Culture

La candidate malagasy Anisha fait parler d’elle depuis son apparition au concours « Star Academy », diffusé sur la chaîne française TF1. En effet, lors des évaluations quotidiennes, les membres du jury, les téléspectateurs et les internautes ont vécu mercredi dernier un grand moment quand la candidate malagasy Anisha a interprété de façon magistrale le tube « Si je pouvais lui manquer » du chanteur Callegero. Un morceau qu’elle n’avait jamais osé chanter.

Agenda du week-end

Publié le jeudi, 20 octobre 2022
Vendredi 21 octobreJimi HarisonJimi Harison est certes un artiste malagasy. Mais s’il avait fait carrière en Europe ou aux Etats-Unis, il aurait évolué dans l’entourage des grands noms du showbiz. L’artiste a l’habitude de reprendre avec un talent inouï les chansons standards des stars internationales comme Stevie Wonder ou Michaël Jackson. Ce soir à partir de 20h 30, il sera la vedette du Piment Café à Behoririka et présentera un répertoire varié, mêlant des morceaux classiques, de la variété anglo-saxone et des tubes latinos. Ce sera une soirée où des interprétations et prouesses vocales feront vibrer les lieux. Big MJBig…
Une triste nouvelle vient de frapper le monde de la musique malagasy. Les fans du groupe MR Razafy sont en deuil. Le groupe mythique pleure sa chanteuse Mamy Rajaonarimanana, plus connue sous le nom de scène Mamy qui a rendu l’âme à l'âge de 67 ans, ce mardi 18 octobre. « La musique malagasy vient de perdre une voix », annonce le groupe sur Facebook. Une triste nouvelle que les membres du groupe avaient du mal à y croire au moment d'annoncer la mort de la chanteuse.
Les effets du changement climatique affectent le monde. Cela se traduit par diverses catastrophes naturelles qui se succèdent, sans parler des tremblements de terre et des inondations. Il n’y a donc rien d’étonnant si la vie de l’homme connait un grand changement. Tout cela n’est que le résultat des mauvaises conduites humaines envers la nature. D’autres grands pays luttent contre la destruction des forêts par le feu et Madagascar n’en est pas exempt. Depuis quelques semaines, notre pays fait face à des incendies de forêt ayant entraîné la disparition progressive des animaux et plantes endémiques de la Grande île. Afin…

Agenda du week-end

Publié le jeudi, 13 octobre 2022
Vendredi 14 octobreDadju - Jour JLe chanteur tant attendu est dans nos murs depuis mercredi. Et oui, Dadju est à Madagascar pour égayer encore une fois les mélomanes de la Capitale. Il montera sur la scène mythique du stade des Barea à Mahamasina ce soir vers 20 heures. Cependant, le spectacle débutera à partir de 18 heures avec des artistes locaux qui se chargeront de chauffer la scène en première partie. Tence Mena et Basta Lion, d’après les organisateurs, auront le privilège de partager la scène avec le chanteur.Les tickets VVIP, VIP, Gold et Fan Zone épuisésÇa commence à se…
Pas d’inquiétude. Pour que chaque fan de la musique urbaine puisse bien prendre du plaisir sans être dérangé par les contraintes du comment rentrer chez soi à la fin du concert, les organisateurs avec leurs partenaires ont décidé de permettre au transport en commun de travailler jusqu’à très tard la nuit. Rappelons que, la première partie du concert débutera vers 18 heures, ce qui laisse à penser qu’il finira aux alentours de 22 heures. Et pour que les spectateurs arrivent à bon port ( chez eux), les bus sont autorisés à circuler jusqu’à 22 heures et demi.
Dans la Grande île, Marcelo Sandatra Mionja, alias Tantine Fabiola est un modèle de réussite. Partie de rien, elle est devenue un personnage important dans le monde du business, notamment dans le secteur de la mode. Elle est également une chanteuse aguerrie, outre son statut d’entrepreneur.Au départ, rien n’était joué. Issue d’une famille pauvre, Marcelo Sandatra Mionja alias Tantine Fabiola, cette mère de famille qui travaillait en tant que femme de ménage et lessiveuse, a aussitôt réagi par rapport à son sort. Elle se disait : « Je voulais sortir du milieu où j’étais ». Elle n’avait pas eu l’occasion…

Fil infos

  • Actu-brèves
  • Affaire Romy Andrianarisoa - Fanirisoa Ernaivo et consorts dépités
  • Législatives - Des ministres candidats
  • Attaque visant un commerçant à Fenoarivo-Atsinanana - Un ancien employé comme présumé commanditaire
  • Indonésie- Madagascar - Une coopération bilatérale en plein essor
  • Emeute à Ankazomiriotra - Des armes de la Gendarmerie disparues
  • Ile Maurice - Des jeunes filles malagasy forcées de se prostituer
  • Enseignement technique - Le LTP Ampasampito objet d’une complète réhabilitation 
  • Détournement de véhicules au ministère de la Santé publique - Un fonctionnaire et un propriétaire de garage sous les verrous
  • Députations - La caution quadruplée
Pub droite 1

Editorial

  • L’effritement
    L’Opposition se disloque ! Le C 11, entendre Collectif des 11 candidats, s’évanouit ! Le régime Orange n’a pas contrepoids crédible en face. Emportés par le souffle de la déflagration de l’éclatante victoire du candidat n° 3, Rajoelina Andry Nirina, les cadors de l’Opposition ne s’en remettent pas. Abasourdis, ils peinent à savoir où mettre les pieds ! Traumatisés, certains de ces malheureux perdants disparaissent des écrans de radars. Et pour cause ! En réalité, il n’existe pas à Madagasikara une Opposition politique répondant aux normes universellement reconnues. Une Opposition comme étant une force de proposition à la hauteur des attentes de la population. Une Opposition maîtrisant les arcanes de la gestion des affaires nationales et capable de tenir un débat d’idées sans passion déplacée fait défaut. Une force d’alternance de nature à prendre le relais selon le verdict des urnes démocratiquement correct laisse à désirer. En fait, le pays…

A bout portant

AutoDiff