Publié dans Sport

Fenêtre FIFA - Les Barea seront en stage au Maroc

Publié le vendredi, 26 août 2022



Dans le cadre de la préparation de l'équipe nationale malagasy en vue de la qualification pour la Coupe d'Afrique des Nations CAN 2023, qui se déroulera en Côte d’Ivoire en 2024, les hommes de Nicolas Dupuis seront en stage au Maroc durant la fenêtre FIFA du 19 au 27 septembre.
La Fédération malagasy de football vient d'officialiser la participation de Madagascar dans le tournoi international " Maroc capitale du football africain ", qui réunira 12 pays africains. Le royaume de Maroc accueillera trois sites de compétition qui seront composés chacun de quatre pays.
Les Diables rouges du Congo-Brazzaville et les Écureuils du Bénin seront au programme des Barea durant le tournoi au Maroc.
Un choix largement réalisable par rapport aux autres propositions avancées sur la table. Par ailleurs, le Bénin et le Congo-Brazzaville sont deux adversaires connus des Barea.  Si les Écureuils ont déjà effectué une double confrontation contre Madagascar durant les éliminatoires du mondial de Qatar, le Congo-Brazzaville n’est pas un adversaire à prendre à la légère. En effet, ce pays figure dans le top 100 du classement mondial. Autrement dit, ces deux pays sont des adversaires de taille pour l’affûtage des Barea avant leur confrontation contre les Fauves centrafricains. Un match qui a été repoussé par la Confédération africaine de football.
Initialement prévues en septembre 2022, les 3ème et 4ème journées des éliminatoires de la CAN en Côte d'Ivoire seront repoussées en mars 2023. Et ce, pour permettre aux Nations qualifiées au Mondial  de Qatar de bien se préparer.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Christian Ntsay - "La priorité de l'Etat est la population"
  • Ville de Moramanga - Parfum d’abus de fonction et de corruption
  • Vanille - Les fossoyeurs de la filière démasqués !
  • Pacte national pour l’alimentation et l’agriculture - Le Président Rajoelina convainc et obtient 534 millions de dollars des partenaires
  • Conjoncture politique - L’Opposition concocte un plan machiavélique
  • Sommet sur l’alimentation en Afrique - Le Président Rajoelina défend la cause des agriculteurs
  • Exportation de crabes - Redevances quadruplées en une année
  • Maroc - Le Parlement décide de reconsidérer ses relations avec le Parlement européen
  • Embardée d’un taxi-brousse sur la RN5 - Un bébé décède sur le coup
  • Présidentielle - Le vote de la diaspora malagasy se dessine

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Du déjà entendu !
    Redite. Ibidem. Récidive. La communauté internationale revient à la charge avec quelques nuances près. Une subtile note qui sonne après tout en litanie ou refrain du déjà entendu et qui, passez-nous les termes, frise à certains égards l’arnaque !SEM Arnaud Guillois, l’ambassadeur de France, en résidence à Antananarivo, au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 23 janvier à la Résidence de France, devait s’étaler au moins sur deux sujets essentiels relatifs aux défis et enjeux de l’année en cours. En fait, sur les deux thèmes majeurs évoqués à savoir l’élection (présidentielle) et les îles Eparses, Arnaud Guillois annonçait la couleur concernant la position officielle affichée par le Quai d’Orsay.De l’élection, notamment présidentielle, qui se tiendra normalement au cours du dernier trimestre de l’année 2023, l’ambassadeur Arnaud Guillois a bien voulu émettre son avis qui devait, soulignons-le encore une fois, légitimement refléter la position officielle de la France dont…

A bout portant

AutoDiff