Publié dans Sport

Haltérophilie-Championnat d'Afrique - Madagascar se désiste de l'organisation

Publié le vendredi, 01 novembre 2019

Faute de moyens, la Fédération malagasy d'haltérophilie renonce à l'organisation du championnat d'Afrique Jeunes prévu se tenir à Antananarivo du 5 au 7 novembre prochains. Jusqu'à jeudi 31 octobre, à 5 jours de l'évènement, l'instance nationale n'a toujours reçu le moindre ariary venant du ministère de la Jeunesse et des Sports. Si le Président de la République malagasy, Andry Rajoelina, ne badine pas sur les moyens pour faire du sport une de ses priorités, à travers le « Velirano » numéro 13, certaines personnes (appartenant à l'ex équipe du HVM), au sein du ministère ne manquent pas les occasions pour lui mettre les bâtons dans les roues. Même le ministre Tinoka Roberto est bluffé par les magouilles desdites personnes aux « cravates bleues ».

Le secrétaire général du ministère, Lovatiako Ralaivao, en particulier, est pointé du doigt par le président de la fédération Harinelina Jean Alex Andriamanarivo, comme principal acteur de blocage, durant la conférence de presse qu’il a donnée. Et il n'est pas le seul à adopter cette attitude qui va à l'encontre du 13ème défi du Chef de l'Etat au bénéfice des jeunes et du sport à Madagascar. La Fédération d'haltérophilie n'est pas la seule ayant déjà haussé le ton face à cet homme qui a occupé le poste depuis déjà 4 ministres  se succédant à la tête de ce département. Les sportifs malagasy se demandent même s'il n'y pas assez d'experts en sport dans le pays pour qu'il soit irremplaçable.

Pour revenir au championnat d'Afrique, notamment le championnat d'Afrique zone 3, qualificatif pour les Jeux Olympiques, il est maintenu du 8 au 11 novembre. A noter que dix pays sont attendus au pays pour participer à cette joute africaine senior. Madagascar pays hôte, les Comores, Maurice, Lesotho, Kenya, Botswana, Cameroun, Ouganda et Afrique du Sud ont déjà confirmé leur engagement. L'Egypte ne sera pas au rendez-vous car la Fédération égyptienne a été suspendue pour 2 ans par la Fédération internationale d'haltérophilie (International Weightlifting Federation) ou IWF. En effet, l'Egypte a été suspendue par la Fédération internationale d'haltérophilie pour des cas de dopage et ne participait pas depuis les Championnats du monde du mois de septembre dernier en Thaïlande. Cette suspension fait suite à une série de sept contrôles antidopage positifs chez des jeunes haltérophiles en 2016.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • La Vérité de la semaine
  • Saisie de 22,5 kg d’or aux Seychelles - Soupçons de laxisme au sein des organes de contrôle malagasy
  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Cas désespéré !
    Quand quelqu’un détruit un des biens personnels à la maison, il est à plaindre. Mais quand il s’amuse à démolir sa propre maison en sapant irrémédiablement les fondations, il est malade voire un cas désespéré !Les désastres par le feu continuent. Des incendies ravageurs se déclarent un peu partout sur le territoire national presque au même moment. Des feux involontaires ou actes criminels ? Les résultats des enquêtes nous fixeront sur les détails. Dans tous les cas de figure, l’incendie détruit à jamais ! Des crimes de sang à la destruction totale des patrimoines nationaux en passant l’anéantissement d’une partie non négligeable des zones protégées pour en finir aux habitations humaines et d’animaux d’élevage défraient les chroniques. Des villages entiers disparaissent avec ce que cela suppose de dégâts humains, matériels et d’ordre moral. Des familles perdent en un seul moment tout ce qu’elles ont durement épargné des années. Tout récemment,…

A bout portant

AutoDiff