Publié dans Culture

Evénement - « Tanà Design Week » s’invite dans la Capitale

Publié le vendredi, 11 février 2022


Du nouveau. Pour la première fois, la ville des mille abritera un événement riche en créativité  dans toute sa splendeur. Il s’agit de « Tanà Design Week», un événement initié au sein du Conseil Consultatif pour la Culture et les Arts auprès de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA), conçu par Domi Sanji, coordonné par Ihoby Rabarijohn et Imke Plinta, piloté par Johary Constellation, et qui est placé sous le patronage du maire d’Antananarivo. La manifestation se déroulera du 11 au 19 mars prochain à la gare de Soarano. Neuf jours qui donneront à chacun une opportunité de voir et de s'approprier de la richesse créative malagasy. « En plus de mettre en avant plusieurs artisans et designers, Tanà Design Week impliquera les habitants d’Iarivo à travers la conception d’une œuvre participative. Levier de développement à peine exploité, le design est aussi un formidable outil pour revigorer le vivre ensemble », a noté le maire de la Capitale.
Pour cette première édition, les organisateurs ont choisi d’exposer sur le thème  « Il était mille et un objets... manga » qui fait écho à Iarivo et à l'excellence, à la ville des mille, jadis Analamanga. Un événement jugé de grande envergure puisqu’il réunira des acteurs majeurs du design et de l'artisanat d'excellence de l’île, à l’instar de Le Crabe d'Or, Andrée Ethève, Domi Sanji, Nassara Design, Richianny, Sham'archi. Ces créateurs vont exposer une sélection de leurs productions personnelles.
Bariolé
Les organisateurs ont tout mis dans le but de faire de cet événement un grand succès. Aussi, diverses activités et animations seront au programme. En plus de l'exposition du travail des designers, des tables-rondes et des conférences auront lieu afin d'appréhender les mille et une possibilités que permet le design. Un atelier visant à développer avec les habitants d'Antananarivo des mobiliers urbains en phase avec leurs usages et leurs identités culturelles prendra place également au sein du lieu d'exposition. Divers programme qui donneront forme à une œuvre participative, comme mentionnée précédemment.
Familiariser le public, le secteur privé et les institutions au design, promouvoir la richesse créative, stimuler le dialogue en termes de design, artisanat et innovation, lancer une dynamique créative pour être à l'avant-garde d'une nouvelle ère du design, célébrer la richesse créative malagasy, tels sont les objectifs et ambitions de « Tanà Design Week ». A noter que le Collectif de recherches-actions et Johary Constellation ont représenté Madagascar à Lille Métropole en 2020, Capitale mondiale du design, au Porto Design Biennale 2021 et participent régulièrement à des recherches internationaux. Les organisateurs prévoient de faire de « Tanà Design Week » un événement annuel consacré à ce domaine dans la Capitale.
Sitraka Rakotobe


Fil infos

  • Assemblée nationale - Une législature folklorique
  • Cementis Antsirabe - Vers une production annuelle d’un million de tonnes de ciment
  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff