Publié dans Sport

Football - Eric Rabesandratana met sa priorité ailleurs

Publié le lundi, 09 mai 2022

De passage dans le pays, Eric Rabesandratana, l'ancien sélectionneur national, veut lancer un projet footballistique à Madagascar. Non reconduit à la tête des Barea, l'ancien défenseur de Paris Saint-Germain (1997-2001) veut mettre sa priorité ailleurs. Eric Rabesandratana est de retour pour le "tournoi U17 Qualification YOPPA CUP 2022" au Cap Vert. Dans son projet, l'ancien capitaine veut partager et aider les jeunes joueurs.

«Mon projet c'était le football malgache, ce n'était pas d'être sélectionneur des Barea.» Tel a été toujours sa feuille de route pour le football malagasy. Et d'ajouter « J'ai une expérience professionnelle dans le football qui m'a permis d'avoir d'autres valeurs et j'ai envie de les transmettre. C'est ce qui est important aujourd'hui. Le reste n'est pas important », a-t-il avancé.

Il est dans son devoir d'aider et protéger les jeunes joueurs du pays en tant que Malagasy. Il s'agit du « Foot solidaire », un projet social qui a pour but de protéger et aider les jeunes joueurs. Ce projet est sous l'autorité de la Fédération internationale de la protection des jeunes footballeurs. Ce sera aussi une opportunité de partager un programme de formation et d'éducation qui permettra aux joueurs de se préparer aux exigences du football de haut niveau par le biais de stages, détection et rencontres internationales. Par ailleurs, l'ancien défenseur du PSG a concocté un projet avec son ancien club pour implanter une Académie de football dans la Grande île.

« La création d'une ou plusieurs filiale(s) à Madagascar.»

Des responsables de l'Académie PSG auront pour mission de venir à Madagascar afin de voir la manière d'implanter l'Académie », précise Eric Rabesandratana.

E.F.

 

Fil infos

  • Décentralisation - Beaucoup de Communes en infraction
  • Travailleurs migrants - Régulation stricte des sorties du territoire
  • Fihariana - Intervention d’experts en génétique pour la filière laitière
  • Président Rajoelina à Ihosy - « Un homme politique pense aux élections, un homme d’Etat pense aux futures générations »
  • Blocage des routes à Taolagnaro - Des agents des Forces de l’ordre séquestrés puis relâchés
  • Désinformation - Des outils de vérification à la portée de tous
  • La « Vérité » de la semaine
  • Réhabilitation de la RN13 - Feu vert de l’Union européenne !
  • Blocage des routes - QMM passe en mode service minimum
  • Prix du carburant à la pompe - Les consommateurs s’attendent à un coup de massue

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Où en sommes-nous ?
    L’UE regrette ! Le RSF enfonce ! Le CSI déplore ! Certaine presse étrangère et certains activistes des réseaux sociaux accusent !Au fait, où en sommes-nous dans la bataille contre les grands maux qui minent et bloquent le réel démarrage vers l’essor et le développement du pays ? En est-on resté au stade des grands mots dans la lutte sans merci contre les grands maux à savoir la corruption, l’impunité, le non-respect de l’Etat de droit, de la liberté d’expression, de la démocratie ? Le tableau ne luit pas assez comme nous l’entendions. Les différents rapports d’Institution et d’organisme étranger ainsi que des Institutions en charge de la lutte contre toute forme de malversation et certaine Société civile du pays ne vont pas dans le sens de notre faveur sinon notre souhait. Ou bien, on se prend pour le mal aimé des autres et en revanche on dénonce ! Ou…

A bout portant

AutoDiff