Publié dans Sport

CFFA-Course pour la solidarité - Andoharanofotsy se mobilise pour son club

Publié le vendredi, 15 octobre 2021

La course de solidarité en soutien au club CFFA Andoharanofotsy a connu un franc succès. Cette équipe représentante de Madagascar reste en course dans la campagne africaine, Coupe de la CAF. Ce dimanche, 16 octobre, la formation de Titi Rasoanaivo, entraîneur du CFFA, recevra le Grupo Deportivo Interclube Angola au Stade Barea Mahamasina pour le compte des 16èmes de finale Aller de la compétition.

 

La Commune d’Andoharanofotsy a mobilisé tous les opérateurs résidant dans sa circonscription à savoir, entreprises, écoles, enseignants, églises et simples citoyens qui ont ainsi répondu à l’appel pour manifester leur soutien financier au club malagasy.

Durant la même occasion, le club a organisé un téléthon en plaçant  des urnes sur le trajet de la course. Le club de football CFFA d'Andoharanofotsy procède depuis quelques semaines à la vente de t-shirts et de casquettes à son effigie au niveau de la Commune d'Andoharanofotsy. En effet, un pack t-shirt et casquette est vendu à 10 000 ariary. Ce téléthon se poursuivra, durant ce weekend, devant l’hôtel de ville de la Commune d’Andoharanofotsy, jusqu’à lundi 17 octobre, avant le départ de l’équipe pour rejoindre Luanda.

« A toutes les plateformes actives dans la Commune d’Andoharanofotsy dont des entreprises, écoles et églises ainsi qu’associations.

Je tiens à les remercier vivement car sans eux cet évènement n’a pas de sens. C’est un grand signe de soutien à l’équipe », annonce Henintsoa Rakotoharimalala dit Tôta, président du club et maire de la Commune Andoharanofotsy.

Les portails de Mahamasina seront ouverts le jour du match de 12h à 15h30. 10 000 places ont été autorisées par la CAF pour les gradins et 400 places pour les tribunes centrales.

L’organisateur annonce que les billets ne seront vendus qu’à l’ouverture du stade au public. Un billet pour une personne et elle rejoindra sa place dans les gradins. En ce qui concerne les réservations, elles ne seront disponibles que le jour du match.

Le football va avec les études. Ainsi durant la course d’hier, le maire d’Andoharanofotsy a promis d’amener les trois élèves lauréats du ZAM Andoharanofotsy (Zone d’animations pédagogiques) aux examens officiels CEPE, BEPC et Bac, en vacances à l’île Maurice. C’est la Commune qui va tout payer sur leur voyage, allant du passeport à leur séjour. Mais vu les exigences sanitaires, deux des lauréats ont choisi de suivre le club pour assister au match retour en Angola et un autre attendra le retour à la normale pour aller à l’île Maurice. Dès son retour d’Angola, le maire d’Andoharanofotsy a aussi promis d’amener les 10 meilleurs élèves des examens officiels de chaque niveau de passer quelques jours de vacances à Foulpointe.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !
  • Inondations des plaines d’Antananarivo - 53,2 milliards d’ariary investis en 2017-2020
  • Montée des eaux à Antananarivo - Les remblayages illicites pointés du doigt
  • Décès du Général de corps d’armée Herilanto Raveloharison - La République perd un grand serviteur

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un front de trop !
    Alors que les dirigeants du pays s’affairent à affronter l’urgence sanitaire et l’urgence de la reforestation, deux urgences nationales, voilà qu’une troisième urgence nationale pointe son nez : la montée des eaux. Bref, le régime se trouve en face de trois fronts de guerre qu’il faille attaquer en simultané. Evidemment, il faut avoir la tête posée et les reins solides. En somme, c’est l’avantage pour un pays d’avoir un dirigeant jeune en pleine possession de ses facultés intellectuelles et physiques.

A bout portant

AutoDiff