La localité de Miadana longeant la Rn7 située à quelques kilomètres d’Ambatolampy, a été le théâtre d’un accident spectaculaire vers 7h30 du matin, hier. Un 4x4 venant de la Capitale et un poids lourd Mercedes-Benz qui a roulé en contresens, étaient entrés en collision, faisant 3 morts sur le coup et un blessé. Les deux conducteurs figurent parmi les victimes tuées. Celui du 4x4 est un magistrat qui allait en mission à Morondava, selon une source de la Gendarmerie. Il était seul à bord du véhicule. A part aussi donc le chauffeur du poids lourd, une autre personne qui était dans le camion a perdu la vie, enfin une troisième fut blessée à la jambe. Elle est hospitalisée à Ambatolampy. 

Publié dans Société

La nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre depuis les réseaux sociaux jusque dans les quartiers voire les zones rurales. Une équipe du ministère de la Santé soumettrait les écoliers à une vaccination obligatoire contre la peste.  L’affolement était à son summum.

Publié dans Société

Dans un pays comme Madagascar où le secteur informel est des plus dominants, renforcer le service de contrôle est une priorité. C’est dans cette optique que le service de la lutte contre la fraude douanière de la direction générale des douanes a signé un contrat de performance, hier, à l’hôtel Colbert Antaninarenina. En parallèle avec cette signature, tous les employés de ce service ont prêté serment de respecter leur travail et de lutter contre la corruption à laquelle ils feront souvent face en cas de fraude. D’après le nouveau chef de service de la lutte contre les fraudes douanières : « cette signature ne signifie pas que nous ne sommes pas compétents, au contraire.

Publié dans Economie

La population du Fokontany de Fenoarivo, à Vohipeno lance un appel de détresse. Suite à un incendie qui s’est déclaré dans cette localité le 25 octobre dernier, les victimes attendent toujours une main tendue de l’Etat central. Pour en revenir aux faits, un incendie a dévasté le Fokontany de Fenoarivo, situé à 25km de Vohipeno. L’étincelle serait partie d’une maison où des enfants ont allumé un feu pour usage ménager mais a finalement causé  une catastrophe qui a réduit en cendres 47 maisons ainsi que 7 Tranobe, lieu d’habitation des « Ampanjaka », soit tout un village entier.

Publié dans Politique

Ni le président de la Transition ni le vice-premier ministre démissionnaire candidat à la Présidence de la République ne sont responsables dans l’affaire dite Villa Elisabeth sise à Amboniloha. C’est  la révélation faite   hier après- midi par Serge Zafimahova,  unique porte-parole de la famille Zafy Albert au cours d’une conférence de presse au Centre Arrupe de Faravohitra.  Pour appuyer ses dires, le bras droit du défunt Professeur Zafy Albert, ancien Président de la République malagasy de rappeler que l’acte de  vente du terrain a été signé entre le vice-premier ministre  chargé du Développement et de l’Aménagement du Territoire de l’époque, Reboza Julien, et l’acquéreur, Mada terrain, le 24 janvier 2014.  Et lui de préciser ainsi que cette date correspond à la veille de la prestation de serment du Président de la République actuel. « Pensez-vous réellement que le Président de la Transition ou encore les autres membres du Gouvernement aient été au courant d’un acte effectué par un ministre à cette date ? », s’interroge Serge Zafimahova. Le conférencier de rajouter d’ailleurs qu’à ce fameux 24 janvier,  le numéro Un de la Transition avait d’autres préoccupations.

Publié dans Politique
jeudi, 09 novembre 2017

L’ironie du sort !

L’Organisation mondiale du tourisme (Omt)  qui s’est réunie à Londres, au World Travel Market, décide de mettre fin à l’embargo de Madagascar. Il a fallu deux bonnes heures de débat, en présence du ministre malagasy du Tourisme et ses homologues voisins de la Grande île, avant d’aboutir à la conviction que l’épidémie de la peste ne représente plus un danger. Dans les faits, les responsables étatiques (santé et tourisme) des Seychelles, l’île Maurice et le Kenya, ont donné le feu vert pour la réouverture du trafic aérien sur Madagascar. Le secrétaire général de l’Omt, Taleb Rifai, n’a pas manqué de vanter sur les richesses naturelles et endémiques de la Grande île. Il n’a pas tari d’éloges sur nos mille et une  curiosités exotiques naturelles en faune et flore, de véritables lieux paradisiaques. Ainsi, dit-on, le péril de la peste est passé. Madagascar peut désormais accueillir à bras ouverts les touristes d’où qu’ils viennent ! Et le ministre malagasy du Tourisme, Roland Ratsiraka, de bomber le torse d’avoir réussi son pari.

Publié dans Editorial
jeudi, 09 novembre 2017

La Une du 10 novembre 2017

Publié dans La Une

En attente de subventions étatiques. Les collectivités territoriales décentralisées (Ctd) n’arrivent pas à payer régulièrement leurs cotisations auprès de la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnaps). Par conséquent, les employés contractuels ou Ecd auprès des Communes sont privés de sécurité sociale. Pour la Commune urbaine de Toliara, dans la Région Atsimo Andrefana, les arriérés de la Caisse s’élèvent à 600 millions d’Ariary.

Publié dans Société

Dans un état de délabrement total. La période de pluie ne fait que commencer dans la Grande île et voilà  que les conséquences se font sentir.  En effet, les infrastructures routières à Madagascar se dégradent d'année en année. Elles se trouvent dans un mauvais état à chaque saison de pluies telles que chaussées, ruelles et les routes principales.

Publié dans Société

Nitrangana haintrano ny talata teo tokony ho tamin’ny iray ora tolakandro tao Tsararivotra fokontany Dar es Salam ao amin’ny kaominina ambanivohitr’i Nosy Be. Trano miisa 13 no may kilan’ny afo ary tsy latsaky ny 45 ny olona traboina tsy manan-kialofana vokatr’izany. Araka ny loharanom-baovao,  avy amin’ny adina mpivady no nahatonga ny loza.

Publié dans Malagasy
Page 1 sur 2

Fil infos

  • Andry Rajoelina contre l’insécurité - L’arrêt de l’exportation bovine en perspective
  • Région Menabe - La mafia des bois précieux fait parler d’elle
  • Atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat - Pety Rakotoniaina de nouveau en prison
  • Election présidentielle - Narson Rafidimanana et 150 maires séduits par le programme de Rajoelina
  • Déstabilisation et manœuvres de coup d'Etat - Des mains étrangères au cœur des soupçons
  • Conseil du Fampihavanana Malagasy - Perte de crédibilité confirmée !
  • Permis et carte grise biométriques - Accusés, levez-vous !
  • Antoko Repoblikanina - Le dernier- né des partis politiques à Madagascar
  • Mbola Rajaonah, le pestiféré - Sur les traces de Claudine Razaimamonjy
  • Trafic de bois précieux au Vakinankaratra - Deux femmes proches de Rajaonarimampianina dans le coup

La Une

Recherche par date

« November 2017 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Editorial

  • HVM, que reste-t-il ?
    Alors que toutes les formations politiques, du moins celles dignes de leur stature, resserrent les rangs pour affronter la course en vue de la magistrature suprême, le parti du Président démissionnaire Hery Rajaonarimampianina s’effrite. Le parti au pouvoir va en ordre dispersé.  Les démissions se succèdent. Une défection cache une autre ! A ce rythme, le parti présidentiel, une formation politique, sûre de sa puissance, à  l’époque, et qui défiait avec un certain orgueil et d’une fierté, mal placée, les autres serait d’ici peu une carcasse d’ossements, sans âme, ni corps,  l’ombre de lui-même ! Les « départs définitifs » se poursuivent. Et la liste n’est pas exhaustive !

A bout portant

AutoDiff