Nos archives web

Les grandes vacances durant la période de soudure. La plupart des acteurs œuvrant dans le domaine de l’éducation, entre autres les enseignants, ont sollicité la révision du calendrier scolaire suivant la réalité à Madagascar, et ce, depuis des années. Ce changement, parmi les sujets débattus lors du Conseil national de l’éducation en 2014, n’est pas à écarter dans la mise en œuvre du Plan sectoriel de l’Education (Pse) à partir de 2017 jusqu’en 2021.

La population du Fokontany d’Andodabe, à 21 km de Foulpointe, s’est enfuie dans la forêt dans la nuit de mardi dernier. Une fuite expliquée par l’arrivée de trois bandits, vers 21 heures. Ces derniers se sont, tout de suite, dirigés vers le domicile de l’adjoint au maire, Phonsy Lava, qui est également le commerçant dans ce Fokontany. 

Un homme poursuivi pour la séquestration d’un enfant l’année dernière à Ankatso, a comparu devant le Tribunal mardi. Verdict : l’accusé a été condamné à une peine de 10 ans d’emprisonnement ferme. Il a fait l’aveu devant le juge sous prétexte qu’il doit rembourser ses dettes et a été poussé à enlever l’enfant de son voisin de quartier.

Désormais, les femmes, notamment celles qui assistent au culte dominical, doivent être prudentes du côté d’Ankadimbahoaka. Un jeune homme, qui circule en scooter, semble s’amuser à les détrousser.

Une pépinière de la Justice. L’Ecole nationale de la magistrature et des greffes (Enmg) commémore actuellement son 20ème anniversaire. Une occasion de dresser un bilan et d’évaluer les activités entreprises, sans oublier les perspectives d’avenir.

La grève des greffiers n’est pas terminée. Le débrayage a juste été renvoyé sine die par le syndicat pour cause de Sommet du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (Comesa). Il devrait reprendre sitôt cette rencontre internationale clôturée.

 L’un des plus grands enjeux dans l’organisation du Sommet du Comesa (Marché commun de l’Afrique orientale et australe) reste la sécurité. Plusieurs gendarmes, policiers et militaires sont mobilisés durant ce sommet.

Depuis 2013, le Fonds mondial pour la nature (Wwf) a initié la création de réserve de poulpes dans la zone côtière du littoral Mahafaly, au sud-ouest de Madagascar. Des réserves temporaires de poulpes ont été créées au sein des comités de gestion dans plusieurs villages comme à Besambay, Tariboly, Beheloke, Ambola, Ampasimahanoro, Lovobato, Andomotse et Tariboly.

Un sondage effectué par la société de collecte et d’analyse d’informations Forrester a révélé que 39 % des gens partagent leurs expériences négatives en tant que clients avec leurs amis et leur famille. Ainsi, une mauvaise expérience du client auprès d’une société peut entraîner une érosion des opportunités d’affaires.

Hier dans la matinée, l’ambassadeur du Japon à Madagascar, Sem Ichiro Ogasawara, a effectué une visite de courtoisie au ministre du Commerce et de la Consommation, Armand Tazafy. C’était une occasion de partager les opportunités commerciales. 

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

La Une

Recherche par date

« August 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff