Publié dans Sport

Rugby-Qualification au Mondial 2025 - La dernière marche reste trop haute pour Madagascar 

Publié le dimanche, 12 mai 2024

Les Ladies Makis n'ont pas démérité face aux Springboks womens. La dernière marche reste encore trop haute pour Madagascar pour aller à la Coupe du monde, à l'issue du championnat d’Afrique qui s’est tenu à domicile. En effet, les Ladies Makis ont terminé à la deuxième place à la Coupe d'Afrique du rugby à XV et à la qualification au tournoi World rugby WXV2 mais décrochent leur ticket pour Dubaï. Ce dernier sera le pays hôte de la compétition WXV3 en octobre prochain.  L’équipe nationale malagasy du rugby à XV féminin a affronté  les Springboks XV womens hier en s’inclinant par 46-17 au score final.

Menées par 27-5 à la pause,  la réaction des Malagasy était trop tardive malgré les efforts des Jinah Rasoanekena et ses camarades. Le public a salué les exploits des filles suite à un deuxième mi -temps plus que satisfaisant. 

Par ailleurs, Madagascar est la seule équipe à avoir marqué plus d’un essai contre l’Afrique du Sud  comparée au Kenya sèchement battu par 66-05 et le Cameroun par 55-00. Les Ladies Makis n’ont pas démérité. 

  L’Afrique du Sud est donc qualifiée pour la Coupe du monde 2025 qui se déroulera en Angleterre le 22 août au 27 septembre 2025 avec le statut Afrique 1 tout comme l’équipe championne d’Asie, de l’Amérique du Sud et le Pacif Four Série. Les six équipes les mieux classées de la compétition WVX et n'étant pas encore qualifiées obtiennent les six places restantes.

Les qualifications pour la Coupe du monde féminine de rugby à XV 2025, qui se déroule en Angleterre, mettent aux prises 23 équipes nationales afin de qualifier 12 formations pour disputer la phase finale au côté des 4 équipes, non qualifiées d’office (Nouvelle  Zélande, tenante du titre, Angleterre,  Ecosse et Irlande), soit un total de 16 sélections. L’objectif est d'accroître encore l'audience et le niveau du rugby féminin dans le monde. 

 

Elias Fanomezantsoa 

Fil infos

  • Appui au développement local - Rajoelina boucle sa tournée dans le Sud
  • Actu-brèves
  • Actu-brèves
  • Districts de Vohibato, Ikongo et Ivohibe - Vers un avenir lumineux et développé
  • Soins de proximité - De nouveaux bénéficiaires à Fianarantsoa
  • Développement - Le Président veut enclencher la vitesse supérieure 
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Réhabilitation de la RN7 - Le Président annonce des travaux imminents
  • Regards croisés sur la corruption à l'aéroport d’Ivato - Douanes et Sécurité publique s'expriment

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Probes et résolus !
    La bataille fait rage. A sept jours de la date butoir, la campagne entre dans sa dernière ligne droite. Campagne ou propagande ! Qu’à cela ne tienne, ce qui importe pour le peuple, même s’il ne s’exprime pas ouvertement, consiste à avoir affaire à un Parlement où siègeront des élus intègres et déterminés.Il reste une semaine aux états-majors politiques, à tous les candidats, pour convaincre les indécis à se joindre à leur cause. Une semaine pour faire valoir aux électeurs une visibilité du programme du parti ou de l’individu qu’ils entendent défendre durant leur mandat. En réalité, un député n’a pas un programme individuel pour une Circonscription donnée. Il ne peut pas prendre la place d’un maire, d’un chef de District, d’un gouverneur ou du Gouvernement. Il n’est pas là non plus pour contrôler ni superviser les actions d’un maire, d’un représentant du pouvoir central ou d’un gouverneur ou d’un…

A bout portant

AutoDiff