Nos archives web

Le Guichet unique à l’exportation sis à Antanimena, espace Conquête, a ouvert ses portes le 29 juillet dernier. Cette nouvelle structure est ainsi fonctionnelle. Les départements ministériels qui y ont leurs représentants sont celui de l’Artisanat et de la Culture, le ministère de l’Environnement, de l’Ecologie et des Forêts, ainsi que celui du Commerce et de la Consommation.

La une du 22 septembre 2016

Publié le jeudi, 22 septembre 2016

A bout portant du 22-09-16

Publié le jeudi, 22 septembre 2016

Pour mieux se préparer en cas d’attentat terroriste. Les forces vives intervenant au sein de l’Aéroport international d’Ivato dont l’Adema (Aéroports de Madagascar),l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne (Asecna), la Police des frontières, les Douanes, le Corps de protection civile (Cpc), etc. en collaboration avec les Forces militaires, ont organisé hier un exercice de simulation d’attentat à la bombe.

On connaissait déjà celle qui consistait pour une jeune fille mineure à s’introduire de force dans une voiture ayant à son bord son seul conducteur, puis d’exiger de celui-ci de l’argent contre la menace de crier à l’enlèvement, voire au viol. Ces derniers temps, les malfrats ont mis au point d’autres méthodes machiavéliques pour pouvoir détrousser les  automobilistes  et ce, en plein cœur de la Capitale et en plein jour.

« Les élus sont disposés à respecter leurs obligations mais les contraintes se reposent sur le budget, voire les moyens financiers », reconnait Randriamitsirimanana, conseiller spécial auprès de la Commune urbaine de Toamasina.

Original. Une distribution de pots de miel pour les passants a eu lieu hier dans le jardin d’Antaninarenina, dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la Paix.

Des résultats positifs depuis le début de ce deuxième semestre. La surveillance des traitements à l’endroit des travailleurs migrants malagasy à l’étranger a été renforcée, depuis le début de l’année. Aucune plainte n’a ainsi été reçue par l’Etat jusqu’à ce jour, sur un quelconque cas de maltraitance de ces travailleurs. Cela, en raison du renforcement des procédures administratives et législatives. 

Point de départ à 9 heures au Stade de Mahamasina, puis Anosy et enfin l’Académie nationale des sports (Ans) à Ampefiloha. La Caravane de la paix a pu rassembler 1 500 jeunes malagasy, membres des Associations et Organisations de la société civile, des Universités, ou encore de la Coordination nationale du volontariat. Cet événement a également vu la participation des départements ministériels. Le ministère de la Jeunesse et des Sports a été à la tête du cortège.

La création d’une Agence pour le développement économique et de promotion des entreprises (Amdp) reste encore floue pour les opérateurs nationaux ainsi que les observateurs économiques de la place.

Fil infos

  • Toamasina - Le « Bazary be » théâtre d'un incendie spectaculaire
  • Lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme - La Grande île obtient le soutien financier de Bill Gates
  • Gestion des affaires nationales - La société civile Rohy à côté de la plaque
  • Libéralisation fibre optique - Le ministre des Télécommunications campe sur ses positions
  • Gouvernance - Le Plan régional de Boeny appliqué à la base
  • Polémique autour du projet « Tana Masoandro » - Quand le remblayage sert l’intérêt général
  • Sahasinaka - 2 enfants tués, 34 personnes blessées dans l’embardée d’un Sprinter
  • Fuite de sujets - Le directeur de l’office sous contrôle judiciaire, un enseignant MD
  • Président Andry Rajoelina à Lyon - « Pas de développement sans système de santé efficace »
  • Culture du privilège - Le mauvais exemple de certains enseignants-chercheurs pointé du doigt

La Une

Recherche par date

« October 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Editorial

  • Soixante-et-un ans !
    Ce jour du 14 octobre, la République Malagasy a soixante-et-un ans. En effet, le 14 octobre 1958, la République malgache est née. Une étape voulue par l'Elysée avant d'octroyer l'indépendance. Il fallait attendre deux années après (1960) pour que le Général de Gaule se décide à le faire. Le Congrès des Assemblées provinciales réuni au lycée Gallieni (Andohalo Antananarivo) approuva par 208 voix pour, zéro contre, 26 abstentions et 6 portés absents l'instauration de la République à Madagascar. Zafimahova, celui qui a présidé la séance, annonça solennellement dans un tonnerre d'applaudissements la « nouvelle » ce jour du 14 octobre 1958 à 10 h 50 tapante (source Wikipédia) tout en restant dans la grande famille de la Communauté française.  

A bout portant

AutoDiff