Editorial

« Oui, mais… ! »

Publié le mercredi, 28 septembre 2016
Le Fonds monétaire international (Fmi) a donné son feu vert, pour l’octroi d’une ligne de crédit d’un montant total de 310 millions de dollars, au Gouvernement malagasy. Il s’agit d’une Facilité élargie de crédit (Fec) que Madagascar bénéficiait pour la cause de ses activités, entrant dans le cadre de la lutte contre la pauvreté. Le Fonds approuvait les efforts entretenus et soutenus par les responsables étatiques.

Aveux !

Publié le mardi, 27 septembre 2016
Indépendamment de leur propre volonté et malgré qu’ils refusent de l’admettre, les tenants du pouvoir passent « à la table ». Leurs agissements les trahissent et ne peuvent plus cacher l’impuissance et la faiblesse en raison de leur incapacité à maîtriser la situation. Quand on est inapte ou incompétent à contourner certains problèmes, on devient par la suite impuissant. La pauvreté ne cesse de s’aggraver et les conditions d’existence de la population, en général, se dégradent au fil des jours. Dans le Sud, la sécheresse risque de tout ravager.

Attention, au feu !

Publié le samedi, 24 septembre 2016
Les barons du régime sont-ils en train de tenter le diable ? Et cela, en jouant au feu, aussi bien au sens propre des termes qu’au figuré ! Quelques faits troublants nous amènent à nous interroger ainsi. Une question judicieuse qui traduit un sentiment profond d’inquiétude et de préoccupation dans la mesure où, si les cas sont avérés, le pays risque de glisser vers un terrain dérapant et dangereux. De graves incendies se déclarent, un peu partout, à travers l’île. Des pertes en vies humaines ont été constatées. Des tout- petits enfants ainsi que des personnes âgées en sont, parfois,…

Déraillement

Publié le vendredi, 23 septembre 2016
Un terrible accident ferroviaire se produisit, une trentaine d’années de cela à Calcutta (Inde). Un train dérailla, faisant quelque 200 victimes. Il s’agit du plus grave accident ferroviaire jamais enregistré, du moins l’un des pires, depuis le début du siècle dernier. Les faits, les rames se détachèrent des rails. Selon les avis des experts, trois causes principales se trouvent à l’origine de cet incident meurtrier. La vétusté des rames de wagons qui ne sont plus, en fait, en mesure d’assurer convenablement en qualité et en quantité le service exigé.

Déraillement

Publié le vendredi, 23 septembre 2016
Un terrible accident ferroviaire se produisit, une trentaine d’années de cela à Calcutta (Inde). Un train dérailla, faisant quelque 200 victimes. Il s’agit du plus grave accident ferroviaire jamais enregistré, du moins l’un des pires, depuis le début du siècle dernier. Les faits, les rames se détachèrent des rails. Selon les avis des experts, trois causes principales se trouvent à l’origine de cet incident meurtrier. La vétusté des rames de wagons qui ne sont plus, en fait, en mesure d’assurer convenablement en qualité et en quantité le service exigé. Ensuite, la surcharge que les trains desservant la banlieue de la mégalopole…

Au bercail !

Publié le jeudi, 22 septembre 2016
Un fleuve sépare l’Italie et la Gaule cisalpine : le Rubicon. Jadis, on prenait les précautions nécessaires, des deux côtés, si on devait le traverser, sinon le geste pourrait être perçu comme une déclaration de guerre. En 42 avant J.C., le général romain César franchit le fleuve sans en avoir informé le Sénat. Ce qui provoqua l’éclatement d’une guerre civile. D’où l’adage, valable jusqu’à ce jour, « franchir le Rubicon »  signifiant, donc, oser prendre une décision irrévocable et, peut-être, risquée. Sauf contretemps, le Chef de l’Etat Malagasy, Hery Rajaonarimampianina prendra ce jour la parole à la tribune des Nations Unies…

Fil infos

  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !
  • Députés officieux en prison - Un casse-tête…pour les citoyens
  • Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel
  • Produits forestiers - Des mesures à prendre sur la RN44
  • Législatives - De nombreux nouveaux venus attendus à Tsimbazaza
  • Barea à la Coupe d'Afrique des Nations - 700 millions d'ariary du Président Andry Rajoelina

La Une

Editorial

  • Un siècle de combat
    L’Organisation internationale du travail (OIT) célèbre en cette année son centenaire d’existence. Créée en 1919, sous l’égide du Traité de Versailles (Paris), point d’orgue final de la Grande Guerre de 1914-1918, l’OIT ou l‘ILO (International Labor Organization), militait contre toute atteinte à la dignité de l’homme dans le cadre du travail décent.  Mise sur pied indépendamment de la naissance de la Société des Nations (SDN) raison pour laquelle elle avait pu surgir des décombres de cette ex-ONU, l’OIT n’a de cesse à réclamer durant ce siècle d’existence la justice sociale dans le monde du travail. Elle interpellait et continue à le faire les employeurs pour qu’au juste ces derniers respectent le minimum acceptable. Le Bureau international du travail (BIT), le secrétariat permanent de l’OIT, travaille d’arrache-pied pour créer un cadre de travail illustrant l’harmonie entre le travail et la dignité de l’homme. Une noble mission que le Bureau persiste et…

A bout portant

AutoDiff