Publié dans Culture

Evènement littéraire « LaLitTanà » - Hommage à un célèbre poète indien !

Publié le mardi, 10 mai 2022


Un programme mensuel de l’Ambassade de l’Inde. La 16ème édition de l’évènement littéraire « LaLitTanà » qui s’est déroulée le 9 mai dernier à Tsaralalàna, s’est démarquée par l’anniversaire de naissance de Rabindranath Tagore. C’était un grand poète, écrivain et artiste natif de l’Inde. « Rabindranath Tagore a été le premier non-européen à remporter le prix Nobel de littérature le plus prestigieux au monde en 1913. Il était l'un des architectes de l'Inde moderne et a joué un rôle essentiel dans la renaissance culturelle indienne », relate l’ambassadeur Abhay Kumar. Ce diplomate a d’ailleurs récité en anglais le célèbre poème intitulé « Où l’esprit est sans peur » de Gitanjali, écrit par le grand poète indien à l’honneur. Le Dr Nalisoa Ravalitera, vice-président de l’Académie malagasy et Soambinitsoa Andrianary ont récité respectivement en malagasy et en français le même poème. Outre un court métrage sur sa vie, projeté à l’occasion, des hommages floraux ont également été offerts à ce poète indien.
L’ambassadeur de l’Inde n’a pas manqué de partager son expérience avec le public à l’occasion, notamment lors d’une conférence à l’Académie malagasy en 2021. D’après ses dires, le président de l'Académie en la personne de François Rajaoson lui a dit que le poète national malagasy Jean Joseph Rabearivelo s'était inspiré de la poésie de Rabindranath Tagore. Plus tard, l'ambassadeur a découvert que ledit poète malagasy avait mentionné Tagore dans son poème n° 15 de son recueil de poésie « Traduit de la nuit ». Notons que cette 16ème édition de « LaLitTanà » a vu la participation de nombreux poètes malagasy, dont ceux de l’association « Faribolana Sandratra » comme Haintso Nirina, Rija A-Jonah, Rakemba, Lova Santatra et Tolotra Arinandrianina. Ceux de l’Havatsa UPEM étaient aussi au rendez-vous, dont RaNirhy, Zara Ainga, Ratsimba Ny Dina et Ratsimbazafy Heriarilala Andriamamonjy.
Recueillis par Patricia R.



Fil infos

  • Coopération - Des émissaires de la JICA à Ambohitsorohitra
  • Révélation au procès de Mbola Rajaonah - L’Etat spolié de 125 milliards d’ariary
  • Décentralisation - Beaucoup de Communes en infraction
  • Travailleurs migrants - Régulation stricte des sorties du territoire
  • Fihariana - Intervention d’experts en génétique pour la filière laitière
  • Président Rajoelina à Ihosy - « Un homme politique pense aux élections, un homme d’Etat pense aux futures générations »
  • Blocage des routes à Taolagnaro - Des agents des Forces de l’ordre séquestrés puis relâchés
  • Désinformation - Des outils de vérification à la portée de tous
  • La « Vérité » de la semaine
  • Réhabilitation de la RN13 - Feu vert de l’Union européenne !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Le jeune prodige !
    Phénomène Oboy ! Quart de siècle tapant, Oboy séduit mieux encore et enivre les jeunes. A travers ses textes et de par son style, Oboy est unique en son genre. Succès phénoménal en France et sur le plan international, le jeune prodige force l’admiration mais également suscite la jalousie ! En effet, Oboy fait des jaloux même dans son propre pays, Madagasikara. Son tout récent passage à Tanà explose l’enthousiasme et déchaine les fantasmes dans tous ses états. Oboy a fait vibrer le mythique Palais des sports et de la culture de Mahamasina.D’un parcours atypique, le jeune prodige gravite et entre, sans coup férir, dans la cour des grands. Né le 6 janvier 1997 à Madagasikara, Mihaja Ramiarinarivo de son nom d’Etat civil, Oboy grandit à Val-de-Marne, plus précisément à Villeneuve-Saint-Georges. Il se lance dans le rap, cette danse urbaine moderne en 2015, à l’âge de 18 ans. Très vite,…

A bout portant

AutoDiff