Culture

La demi-finale régionale du « Concours national de la chanson en français » pour la Région d’Antananarivo s’est déroulée le samedi dernier à l’Alliance française de Tananarive (Aft), Andavamamba. 56 candidats ont participé à cette épreuve, à l’issue de laquelle 26 d’entre eux ont été sélectionnés pour la finale régionale. Pour Antananarivo, celle-ci se tiendra le samedi 10 septembre à partir de 14h au même endroit. Comme lors des éditions précédentes, le concours national de la chanson en français a pour objectif de révéler et promouvoir  les nouveaux talents. 
La foule était au rendez-vous pour acclamer les candidats, qui ont participé au concours de téléréalité « Kopi kolé ». Le dernier casting pour la Région d’Antananarivo a eu lieu samedi. C’est dans une ambiance particulièrement enflammée que s’est déroulée le spectacle, destiné à mettre en valeur les talents des jeunes et leur façon d’imiter les artistes malagasy et étrangers. Ils sont 16 candidats qui représenteront la Capitale lors des escales de cette émission, dont 11 pour la catégorie « Standard » et 5 pour celle de « Spécial francophonie ».
Page 38 sur 38

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff