Publié dans Sport

Football - CHAN 2020 - Les Barea qualifiés in extremis

Publié le dimanche, 04 août 2019

Les Barea passent par la petite porte. Malgré le score de 3-0 à la pause, les Barea de Madagascar sont quand même qualifiés. Timides puis refusant carrément le jeu, les Barea ont été battus par le Mozambique (3-2). Logiquement éliminés, les Malagasy  ne pouvaient pas laisser leur chance de qualification passer à côté surtout après la victoire (1-0) au match aller. C’est une victoire au goût de la défaite pour les Mambas. Après les deux matches, les deux équipes sont à égalité 3-3. Le coach Franklin Andriamanarivo a changé de tactique avant la fin des 45 minutes.  C’était l’entrée en jeu d’Arnaud, la nouvelle pépite  du football malagasy, durant la deuxième période qui a ouvert la phase de jeu. En étant le buteur durant le match aller, il a réduit le score à la 50e mn sur un rebond du gardien de but qui a repoussé un tir de Toby sur le flanc droit. Lalaina offre le but de qualification servi par Elephoni dans la surface à la 60eme minute de jeu. C’était le but d’écart qui a fait le bonheur des Malagasy. Malgré cette défaite, l’essentiel est là. En effet, les Barea ont décroché leur qualification pour la prochaine étape.

C’est un exploit pour ces vaillants combattants qui ont dormi à même le sol à l’aéroport de Nairobi après 15 heures de transit avec des conditions presque indescriptibles. Faute de visa de transit qui pourrait les loger dans un hôtel. Durant la première période, les Malagasy avaient beaucoup de difficultés mais  ont fini par bien réagir durant la seconde mi-temps. Dayo (16è mn), Fernandes sur penalty (36è mn) et Luis (42è mn) ont inscrit les réalisations mozambicaines. Ando et ses camarades étaient trop égarés dans le marquage. Madagascar n’a pas soigné tous ses maux, au contraire, la Grande île s’est rappelé à quel point le football était parfois dépourvu de sens tactiques et techniques.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde
  • Concertation nationale - Un prétexte pour le partage du pouvoir
  • Eglise luthérienne de Madagascar - Le couple présidentiel aux côtés des jeunes
  • Affrontement à Mandoto - Le commandant de compagnie de Gendarmerie blessé
  • Accident de minibus à Marovoalavo - Dix personnes décédées
  • Président Andry Rajoelina - « Madagascar n’est pas un pays en crise »
  • Crimes à Kelilalina - Trois enfants tués à coups de hache

La Une

Pub droite 1

Editorial

  •  Forum et forum !
    Qui dit que le régime Orange a horreur ou a peur d’une concertation ou d’un forum ou d’un débat public ? Il va falloir revoir sa copie. Un pouvoir qui rejette le principe d’un échange voire d’un dialogue démocratique fait peur. On a tous les droits de se méfier d’un régime qui botte en touche de façon systématique la pratique d’une table ronde pour débattre de vrais problèmes et cela afin de dénouer une crise, une réelle crise qui bloque le fonctionnement démocratique du pays.

A bout portant

AutoDiff