Nos archives web

Le dépit !

Publié le mercredi, 21 septembre 2016

Le régime Hvm, mis en place voilà 32 mois de cela, déçoit. Une déception sur toute la ligne. Un dépit qui atteint les profondeurs de l’être en piquant au vif la chair et le sang. Certes, Madagascar venait de sortir d’une longue et pénible crise qui, au final, fait payer à chacun un lourd tribut. Néanmoins, à l’entame de son mandat, le nouvel homme fort du pays avait entre les mains toutes les chances, sinon tous les atouts pour réussir. D’ailleurs, s’il avait osé promettre des monts et merveilles le jour de son investiture à Mahamasina, le 24 janvier 2014, c’est parce qu’il savait pertinemment que tous les moyens lui seraient accordés. Mais à une… condition : qu’il sache en profiter comme il le faut. Malheureusement, cela n’a pas été le cas et la réussite manque au rendez-vous ! Le pays « descend » et personne n’est en mesure de savoir, maintenant, jusqu’où et jusqu’à quand ! Les trois Pôles du pouvoir de la République, l’Exécutif, le Législatif et le Judiciaire, focalisent ensemble la déception générale des citoyens. Pour l’Exécutif, le dépit trouve son origine, directement et en premier lieu, auprès des deux têtes, à savoir le Chef de l’Etat et son Premier ministre. L’un et l’autre n’ont pas su transformer en réussite les « essais » offerts, souvent sur le plateau. Des ratages impardonnables dans la mesure où les conséquences se chiffreraient à des centaines de milliards et des milliards d’ariary et qui impactent profondément sur le moral des gens. Les membres du Gouvernement brillent par leur inaptitude à juguler le mal dont le pays souffre. Un ou deux, au maximum trois ministres sortent du lot. Le reste, du remplissage ! Rien que des gesticulations servant à amuser la galerie. Le déficit est énorme. Le pouvoir Législatif, de par son échec à plate couture, accentue la déconfiture du régime. Un Parlement croupion qui se défigure de jour en jour à tel point qu’il est devenu méconnaissable aux yeux du public. On est tenté de s’interroger sur la véritable représentativité de ces députés et de ces sénateurs. Le cas de cet élu d’Atsimondrano nous emballe dans un tourbillon des vicissitudes de la politique de nature à nous donner le vertige. Elu sous la couleur 

« Indépendant » avec un score impressionnant, tout d’un coup, cet élu, pas comme les autres, côtoie le parti au pouvoir : le Hvm. Le pouvoir des espèces sonnantes dispose encore de beaux jours devant lui. En réalité, les parlementaires, élus ou nommés,  représentent d’abord les intérêts du régime plutôt que ceux des contribuables qui les avaient élus. Une Assemblée nationale et un Sénat qui ne répondent que la voix de leur maître. Mais là où la déception de la population atteint le paroxysme se situe au niveau du pouvoir Judiciaire. « La Justice est le rempart des faibles », dit-on ! Le chemin à parcourir pour parvenir à ce stade où la Justice consent vraiment à défendre les pauvres ou les riches, sans distinction et en toute indépendance, et cela, au nom de la vérité et de la… justice, semble encore loin. Le Temple de l’équité reste encore sous l’empire de…l’argent. Toutes les Instances se plient sous sa coupe ! Un régime de dépit !

Ndrianaivo

La marque « Thb Pilsener » 65 cl du groupe Star a obtenu une médaille d’or au concours Monde Sélection Bruxelles 2016.

Présent officiellement à Madagascar depuis le 15 décembre 2015 et lancé officiellement le 6 février 2016, Turkish Cargo représente le Département fret de la compagnie aérienne « Turkish Airlines » à travers son Gssa Cargo - M&C Aviation - agréé Iata.

A partir de ce mois de septembre, la banque Bni Madagascar consacrera une semaine par mois pour inciter les fonctionnaires à devenir ses clients. Ainsi, la Semaine des fonctionnaires, première édition, a débuté lundi dernier dans les 52 agences de la banque à Madagascar.

Succès des Y6 et Y6 Pro. Doté d’une batterie ultra puissante de 4000mAh et extrêmement rapide à recharger, le modèle de smartphone Huawei Y6 a actuellement la cote auprès des technophiles de la Grande Ile.

L’Alliance française d’Antananarivo (Aft), avec l’appui de la Fondation GoodPlanet, de la Fondation Alliance française Paris, de la Mairie de Paris et du Prix Albert Londres, organise  une projection sur grand écran du film Human de Yann Arthus- Bertrand.

21 septembre - Journée internationale de la Paix

Publié le mercredi, 21 septembre 2016

La Journée internationale de la paix a été créée en 1981 par l’Assemblée générale des Nations unies. Vingt ans plus tard, en 2001, cette Assemblée a décidé, par un vote unanime, que ce serait une journée de non-violence et de cessez-le-feu. Chaque année, à travers le monde, plus d’une centaine de pays célèbrent la Journée internationale de la paix. 

Au terme de cinq semaines de compétition, c’est Sarobidy Andrianavalona qui a remporté la victoire lors de l’émission de téléréalité« Pazzapa kids », première édition.

La une du 20 septembre 2016

Publié le mardi, 20 septembre 2016

A bout portant du 20-09-16

Publié le mardi, 20 septembre 2016

Fil infos

  • Stade de Mahamasina - La réhabilitation incontournable !
  • Détournement de deniers publics - Liberté provisoire refusée pour Claudine Razaimamonjy et le maire d’Ambohimahamasina
  • Revendication des îles éparses - La cohésion nationale, condition primordiale du succès
  • Vague de limogeage à la JIRAMA - La Direction générale fait fausse route
  • Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina
  • Accident mortel de la circulation - Le MD automatique, une aberration
  • Corruption et détournements - Un ministre de la Transition et deux ministres HVM devant la Haute Cour de Justice
  • Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »
  • Problème d’électricité et de distribution d’eau - Ras-le-bol de la population
  • Andry Rajoelina à Morondava - Réouverture imminente de la SUCOMA

La Une

Recherche par date

« November 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Editorial

  • Corporatisme et impunité
    Lors de la « Concertation nationale des grands responsables de la Police nationale tenue à Ivato (CCI) le 20 août 2019, le Premier ministre Ntsay Christian sort de ses gonds. D’habitude conciliant dans ses interventions publiques, le Chef du Gouvernement n’a pas pu retenir la colère face à la défense exclusive et parfois aveugle des intérêts professionnels constatée au sein de la Police nationale. Ntsay a tapé sur la table ! Il dénonce le comportement corporatiste qui frise l’impunité dans les rangs des Forces de l’ordre.Néanmoins, le scélérat geste le moins que l’on puisse dire de la Police nationale n’est seulement le fait de cette unité des Forces de l’Ordre, le regrettable comportement s’enregistre malheureusement aussi chez d’autres Corps de métier et qui s’apparente à une tendance généralisée à asseoir l’impunité en tant que système. De l’immunité parlementaire. Les largesses que la Loi fondamentale donne jouissance à un parlementaire préoccupent le citoyen…

A bout portant

AutoDiff