Culture

Mada Festival Music - Tour Le grand projet tombe à l’eau

Publié le mardi, 10 mai 2016
Annoncé au niveau des affiches ici et là ainsi qu’aux spots publicitaires, un Festival dénommé « Mada Festival Music Tour », première édition, est prévu se tenir au Coliseum d’Antsonjombe, le dimanche 8 mai. Un Festival qui réunirait des grandes stars de la musique tropicale malagasy et celles de la nouvelle génération.
Une première à Antananarivo, le « Mada festival music tour » a eu lieu hier au Coliseum d’Antsonjombe. Les amoureux de la musique tropicale ont été les plus gâtés, hier. La scène a été envahie par des grands artistes comme Tence Mena, Black Nadia, Lola, Backom le Rasta, ainsi que des étoiles montantes telles qu’Elodie, Jirah, D’Yem, Fyah et Arnaah.

Jao’s Pub - Eusébia, ravissante et déterminante

Publié le lundi, 09 mai 2016
Vendredi dernier, Eusébia a embrasé la salle du Jao’s Pub Ambohipo. Lors de cette soirée, elle a été accompagnée de Die’z. Durant ses prestations, elle a été aussi belle que ravissante. La chanteuse a su montrer au public son origine et son pays à travers ses habits et sa façon de  danser.

Piment Café - Hommage à Bob Dylan

Publié le mercredi, 04 mai 2016
Pour satisfaire les noctambules, le Piment Café de Behoririka organisera un show exeptionnel ce soir. Un grand nom de la musique folk malagasy investira la scène de cet endroit qui est devenu un rendez-vous incontournable pour la famille et les amis.

Corps de la paix - 50 ans aux services des pays hôtes

Publié le mercredi, 04 mai 2016
Le Corps de la paix est une agence indépendante du Gouvernement américain qui a été créé par son Président, John Kennedy en 1961. Plus de 200 000 Américains ont servi au sein du Corps de la paix pour promouvoir une meilleure compréhension entre les Américains et les peuples de 139 pays hôtes.

Groupe Ejema - Djarina signe une carrière solo

Publié le mercredi, 04 mai 2016
 Depuis quelques années, le groupe Ejema reste en veille permanente. Toutefois, il promet à ses admirateurs de revenir bientôt sur scène. « Ejema n’a pas pu réaliser des spectacles puisque les membres se sont dispersés à cause de leurs occupations. Pourtant, le groupe ne sera pas dissout et promet aux fans de réaliser un grand spectacle au moment opportun », a avancé Fanjaniana, le leader du groupe.

Groupe musical - Magic system en deuil

Publié le mercredi, 04 mai 2016
Drame au sein du groupe Magic System. Didier Bonaventure Deigna, alias Pépito, vient de mourir suite à une noyade. L’affreuse nouvelle a été publiée sur le mur Facebook officiel du groupe. « C'est avec une grande tristesse et le cœur lourd que nous vous annonçons le décès de notre batteur Didier Bonaventure Deigna dit Pépito, déclare le Magic System. Âgé de 46 ans Pepito est décédé ce dimanche par noyade sur la petite ville balnéaire de Jacqueville (Côte d’Ivoire)»

Fil infos

  • « China-Africa Investment Forum » à Marrakech - Andry Rajoelina au rendez – vous des décideurs
  • Politique étrangère du régime Rajaonarimampianina - Au ras des pâquerettes !
  • Gouvernement - Mamy Ratovomalala pressenti ministre
  • Trafic de bois de rose - Un colonel et un ex-chef de District déférés devant la Chaîne pénale
  • Ressources minières - Madagascar, premier exportateur mondial de saphir
  • Assaut de la prison d’Ikongo - Condamnation unanime des magistrats et des pénitentiaires
  • Pension de retraite pour les parlementaires - Bottée en touche par l’Exécutif
  • Féculerie de Marovitsika Moramanga - Vive tension autour des terrains agricoles
  • Affaire de Claudine Razaimamonjy - Un ancien responsable des marchés publics en prison
  • Refus d’une décision de justice - 800 personnes prennent d’assaut la prison d’Ikongo

La Une

Editorial

  • Canular !
     Et la farce continue. De mascarade en mascarade, les hommes du pouvoir mènent en bateau les 25 millions de Malagasy. Des numéros, très maladroitement interprétés, au lieu d’égayer la galerie, offusquent. La comédie vire à la pitrerie. La sauce mayonnaise tourne. C’est raté ! Iavoloha, mordicus et contre vents et marées,  persiste et signe de sa volonté à tripoter la Constitution. Ayant butté à une fin de non recevoir de la part des partenaires nationaux soutenus par la Communauté, les dirigeants aux cravates bleues ne désarment point. Pour contourner la chose, ils sont en train de mettre sur pied une nouvelle tactique. En effet, Iavoloha passe le relais aux parlementaires patentés au pouvoir. Les députés et sénateurs  proches du régime cogitent un plan machiavélique en vue de « toucher » à la Loi fondamentale. 

A bout portant

AutoDiff