Société

Epidémie de rougeole - Le nombre de cas diminue

Publié le vendredi, 19 avril 2019
Ces 4 dernières semaines, l’épidémie de rougeole régresse après les ripostes vaccinales successives effectuées. A la date du 11 avril 2019, le taux de couverture vaccinale de la campagne s’élève à 85, 72 % pour un taux de complétude de 77, 60 % des centres de santé de base (CSB). Depuis le début de la saison épidémique, au mois de septembre 2018 jusqu’au 7 avril dernier, le ministère de la Santé publique a recensé  124 514 cas  avec 693 décès notifiés dans les formations sanitaires, 567 décès communautaires dont 191 décès liés à la rougeole et 376 non qualifiés par les…
 Irfan Farouk Daya, fils de Farouk Daya, a succombé des suites de ses blessures suite à une tentative de kidnapping à Tanjombato, le 31 janvier dernier. Depuis, la Police n’a pas cessé ses investigations pour apporter de la lumière sur cette affaire. Le 12 avril dernier donc, les hommes de la Brigade criminelle ont piégé l’un des cinq présumés auteurs du forfait à Tanjombato même.
 Dans la confusion. Le changement brusque des arrêts de bus engendre un mécontement des passagers et transporteurs. Depuis le début de cette semaine, les taxi–be reliant Anosy, Analakely et Soarano ont repris leurs anciens itinéraires. En effet, au lieu de rejoindre directement le Pavillon Analakely, ils devront emprunter Ambodifilao. De leur côté, les usagers sont désamparés puisqu’ils ne savent plus où mettre les pieds. Comme hier, une dizaine de personnes ont, encore, attendu des taxi-be de la ligne 199, 165 ou encore le 150 à l’arrêt de bus « Rova ».  D’après leurs explications, ils ne savaient pas que cet arrêt a…
L’affaire d’une tentative de bandits pour braquer un fourgon blindé de Brinks à Amoronankona, sur le By-pass, samedi  dernier, connaît un récent développement. Après leur audition auprès de la Gendarmerie, puis leur récent déferrement, les trois personnes entraînées dans cette affaire ont été placées en détention provisoire à la maison de force de Tsiafahy, hier. Il s’agit respectivement  de deux résidents  d’Andoharanofotsy, mais aussi un agent de la station-service situé près de la banque où la tentative de braquage s’est produite.  Concernant les deux premiers, ils ont été arrêtés samedi, le soir même des faits. Ils ont été  identifiés par…
L’employée de la banque Baobab de Mahitsy, entraînée dans l’affaire concernant la disparition des 100 millions d’ariary appartenant à cet établissement, était déférée au Parquet d’ Anosy, hier. Mais au dernier moment, il y avait un changement de programme imprévu. Car au bout de son assez long interrogatoire par le juge d’instruction, rien n’a été tranché, ni filtré sur le sort de la prévenue. Finalement, décision fut prise, côté Parquet, de saisir le Pôle anti-corruption (PAC) pour continuer l’enquête sur cette affaire. Normalement donc, la concernée aura à répondre de ses actes auprès des responsables de cette institution. En revanche,…

Santé - Les maladies diarrhéiques font rage

Publié le mercredi, 17 avril 2019
Typhoïde, gastro-entérite, perforation colique, intoxication alimentaire, diarrhée aigüe. Bon nombre de patients qui se font ausculter auprès des centres de santé ainsi que des cliniques à Antananarivo et périphéries sont atteints de ces maladies diarrhéiques en cette période. Minah Ras., une jeune étudiante résidant à Tsimbazaza, en a fait la mauvaise expérience. « J’ai mangé des pommes frites dans la soirée pour finir dans un état chaotique le lendemain matin. Outre la diarrhée aigüe tachée de sang et de glaires, j’avais une forte fièvre et une fatigue soudaine. J’ai aussitôt pris des médicaments pour calmer mais en vain. Même après la…
Le braquage survenu vendredi soir dans un taxi-brousse et qui a visé trois propriétaires bovins du côté d’Ambohidratrimo, provoque un tollé général. En effet, il s’avère qu’un gendarme était dans le coup. Mais dès le samedi après-midi suivant, l’agent des Forces de l’ordre en cause s’était rendu de son propre chef auprès des autorités. Une information récemment confirmée par la Gendarmerie a indiqué qu’il a d’abord contacté cette dernière par téléphone pour annoncer qu’il était prêt à se rendre. « Nous étions informés sur sa volonté de se rendre dès samedi matin et il  l’a  fait au cours de l’après-midi…

Fil infos

  • Centres de traitement du Covid-19 - Le Mining Business Center, le Palais des sports et le LTPA réquisitionnés
  • Bilan du premier semestre 2020 - Désespoirs et des espoirs !
  • Rapatriement des 193 millions de dollars - L’Etat malagasy sollicite la Banque mondiale
  • Prise en charge des malades du Covid-19 - L’Etat enclenche la vitesse supérieure !
  • Excès de zèle ou abus d’autorité ? - Des barrages tout aussi énervants qu’inutiles
  • Violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf - Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien
  • Etat de santé du Président malagasy - Andry Rajoelina va bien, merci !
  • Esclavagisme moderne, traite des personnes et travail des enfants - « Des pratiques inhumaines à éradiquer », dixit Andry Rajoelina
  • Gouvernement Ntsay - Aucun remaniement à l’ordre du jour !
  • Reconfinement d’Analamanga - Une décision à ne pas prendre à la légère

La Une

Editorial

  • CVO, qu'on se le dise !
    Des voix s'élèvent en Côte d'Ivoire, pays de l'Afrique occidentale, région subsaharienne, pour dénoncer l'efficacité du Covid-Organics (CVO) tout en balançant des propos injurieux, frisant la calomnie, à l'endroit du Chef de l'Etat malagasy Rajoelina Andry Nirina.  

A bout portant

AutoDiff