Les équipes veulent limiter leurs dépenses. Telle serait la première raison du refus des trois clubs de jouer la manche retour de la Poule des As du Thb Ligue des champions, prévue les 8, 10, 12 novembre prochains dans la capitale Betsileo. Une décision de la fédération selon une lettre, qui date du 26 octobre. Ces trois clubs sont l'Elgeco Plus et Cosfa Analamanga ainsi que le Hzam Amparafaravola d'Alaotra Mangoro. Les trois clubs réclament le report de cette phase retour et sa délocalisation à Antananarivo. L'instance du football a imposé cette décision sans le consentement des clubs concernés. Pourtant les règlements de compétition ont initialement prévu ce deuxième tour à Antananarivo du 12 au 19 novembre d'après les dirigeants des clubs.

Publié dans Sport

Un bandit abattu, un autre blessé, d’autres en cavale ! Tel a été le bilan de l’échange de tirs entre la Police et un gang. Hier vers 2h du matin, ce dernier a tenté de faire du forcing en prenant pour cible la maison d’un particulier à Besarety.  Les assaillants qui étaient équipés de différents types d’armes, étaient déjà sur le point de se frayer un passage à l’intérieur de la maison et s’en prendre à ses locataires lorsque des équipes de policiers dont ceux issus d’une unité spécialisée, ont débarqué sur place. 

Publié dans Société

Tranga nahatsiravina no niseho tao an-tampon-tanànan’i Manakara ny talata hariva lasa teo iny. Lehilahy iray novonoina tamin’ny fomba feno habibiana no hita nofonosina lamba sy solefanina tao anaty tatatra. Araka ny loharanom-baovao voaray avy any an-toerana dia olona sendra nanary rano tamin’ny tatatra iray teo amin’ny manodidina no nahatsikaritra zavatra hafahafa toa nihosin-drà ka tonga dia nampandre haingana ireo mponina. Avy hatrany dia nampiantso ny mpitandro filaminana mpitsabo tao an-toerana izy ireo mba hijery ny raharaha.

Publié dans Malagasy
mercredi, 01 novembre 2017

L'autre version

Encore et toujours, la nomination de Rivo Rakotovao à l'alléchant poste de sénateur à Anosikely continue de dominer le contexte politique de l'heure. Le fait est que Ahmad, élu en tant que président de la Confédération africaine du football (Caf), devait démissionner de son poste de sénateur en même temps le siège de vice-président pour le compte de Mahajanga et rejoindre son nouveau « job » au Le Caire (Egypte), la nomination du remplaçant coule de source. Ainsi, Rivo Rakotovao, président du Hvm, débarque à Anosikely.

Publié dans Editorial

A Madagascar, la hausse de prix des hydrocarbures est devenue une habitude. Effectivement, à chaque debut ou fin de mois, le prix à la pompe enregistre pour la plupart du temps une hausse, et rarement une baisse. Depuis mardi dernier, une hausse de 80 ariary a été constatée sur tous les produits dérivés du pétrole. Aujourd'hui, l'essence sans plomb revient ainsi à 3 750 ariary s'il y a un mois, elle a valu 3 670 ariary. Pour le gasoil, le prix est passé de 3 020 à 3 100 ariary. Quant au pétrole, le litre s'achète actuellement à 2 280 ariary au lieu de 2 200 ariary auparavant.

Publié dans Economie

Auparavant, les Malagasy mettaient leurs ancêtres sur un piédestal, croyaient en leur bénédiction et en leur protection divine et respectaient tout ce qui s’y rapporte comme les tombeaux ou encore les reliques. Mais actuellement, ce respect est en déperdition pour des raisons religieuses ou encore pour des raisons plus malsaines comme les divers trafics.

Publié dans Dossier

Come-back. L’émission parodique de la chaîne du Président de la République, produite par le Mouvement pour la liberté d’expression retrouve son animateur vedette. Après plusieurs semaines d’absence, l’imitateur surnommé Fet’Maningotra a présenté hier le dernier jet de l’émission Tsy mahaleo ny sampona. Le jeune homme avait tout bonnement disparu des écrans radars au début du mois de septembre dernier, sans laisser d’explications.

Publié dans Politique

Comme il fallait s'y attendre, Honoré Rakotomanana a bel et bien quitté son fauteuil de président du Sénat. Ce fut mardi, qu'il a annoncé sa décision de « se retirer » car la démission n'est nullement prévue dans les dispositions de la Constitution, selon ses termes.

Publié dans Politique

La vente de la villa Elisabeth, résidence du défunt Président Zafy Albert, est bel et bien annulée de manière officielle. Face au tollé général relayé par certaine presse nationale, l’Etat a fini par user ses prérogatives régaliennes et compte récupérer ses biens.  Cette récupération devra tout de même être accompagnée d’une série d’arguments judiciaires valables.  La ministre des Finances et du budget, Vonintsalama Andriambololona, et Benjamina Ramanantsoa Ramarcel, ministre auprès de la Présidence en charge des Projets présidentiels et de l’Aménagement du territoire (M2pate), ont déclaré d’une manière officielle mardi cette volonté de l’Etat d’annuler la vente de la résidence.

Publié dans Politique
mercredi, 01 novembre 2017

La une du 02 novembre 2017

Publié dans La Une

Fil infos

  • Vision 2030 de Rajaonarimampianina - Un programme à la va-vite…
  • Suspicion de corruption à l’Enmg - Les Magistrats exigent une enquête
  • Visite dans l’Androy - Rivo Rakotovao en plein … délire !
  • Interview Andry Rajoelina - « Je ne suis pas putschiste… »
  • Soutien à Rajaonarimampianina en 2013 - Andry Rajoelina présente ses excuses aux électeurs
  • Ecole nationale de la magistrature - La Cnidh exige une annulation des examens
  • Andry Rajoelina Pas d’excuses pour Rajaonarimampianina
  • Sefafi - Les caméléons politiques au pilori !
  • Epidémie de peste - Le pire est à venir
  • Team Building gouvernemental - Mahafaly Olivier Solonandrasana tacle Rolly Mercia

Recherche par date

« November 2017 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Editorial

  • Futiles doublons
    Madagascar, un archi-pauvre pays, se permet le luxe d’avoir deux ou trois instances administratives pour s’occuper d’un même secteur d’activité. Parmi les cinq pays les plus pauvres de la planète, la Grande île malmène les maigres possibilités financières entre ses mains. La notion d’austérité échappe totalement à nos pauvres dirigeants. Le peu que l’on dispose doit être géré scrupuleusement et consciencieusement. Trois grands domaines sont principalement touchés par l’ineptie du gaspillage de l’argent public : l’environnement, le tourisme et le transport. Des secteurs d’activités qui nécessitent, chacun pour leur part, une meilleure gestion. Les deux premiers, grands pourvoyeurs de devises, ont besoin d’un ensemble de stratégies bien ficelé. Tandis que le troisième, le transport, exige un traitement particulier. L’environnement, un patrimoine particulièrement riche et endémique qui ne demande qu’être traité de façon méthodique et rationnel, se trouve tiraillé par le ministère de l’Environnement et de la Forêt (Mef), d’une part, et…

A bout portant

AutoDiff