Editorial

A l’autel !

Publié le vendredi, 03 mars 2017
Le peuple malagasy traverse en cette période le moment le plus difficile de sa vie. Une période sombre et complexe où chacun mène un combat qui dépasse trop ses possibilités sinon ses forces, et ce, malgré lui. Tout comme s’il est offert en sacrifice sur un autel pour commuer un triple péché !

L’introuvable synergie !

Publié le mercredi, 01 mars 2017
La synergie, fort utile pour le pays, serait-elle ce « chapeau noir dans une chambre noire qui ne s’y trouve pas ! » Cet adage de la rue traduit, à une nuance près, la réalité cruelle que nous sommes tous en train de subir en ce moment.

Incertain

Publié le vendredi, 16 décembre 2016
Le représentant résident du Fonds monétaire international (Fmi) à Madagascar, Patrick Imam, dans une interview accordée à un quotidien de la place, tenait à affirmer tout haut que Madagascar devrait consentir des gros efforts s’il compte obtenir, un jour, un décaissement. En effet, si la confiance semblait revenir à Paris, lors de la Conférence des bailleurs et investisseurs (Cbi), où Madagascar décrochait un record de financements, jamais atteint des régimes précédents, à hauteur de 10,2 milliards de dollars dont 6,4 milliards de dollars d’aide publique au développement (Apd), il va falloir le transformer en actes concrets. Il faut bien qu’on…

Quel culot !

Publié le vendredi, 09 décembre 2016
A quel pays appartenons-nous ? Sous quelle République ? Est-ce la bananière ? Les faits et gestes de nos hommes politiques nous font jaser au point de nous rendre idiots. Tellement, ils font n’importe quoi que, nous, les pauvres citoyens, nous ne savons plus où cogner la tête.

Un Etat bancal

Publié le vendredi, 02 décembre 2016
Au cours des campagnes électorales en vue surtout des présidentielles, l’un des thèmes fétiches qui servirait d’appât aux votants consiste à leur faire miroiter la mise en place d’un Etat de droit. Un Etat imaginaire ou idéal à l’intérieur duquel règnerait la droiture et où personne n’est au-dessus de la loi. Un Etat qui, dans la pratique quotidienne du pouvoir, bannirait l’impunité et pourchasserait la corruption. Bref, un Etat qui agit dans la droiture et se soumet aux lois que lui-même a décrétées. C’est un bouquet de belles fleurs qui, au fait, séduit beaucoup !

Choses sérieuses

Publié le vendredi, 25 novembre 2016
C’est aujourd’hui samedi 26 novembre 2016 que commencent, finalement, les choses sérieuses. Finis les « bla-bla » ! Une trentaine de Chefs d’Etat et de Gouvernement seront présents. Le Président français François Hollande va honorer de sa présence la cérémonie d’ouverture de ce Sommet. De toutes les manières, il ne peut pas faire autrement car il y va de l’avenir de la langue de Molière à travers le monde entier. Ainsi, des pays comme le Viêt Nam, le Canada, le Maroc, le Kosovo, la Macédoine et bien d’autres, ayant eu des rapports directs, par la colonisation, ou des liens historiques…

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

La Une

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff