Publié dans Sport

Haltérophilie - Championnat d’Afrique zone III - Les yeux rivés sur Madagascar

Publié le mardi, 05 novembre 2019

Antananarivo, la Capitale de la Grande île, sera la ville hôte du championnat d’Afrique zone Sud (Zone III) du 5 au 8 novembre prochains. « Cette compétition est considérée comme un « Silver qualifying event pour les JO de Tokyo 2020 », avoue le président Harinelina Andriamanarivo Jean Alex. Cet évènement de niveau relevé accueillera 13 pays dont l’Afrique du Sud, l’Egypte, le Botswana, le Lesotho et le Swaziland entre autres. Pour rappel, la compétition à Madagascar représente une belle occasion pour la meilleure leveuse de fonte mauricienne de récolter des points en vue d’une éventuelle qualification aux  Jeux olympiques de Tokyo l’an prochain. Madagascar  sera également représenté par des athlètes performants tous  médaillés aux derniers JIOI de Maurice et Jeux africains. 

Chez les hommes, la Grande île sera représentée par Ricardo Randriarimanana (55kg) Claudio Andrianavalona, Andriamahefa Jules Anthonio (-61kg), Rafanomezantsoa Ravo Cadeau,  Andriatsitohaina Eric Herman (-61kg), Randriarimanana Jean Elarion Ricardo (-67kg), Andriatsitohaina Tojonirina Alain (-67kg). L’halthérophilie féminine, quant à elle, verra la participation de Randafiarison Rosina (-45kg), Bakoliharisoa Sariakanirina Aurela, Randrianandrasana Sitrakiniaina (-64kg) et Ravololoniaina Elisa Vania (-64kg), Sabrina Ny Hasina Andriamitantsoa (47kg), Angelinah Sarah Rakotoarisoa (-55kg). Volana Randrianarijaona sera la nouvelle recrue dans cette joute africaine. Elle est la seule à n’avoir pas disputer les Jeux des Iles. Les yeux sont toutefois rivés sur Rosina Randafison qui multiplie les compétitions pour décrocher son ticket pour le Pays du Soleil levant.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Coronavirus - Le Président met l’accent sur l’objectif « zéro décès »
  • La presse en deuil - Décès de Salomon Ravelontsalama
  • Lutte contre la Covid-19 - Quid du sens de la responsabilité citoyenne ?
  • Nouvelle organisation pour le « Vatsy Tsinjo » - Du porte-à-porte pour renouveler la liste des bénéficiaires
  • Ministère de l'Economie et des Finances - Sept nominations dont un directeur du budget
  • Lutte contre la Covid-19 - Dix concentrateurs d’oxygène remis à Fianarantsoa par le Chef de l’Etat
  • Double explosion à Beyrouth - Une ressortissante malagasy parmi les victimes
  • « Sosialim – bahoaka » sur fond de contestation - Les Forces de l’ordre soupçonnent des troubles intentionnels
  • Conjoncture - Andry Rajoelina va au-devant d’une population mécontente
  • Dénigrement du régime Rajoelina - Amnésie internationale s’en mêle !

La Une

Editorial

  • Crise démentielle !
    Décidément, la crise sanitaire ne suffit pas. Il nous en faut encore d’autres. La crise de jalousie et la maladie de nostalgie rongent les esprits égarés des meneurs du Rodoben’nympanohitra ho amin’nydemokrasiaeto Madagasikara (RMDM), une plateforme regroupant les déchus du pouvoir et les déçus de leurs propres prestations lors des derniers scrutins. L’arrivée de Rajoelina Andry Nirina, par la voie royale des urnes, dérangent les ratés de la politique du pays. Le nouvel homme fort du pays fait naître auprès de ses adversaires une profonde jalousie. Le jeune Président, la quarantaine, gêne. Les adversaires déclarés, des quinquagénaires, des sexagénaires et même un certain septuagénaire n’admettent point leurs défaites. Ils ne veulent rien savoir ! La bande à Tsarahamy ne tolère, à jamais, la victoire éclatante du jeune Rajoelina. Le soutien populaire qu’il bénéficie rend malade. La crise de jalousie, tellement profonde et virulente, déclenche une autre crise beaucoup plus inquiétante,…

A bout portant

AutoDiff