Publié dans Sport

Célébration de la Journée mondiale de la femme - Les journalistes basketteuses à l’honneur

Publié le mercredi, 08 mars 2023


Souvent sollicitées de toutes parts par des organisations sportives, les « Joba » ont bien marqué la célébration de la journée mondiale de la femme, hier. Ce n’est pas l'argot qu’utilisent les jeunes pour interpeller les jeunes femmes.  Ici « Joba », est  l’acronyme des « Journalistes basketteuses ». Des femmes journalistes de sport composé d'une vingtaine de membres ayant des expériences et moins d’expériences du métier mais regroupées au sein d’une association. Elles sont ainsi réunies par la même passion pour faire bouger ensemble les lignes. Pas seulement pour le basketball mais le sport en général.
Les Joba étaient à l’honneur lors de l’événement organisé par le groupe Axian en collaboration avec MVola, hier à la Cité Analamahitsy, pour marquer la célébration de la journée internationale de la femme. Des séances de zumba, de développement personnel étaient également au programme.
Quatre équipes ont participé au mini tournoi de basket entre autres, l’équipe Telma, celle de Jovena, les Journalistes et la formation de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA). Cette dernière a remporté la finale en battant l’Equipe Telma (36-06). Les Joba, équipe malheureuse de la demi-finale, ont perdu le match (15-17) face à l’équipe de l’opérateur mobile et ce, après prolongation.
La célébration d’hier s’est terminée pour les Joba par une journée de solidarité avec l’association des femmes Journalistes au Ku.De.Ta Carlton. Une occasion pour la gent féminine de la presse de se concerter sur les projets d’avenir, les formations et la recherche de partenariat. Quant aux Joba, le programme semble bien chargé pour ce mois de mars. Prochainement, elles seront invitées  à participer dans une compétition de Trail, et une autre invitation pour un tournoi de basket dans la ligue de Bongolava.
E.F.

Fil infos

  • Forum des dirigeants mondiaux à Genève - Des opportunités multiples pour la Grande île 
  • Retour sur la scène politique - Des politiciens ratent le coche 
  • ACTU-BREVES
  • Nouvel ordre économique mondial - Le Président Rajoelina appelle les pays à l’action
  • Incitation à la haine et diffamation - L'Administration douanière reste de marbre
  • Ambinaninony Brickaville - La propriété d’une lanceuse d’alerte incendiée
  • ONU Commerce et développement - Début du forum des dirigeants à Genève
  • Elections législatives - La débâcle de l’Opposition 
  • ACTU-BREVES
  • Parti TGV - A la recherche d'un nouveau souffle

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Sur tous les fronts !
    Rajoelina Andry Nirina, Président de la République de Madagasikara, fonce sur tous les fronts. Accompagné de son épouse, fidèle à ses côtés, il arpente et dévale monts et vallées. C’est dur d’être numéro Un d’un pays qui se débat contre les emprises de la pauvreté. Le couple présidentiel assume. Hier en Corée du Sud ! Avant-hier à l’Union africaine. Aujourd’hui à Genève. Demain et le lendemain, ailleurs ! Le feu professeur Zafy Albert bâtit sa notoriété en faisant le tour de Madagasikara, à travers ce qu’on appelait le « Mada – raid ». Des descentes de proximité, que le professeur-président effectuait, visaient à rencontrer les concitoyens là où ils se trouvent. Des contacts directs que les gens appréciaient beaucoup. Le feu colonel Ratsimandrava Richard, le père du Fokonolona, parcourait le pays, par le moyen du « Ala-olana », afin d’apporter des solutions aux problèmes quotidiens de la population à la…

A bout portant

AutoDiff