Nos archives web

Vers la fin de la semaine dernière, des rumeurs circulaient sur une grève au niveau du Trésor public pour la journée d’hier. Les employés concocteraient un arrêt de travail pour revendiquer des avantages pour le personnel. Certains usagers hésitaient à joindre cette Administration de peur de voir des bureaux fermés. Néanmoins, ce n’étaient que des rumeurs. Les employés de cette Direction ont travaillé normalement.

 Une association entre matière, forme et fonction. Tel est le principe de Carine Ratovonarivo dans son art et travail. Du 8 au 15 septembre prochain, l’éco-designer expose ses œuvres à l’Is’ art galerie, Ampasanimalo. Cette exposition s’intitule « Affichage libre ». Les tableaux et affichages exposés sur les murs montrent des broderies artisanales, un motif créé à main levée. Chaque emballage propose des broderies artisanales entièrement réalisées, liant un fait sociétal, économique, culturel, politique...

La demi-finale régionale du « Concours national de la chanson en français » pour la Région d’Antananarivo s’est déroulée le samedi dernier à l’Alliance française de Tananarive (Aft), Andavamamba. 56 candidats ont participé à cette épreuve, à l’issue de laquelle 26 d’entre eux ont été sélectionnés pour la finale régionale. Pour Antananarivo, celle-ci se tiendra le samedi 10 septembre à partir de 14h au même endroit. Comme lors des éditions précédentes, le concours national de la chanson en français a pour objectif de révéler et promouvoir  les nouveaux talents. 

A bout portant du 05-09-16

Publié le lundi, 05 septembre 2016

La Une du 05 Septembre 2016

Publié le lundi, 05 septembre 2016

La foule était au rendez-vous pour acclamer les candidats, qui ont participé au concours de téléréalité « Kopi kolé ». Le dernier casting pour la Région d’Antananarivo a eu lieu samedi. C’est dans une ambiance particulièrement enflammée que s’est déroulée le spectacle, destiné à mettre en valeur les talents des jeunes et leur façon d’imiter les artistes malagasy et étrangers. Ils sont 16 candidats qui représenteront la Capitale lors des escales de cette émission, dont 11 pour la catégorie « Standard » et 5 pour celle de « Spécial francophonie ».

Lors de sa visite dans la Grande Ile du 29 août au 1er septembre dernier, le président du Groupe de la Banque africaine pour le développement (Bad), Akiwumi Adesina a effectué une visite sur terrain des projets financés par la cette Institution. Plus que satisfait, le président Adesina a félicité le ministre des Finances et du Budget, Gervais Rakotoarimanana, pour la grande performance dans la gestion de portefeuilles. « C’est du pur succès. Nous sommes entièrement satisfaits de l’utilisation des fonds que la Bad a octroyés pour le développement de Madagascar.

« Les femmes interrogées en Ethiopie, à Madagascar et à l’île Maurice indiquent passer quatre fois plus de temps que les hommes à la prise en charge des autres et aux tâches domestiques non rémunérées, contre trois fois plus de temps en Afrique du Sud, au Bénin, au Ghana, au Rwanda et en Tanzanie (Onu Femmes, 2015) », souligne la 15e édition du rapport sur les perspectives économiques en Afrique. Malgré une croissance moyenne annuelle de 8,5 % des exportations depuis 2010, le commerce entre les Régions d’Afrique reste faible comparé à d’autres parties du monde, selon le rapport 2016 sur les perspectives économiques en Afrique. Le commerce interrégional représentait 16 % du commerce en Afrique en 2014.

On n’est pas à un « deux poids deux mesures » près, de la part de la Communauté internationale vis-à-vis du cas malgache par rapport à d’autres. Le dernier en date est cette sortie médiatique de Violette Kakyomya et de Hawa Ahmed Youssouf (respectivement représentante résidente du Programme des Nations unies pour le développement et représentante spéciale de la présidente de la Commission de l’Union africaine à Madagascar) au cours de laquelle ces deux diplomates se sont livrées à de sévères réquisitoires contre les politiques locaux qui réclament la tenue d’une élection présidentielle anticipée. Il faut pourtant souligner qu’une telle possibilité est bel et bien prévue dans la Constitution du pays et ce, dans deux (2) cas de figure plutôt qu’un : à savoir celui de la démission du Chef de l’Etat et celui de sa déchéance par les parlementaires.

Les neuf suspects dans le meurtre du jeune couple de Français, Magalie et Romain, seront présentés ce jour au Parquet de Toamasina. Ils ont été transférés de l’île de Sainte-Marie samedi dernier, soit quinze jours après la découverte de l’assassinat de ces bénévoles de l’association Cétamada, œuvrant dans la protection des baleines. Après une dizaine de jours d’enquête, dirigée par les gendarmes et les policiers locaux et épaulés par des officiers français de l’île de La Réunion, l’affaire, sauf changement, entre dans sa dernière phase où les zones d’ombre seront levées.

Fil infos

  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !
  • Députés officieux en prison - Un casse-tête…pour les citoyens
  • Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel
  • Produits forestiers - Des mesures à prendre sur la RN44
  • Législatives - De nombreux nouveaux venus attendus à Tsimbazaza
  • Barea à la Coupe d'Afrique des Nations - 700 millions d'ariary du Président Andry Rajoelina

La Une

Recherche par date

« June 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Editorial

  • Un siècle de combat
    L’Organisation internationale du travail (OIT) célèbre en cette année son centenaire d’existence. Créée en 1919, sous l’égide du Traité de Versailles (Paris), point d’orgue final de la Grande Guerre de 1914-1918, l’OIT ou l‘ILO (International Labor Organization), militait contre toute atteinte à la dignité de l’homme dans le cadre du travail décent.  Mise sur pied indépendamment de la naissance de la Société des Nations (SDN) raison pour laquelle elle avait pu surgir des décombres de cette ex-ONU, l’OIT n’a de cesse à réclamer durant ce siècle d’existence la justice sociale dans le monde du travail. Elle interpellait et continue à le faire les employeurs pour qu’au juste ces derniers respectent le minimum acceptable. Le Bureau international du travail (BIT), le secrétariat permanent de l’OIT, travaille d’arrache-pied pour créer un cadre de travail illustrant l’harmonie entre le travail et la dignité de l’homme. Une noble mission que le Bureau persiste et…

A bout portant

AutoDiff