Publié dans Sport

Sport automobile - En route pour le 42e RIM

Publié le jeudi, 14 octobre 2021


Dans quelques heures, le départ de la 42e édition du Rallye international de Madagascar (RIM) sera donné à Ankorondrano dans l’enceinte de Materauto, partenaire de l’événement, à travers ses deux marques EFL et Michelin. La course s’étalera du vendredi 22 au dimanche 24 octobre prochain. Le parcours comptera 14 épreuves spéciales (ES), totalisant 183,62 km. Le parcours le plus court sera de 6,10 km contre 27,71 km pour le plus long. Durant l’étape 1, il y aura 4 ES de 29,38 km, et pour l’étape 2, 4 ES de 79,02 km seront prévues, enfin pour l’étape 3, 6 ES de 73,96 km seront au menu. La course se déroulera dans les parties ouest et nord de la Capitale en passant par Vontovorona, Ampangabe, Alakamisy- Ambohidratrimo , Ivato et Ambodifasina.
 Vu le contexte sanitaire que traverse le monde, le nombre de participants a vu une baisse par rapport aux éditions précédentes.
La course à la succession des frères Ando et Rivo Andrianarivony est donc relancée pour le titre 2021.   Cette compétition compte pour la cinquième manche du championnat de Madagascar. Pour le moment, l’équipage Mika et Fafah mène provisoirement au classement général du cumul de points depuis la première manche.  Ils ont gagné le rallye de Vakinankaratra, le rallye du Boeny et le rallye Tour de Tana. L’équipage a gagné trois manches sur le championnat. La victoire pourrait déjà être décisive pour l’équipage pour le titre de cette saison.
Les deux manches restantes se disputeront les 18-19-20 novembre et les 18 et 19 décembre dans le programme de fin de saison de la fédération.
E.F.


Fil infos

  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !
  • Inondations des plaines d’Antananarivo - 53,2 milliards d’ariary investis en 2017-2020
  • Montée des eaux à Antananarivo - Les remblayages illicites pointés du doigt
  • Décès du Général de corps d’armée Herilanto Raveloharison - La République perd un grand serviteur

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un front de trop !
    Alors que les dirigeants du pays s’affairent à affronter l’urgence sanitaire et l’urgence de la reforestation, deux urgences nationales, voilà qu’une troisième urgence nationale pointe son nez : la montée des eaux. Bref, le régime se trouve en face de trois fronts de guerre qu’il faille attaquer en simultané. Evidemment, il faut avoir la tête posée et les reins solides. En somme, c’est l’avantage pour un pays d’avoir un dirigeant jeune en pleine possession de ses facultés intellectuelles et physiques.

A bout portant

AutoDiff