Publié dans Sport

Mondial 2022 - Le Bénin prend la tête du groupe J, la RDC se relance face à Madagascar

Publié le jeudi, 07 octobre 2021

Après leur match nul (1-1) contre les Ecureuils du Bénin en septembre, pour le compte de la 2ème journée du groupe J de ces éliminatoires, les Léopards du Congo ont relancé la course hier en gagnant le choc face aux Barea (2-0) sous la chaleur du Stade des Martyrs de la Pentecôte à Kinshasa. Ainsi, les Barea ferment la marche du classement du groupe J avec zéro pointé sur leur compteur tandis que les Ecureuils du Bénin vainqueurs de la Tanzanie (1-0) prennent les commandes du groupe J avec 7 points sur le compteur.

 

Quelques minutes auparavant, Cédric Bakambu, auteur de 3 buts en 2 matchs face aux Malagasy durant sa carrière internationale, avait eu l’occasion de mettre le cuir au fond des filets d’un coup de tête. Mais le portier des Barea l'en a empêché (20e). Finalement, Dieumerci Mbokani a doublé la mise sur un penalty à la seconde période (80e).

Après cette défaite, le sélectionneur national déplore l’état physique de ses joueurs dû au voyage pour rallier Kinshasa. Il a également pointé du doigt un arbitrage scandaleux lors d’une interview à l’issue du match. « Avec les décisions complètement douteuses de la part des arbitres, c’est tellement flagrant qu’on ne peut pas faire autrement. Je suis désolé mais l’arbitrage d’aujourd’hui a été scandaleux », déplore-t-il.

Il reste deux matches à domicile contre le Congo et la Tanzanie pour les Barea. Les deux équipes se retrouveront à Antananarivo ce dimanche 10 octobre à 19h au stade Barea Mahamasina, pour la quatrième journée.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !
  • Inondations des plaines d’Antananarivo - 53,2 milliards d’ariary investis en 2017-2020
  • Montée des eaux à Antananarivo - Les remblayages illicites pointés du doigt
  • Décès du Général de corps d’armée Herilanto Raveloharison - La République perd un grand serviteur

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un front de trop !
    Alors que les dirigeants du pays s’affairent à affronter l’urgence sanitaire et l’urgence de la reforestation, deux urgences nationales, voilà qu’une troisième urgence nationale pointe son nez : la montée des eaux. Bref, le régime se trouve en face de trois fronts de guerre qu’il faille attaquer en simultané. Evidemment, il faut avoir la tête posée et les reins solides. En somme, c’est l’avantage pour un pays d’avoir un dirigeant jeune en pleine possession de ses facultés intellectuelles et physiques.

A bout portant

AutoDiff