Société

Infrastructures sanitaires - Les dentisteries insuffisantes

Publié le mercredi, 22 juin 2016
 Deux dentisteries publiques et près de cent pour celles privées, pour plus d’un million de patients. Les dentisteries dans la Capitale sont encore insuffisantes et nécessitent d’être multipliées, d’après les explications du docteur Rabenarison José Hanitra, médecin inspecteur auprès de la ville d’Antananarivo.
Aucun versement de cotisation à la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnaps). Une centaine d’agents contractuels au sein de l’Office de la radio et télévision malagasy (Ortm), regroupant la chaîne Tvm et la station Rnm ainsi que la Direction des infrastructures techniques (Dit) implantées à Anosy, ne bénéficient d’aucune protection sociale.

Ankazoabo - Huit morts dans une embuscade

Publié le mercredi, 22 juin 2016
Le tronçon de route de Berenty dans le District d’Ankazoabo a été le théâtre d’une effusion de sang, hier matin.  Des dahalo dont le nombre n’a pas été connu ont tendu des embuscades, d’abord contre un camion militaire, provoquant ainsi les blessures chez trois soldats qui se trouvaient dans ce dernier.
Un volet essentiel de l’éducation numérique. Les jeunes, designers en herbe et architectes ou encore les futurs « start-upers » peuvent désormais donner vie à leurs rêves. En fait, le premier FabLab (Laboratoire de fabrication) solidaire, baptisé« Mamiratra », initialement prévu pour accueillir les jeunes de Sos villages d’enfants, ouvre ses portes à Andrainarivo, au grand public.

Célébration du 26 juin - Le cœur n’y est pas…encore !

Publié le mardi, 21 juin 2016
Ambiance morose dans la Capitale, surtout à Analakely. Ce lieu de rendez-vous incontournable non seulement pour les achats mais aussi pour les loisirs de tout genre, semble être à l’abandon, à quelques jours de la Fête de l’indépendance.

Marché du Pochard - Les marchands prêts à céder

Publié le mardi, 21 juin 2016
Personne ne se laissera avoir. Les marchands au sein du marché du Pochard ont été clairs. « Nous ne nous opposons pas à la construction des infrastructures routières si le marché du Pochard reste intact ». C’est ce qu’ont affirmé des représentants dudit marché, hier, lors d’une rencontre avec la presse à Soarano. 

Fête nationale - Le drapeau malagasy déconsidéré

Publié le mardi, 21 juin 2016
A cinq jours de la célébration de la Fête nationale, le drapeau national malagasy est encore à peine visible sur les toits des Tananariviens, affichant une inertie complète de la Ville des mille et contrastant avec le tam-tam des podiums et des carnavals effectués par les autorités administratives et étatiques. Seules les institutions administratives brandissent le drapeau dans certains « Fokontany ».

Fil infos

  • Violences policières à Antsakabary - La vidéo remise en mains propres à la Police
  • Séjour irrégulier au pays - Expulsion confirmée des 12 Pakistanais
  • Propagande présidentielle 2018 - Départ avant l'heure de Hery Rajaonarimampianina
  • Port de Toamasina - La société Mictsl dicte sa loi
  • Corruption au Tribunal d'Anosy - Deux greffiers placés sous mandat de dépôt
  • Villa Elisabeth - Le contractant avec l'Etat, un escroc !
  • Critiques tous azimuts - Le pouvoir Rajaonarimampianina se fait tirer les oreilles
  • Moramanga - Un Français expulse 3 600 Malagasy de leurs terres
  • Lalatiana Rakotondrazafy - « Des choses illogiques dans les propos du Pm »
  • Hery Rajaonarimampianina - Un déplacement « secret » en Angola

Editorial

  • Noyautage indécent
    A la guerre comme à la guerre ! On attaque. On neutralise. Et tous les moyens sont bons. Le pouvoir en place, en position de force, ne lésine pas sur toutes les astuces pour terrasser l'adversaire, l'opposition. La presse, le quatrième pouvoir dit-on, l'une des armes les plus efficaces entre les mains des deux camps, constitue la cible idéale. Le mode opératoire, vieux comme le monde, consiste à étouffer les médias indépendants ou proches du camp d'en face.

A bout portant

AutoDiff