Publié dans Sport

Judo- TIVA 1ere édition - Une belle performance pour les judokas de Saint-Michel

Publié le mercredi, 12 juin 2019

La réussite a été au rendez-vous ce weekend de Pentecôte au gymnase Ankorondrano durant la première édition du Tournoi international de la ville d’Antananarivo (TIVA), 1ere édition. Les judokas malagasy ont remporté cinq médailles d’or, trois pour La Réunion et deux pour Mayotte dans les combats réunissant les trois îles Vanille. Une bonne journée de compétition pour le JCSM (Judo Club Saint-Michel), Amparibe.

Laura Rasoanaivo du JCSM  s’est imposée en finale face à la Réunionnaise Hoareau Terry chez les  moins de 63 kg dames. Rakotovelo en -73kg et Candice Andriamaharo-52kg, Narindra Rakotovao - 57 kg pour leurs 2è places, Tatiana Andrianaivoravelona, Rotsy Ranaivo, Miora Rasoanaivo sont montées sur le podium avec une 3ème place. « Tous nos athlètes sans exception ont fait de très beaux combats lors de cette rencontre. Merci à toute l'équipe ainsi qu’aux parents qui ont crié haut et fort le nom de Saint Michel », jubile un dirigeant du club.

Pour les autres médailles malagasy, Natacha Razafindrakoto  a battu Pauline Pause de la Réunion en finale chez les moins de 48 kg. Quant à Aurélie Rajaonarison, elle a pris  le dessus sur Morel Anne Laure de la Réunion chez les moins de 70 kg.  Chez les hommes, les deux médailles d’or ont été remportées par le judoka d’Esca Ismael Rakotonirina en moins de 60 kg après avoir remporté la finale face à Samuel Latchoumane de la Réunion et Kevin Andriamanoelina a battu Emilson Ralevazaha chez les moins de 66 kg.

E.F.

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff