoires, les Léopards du Congo ont relancé la course hier en gagnant le choc face aux Barea (2-0) sous la chaleur du Stade des Martyrs de la Pentecôte à Kinshasa. Ainsi, les Barea ferment la marche du classement du groupe J avec zéro pointé sur leur compteur tandis que les Ecureuils du Bénin vainqueurs de la Tanzanie (1-0) prennent les commandes du groupe J avec 7 points sur le compteur.

 

Quelques minutes auparavant, Cédric Bakambu, auteur de 3 buts en 2 matchs face aux Malagasy durant sa carrière internationale, avait eu l’occasion de mettre le cuir au fond des filets d’un coup de tête. Mais le portier des Barea l'en a empêché (20e). Finalement, Dieumerci Mbokani a doublé la mise sur un penalty à la seconde période (80e).

Après cette défaite, le sélectionneur national déplore l’état physique de ses joueurs dû au voyage pour rallier Kinshasa. Il a également pointé du doigt un arbitrage scandaleux lors d’une interview à l’issue du match. « Avec les décisions complètement douteuses de la part des arbitres, c’est tellement flagrant qu’on ne peut pas faire autrement. Je suis désolé mais l’arbitrage d’aujourd’hui a été scandaleux », déplore-t-il.

Il reste deux matches à domicile contre le Congo et la Tanzanie pour les Barea. Les deux équipes se retrouveront à Antananarivo ce dimanche 10 octobre à 19h au stade Barea Mahamasina, pour la quatrième journée.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Coopération - Des émissaires de la JICA à Ambohitsorohitra
  • Révélation au procès de Mbola Rajaonah - L’Etat spolié de 125 milliards d’ariary
  • Décentralisation - Beaucoup de Communes en infraction
  • Travailleurs migrants - Régulation stricte des sorties du territoire
  • Fihariana - Intervention d’experts en génétique pour la filière laitière
  • Président Rajoelina à Ihosy - « Un homme politique pense aux élections, un homme d’Etat pense aux futures générations »
  • Blocage des routes à Taolagnaro - Des agents des Forces de l’ordre séquestrés puis relâchés
  • Désinformation - Des outils de vérification à la portée de tous
  • La « Vérité » de la semaine
  • Réhabilitation de la RN13 - Feu vert de l’Union européenne !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Le jeune prodige !
    Phénomène Oboy ! Quart de siècle tapant, Oboy séduit mieux encore et enivre les jeunes. A travers ses textes et de par son style, Oboy est unique en son genre. Succès phénoménal en France et sur le plan international, le jeune prodige force l’admiration mais également suscite la jalousie ! En effet, Oboy fait des jaloux même dans son propre pays, Madagasikara. Son tout récent passage à Tanà explose l’enthousiasme et déchaine les fantasmes dans tous ses états. Oboy a fait vibrer le mythique Palais des sports et de la culture de Mahamasina.D’un parcours atypique, le jeune prodige gravite et entre, sans coup férir, dans la cour des grands. Né le 6 janvier 1997 à Madagasikara, Mihaja Ramiarinarivo de son nom d’Etat civil, Oboy grandit à Val-de-Marne, plus précisément à Villeneuve-Saint-Georges. Il se lance dans le rap, cette danse urbaine moderne en 2015, à l’âge de 18 ans. Très vite,…

A bout portant

AutoDiff