Nos archives web

La Une du 16 mars 2017

Publié le mercredi, 15 mars 2017

Aujourd’hui se tiendra à Addis-Abeba (Ethiopie), l’élection tant attendue du président de la Confédération africaine de football (Caf) ainsi que celle des membres du comité exécutif. Les 54 fédérations africaines auront à choisir entre le président actuel Issa Hayatou et son challenger Ahmad, l’homme fort du ballon rond de Madagascar.

Les actions du Bureau indépendant anti-corruption (Bianco) ont porté leurs fruits. L’organe d’Ambohidahy a mis à jour un réseau de corruption. 11 personnes responsables au niveau du Centre d’immatriculation Ambohidahy ont été déférées hier à la Chaîne pénale anti-corruption des 67 Ha dans le cadre d’une affaire de corruption.

Incontournable !

Publié le mercredi, 15 mars 2017

Le pays s’enfonce, à chaque jour que le Bon Dieu nous offre, en plein dans les marécages de difficultés et d’insalubrités. La population n’en peut plus. Les sinistrés privés des aides d’urgence pour certains, les paysans appauvris et terrorisés par les bandits pour d’autres, sont à bout de souffle. Situation préoccupante à laquelle les tenants du régime font du surplace. On ne comprend pas pourquoi les dirigeants du pays tergiversent à prendre les dispositions urgentes qui s’imposent.

Moto - 4H - Honda 60 équipages en lice

Publié le mercredi, 15 mars 2017

Dimanche se tiendra au Srk Imerintsiatosika la 15e édition du mythique « 4 H Honda ». Une manifestation devenue au fil des années comme la compétition phare des deux roues de Madagascar. Le choix de la faire tenir en tout début de la saison n’est pas ainsi fortuit. C’est en effet cette compétition qui donne le coup d’envoi du championnat de Madagascar  bien qu’elle ne soit pas une des manches du sommet national. N’empêche, l’événement « 4H Honda », organisé comme à l’accoutumée par Madauto, permet aux compétiteurs du championnat de Madagascar de se mettre dans le bain. Un prélude en somme des belles batailles annoncées de la saison.

Passage du cyclone - Enawo Un bilan opaque !

Publié le mercredi, 15 mars 2017

Des dégâts humains et matériels considérables. Les chiffres émanant du bilan provisoire du Bureau national de gestion des risques et catastrophes (Bngrc) ne cessent de s’alourdir de jour en jour. Le 8 mars dernier, au lendemain de l’entrée du cyclone « Enawo » dans le sol malgache, le rapport officiel a fait état de 4 morts et d’environ 4 000 sinistrés, dont plus de 1 400 dans la ville d’Antananarivo.

« Bon nombre de ceux qui composent l’entourage du Président de la République Hery Rajaonarimampianina travaillent de manière juste et droite. Il y a néanmoins ceux qui lui ternissent carrément l’image en étant impliqués  dans des affaires de magouille », a déclaré le député Milavonjy Philobert.

Une femme d’origine indo-pakistanaise de 61 ans a été retrouvée morte de façon curieuse dans son domicile à Tsaralalàna. La victime n’a en effet aucune trace de blessure, du moins selon un premier constat sur place. Son cadavre a été retrouvé gisant sur les marches d’un escalier de l’appartement, les poignets liés.

Investissement. Les opérateurs néerlandais sont intéressés à investir dans la Grande île. Il s’agit d’investissement dans les secteurs de l’élevage et de l’agriculture, particulièrement les filières « zébus » et « pommes de terre », comme l’a expliqué le ministre malagasy de l’Agriculture et de l’Elevage, Rivo Rakotovao, hier, lors de la visite de l’ambassadeur des Pays-Bas dans les locaux du ministère à Anosy.

Le Parc national Mantadia, localisé à Andasibe, sur la Route nationale 2 (Rn2), est inaccessible jusqu’à nouvel ordre, suite au passage du cyclone Enawo dans la Grande île. En effet, une passerelle a été détruite. Plusieurs éboulements se sont également produits, entraînant une inaccessibilité dans certaines zones.

Fil infos

  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre
  • Projet Tanamasoandro - Des mercenaires sabotent
  • Tanamasoandro - Des députés défendent le projet
  • Agression meurtrière par « Za gasy » - Soupçons de subornation de témoin et de corruption
  • « Anti-Tana Masoandro » - Condamner la Capitale à être une commune semi-rurale ?
  • Fuite de sujets du baccalauréat 2019 - 19 personnes incarcérées dans tout Madagascar
  • Assemblée nationale - Vers la libération des deux députés incarcérés

La Une

Recherche par date

« October 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Editorial

  • IEM prime
    Ambohitrimanjaka déferle des vagues ! Des mouvements de contestation ou des éléments téléguidés perturbent. Le démarrage du grand Projet de la construction de la nouvelle ville « Tana Masoandro » dérange quelque part. On dénonce, dit-on, les remblais surtout ceux qui touchent les rizicultures. Mais, qu'on se le dise ! A priori, leur souci semble tenir debout dans la mesure où il s'agit de « toucher » à leur raison de vivre et peut-être aux intérêts des environs immédiats. Mais de là à refuser « jusqu'au bout » la concrétisation d'un Projet qui servira aux intérêts de la grande majorité, le comportement fait réfléchir.

A bout portant

AutoDiff