Publié dans Sport

Jeux des îles - Les athlètes méritants primés et décorés à Iavoloha

Publié le lundi, 12 août 2019

Une forte délégation des athlètes aux Jeux des îles de l'océan Indien 2019 dirigée par Tinoka Roberto Raharoarilala, ministre de la Jeunesse et des Sports, a été reçue au Palais d'Etat à Iavoloha, hier après-midi. Les athlètes médaillés durant lesdits Jeux qui se sont déroulés à Maurice au mois de juillet dernier. Le chef d'Etat a offert 2 millions d'ariary de prime pour chaque athlète double médaillé d'or et plus. Le quadruple de ce qu'ils ont reçu en 2015 après les Jeux à l’île de La Réunion. Les médaillés d’argent et de bronze ont, eux aussi, eu leurs parts. Et il en est de même pour les athlètes ayant pris part aux Jeux mais dont le montant qui leur a été alloué n’a pas été annoncé.
Durant son allocution, le Président de la République Andry Rajoelina a lancé un message fort aux sportifs et en particulier à la Jeunesse malagasy. « D'ores et déjà, le sport sera une de priorité absolue de l'Etat. Le budget du ministère des Sports sera doublé. Et chaque chef-lieu de région sera doté d'une infrastructure sportive composée d'une piscine olympique, d'un dojo, d'un gymnase et un Palais des sports. En sus, chaque fédération pourrait se procurer d'un passeport vert. Et elles peuvent respectivement même les récupérer dès aujourd'hui », a promis le Président de la République.


13 athlètes ont gagné trois médailles d'or, primés de 2 millions d'ariary chacun et élevés au rang de chevalier de l'ordre de mérite sportif. De même pour les coachs qui ont réussi à faire sortir des médaillés d'or. Ils étaient en tout 78 athlètes à avoir gagné une médaille d'or. Ces athlètes ont été relevés au rang de commandeurs de l'ordre sportif. Pour les 61 médaillés d'argent, ils étaient faits officier de l'ordre de mérite sportif tandis que pour les 33 athlètes de bronze, ils étaient décorés chevalier de l'ordre de mérite sportif de même pour leurs coachs respectifs.
 Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • MATP - Chasse aux remblais illicite
  • Attachement au principe de souveraineté - Tentative de meurtre médiatique à l’endroit d’Andry Rajoelina
  • Magouilles dans la distribution d'aides sociales - Le Président Andry Rajoelina avertit les chefs de Fokontany
  • « Sosialim - bahoaka » à Antananarivo - Les aides de l'Etat s'enchaînent dans les 6 Arrondissements
  • Remaniement imminent - Qu'un vrai leader soit à la tête du ministère
  • Ministère de la Défense nationale - Mise en garde contre toute désinformation
  • Finance publique - Un cours magistral, signé Rindra Rabarinirinarison
  • Fête du trône du Maroc - Les félicitations du Président malagasy au roi Mohammed VI
  • Crise sanitaire - Des aides sociales pour 200 000 foyers nécessiteux de Tanà
  • Directeur général de l'IMRA - Le CVO a subi le test de toxicité

La Une

Editorial

  • Exit, le drapeau blanc !
    Le pays est en guerre ! En plein cinquième mois de bataille, à la dixième quinzaine de confinement, on entre dans une phase de guerre d’usure. Les prévisions de l’OMS ne rassurent guère. La pandémie risquerait de perdurer ! Mais, pas question de jeter l’éponge ! Le Chef de l’Etat Rajoelina Andry, en sa qualité de chef de guerre, a été clair et net au Palais des Sports à Mahamasina, lors de l’inauguration du nouveau Centre de traitement de la Covid (CTC), quand il a déclaré que « Nous ne hisserons jamais le drapeau blanc ». Il est vrai que le pays fait face à un ennemi invisible et redoutable mais il écarte l’option ou l’hypothèse de courber l’échine ! Et partout dans ses déplacements, Rajoelina ne manque pas d’encourager les « soldats ». Le personnel soignant, la population des Régions contaminées et les responsables étatiques à tous les niveaux…

A bout portant

AutoDiff