Publié dans Sport

Telma Coupe de Madagascar - Une finale avant l’heure

Publié le jeudi, 23 juin 2022


Après les huitièmes de finale pleins de surprises, les quarts en promettent encore pour cette fin de semaine à la Telma Coupe de Madagascar.
Le club champion de Madagascar en titre était déjà sorti de la compétition pour une équipe considérée comme « outsider ».  Les tirages au sort ont eu lieu cette semaine au campus Telma, premier partenaire du football et du sport malagasy en général.
Le CFFA Andoharanofotsy, champion en titre et tombeur du COSFA par forfait en seizième de finale ne disputera pas donc les quarts de finale de la coupe nationale.
 Fosa Juniors trouvera l’AJESAIA. Une finale avant l’heure qui vient de sonner car c’est l’ultime chance pour les Fosa de ne pas faire chou blanc cette saison. Il en est de même pour l’AJESAIA Bongolava, malheureux finaliste du championnat de Madagascar Orange Pro League.
Fosa Juniors a validé son ticket pour les quarts de finale sans se battre car son adversaire, le TAM Port Berger, n’a pas fait le déplacement pour disputer le match en entrainant son forfait de la compétition.
Les Oranges trouveront le petit poucet de la Pro League le JFC Atsimo Andrefana chez eux ce samedi 25 juin. Elgeco Plus n’a pas forcé face à USCAF Pro Analamanga sur sa pelouse en remportant la victoire par 2 buts à 0.
Le JFC Toliara de Franklin Andriamanarivo a fait l’essentiel (1-0) face à l’AS COMATO Atsimo Andrefana au stade Maitre Kira.
L’AS Fanalamanga trouvera l’os au stade Elgeco Plus ce vendredi 24 juin pour le match d’ouverture de ces quarts de finale. La formation d’Alaotra Mangoro croisera Eden Sport Boeny, le tombeur de CFFA à Mahajanga.  Enfin, Disciples FC défiera l’AS ST Analamanga.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff