Publié dans Culture

Anti-piratage - La BAP obtient le soutien de l'Interpol

Publié le mardi, 09 août 2022

La lutte contre le piratage ne se limite pas sur le territoire de la Grande île. Durant la célébration du dixième anniversaire de la Brigade anti-piratage (BAP), une coopération entre cet organe et l'Organisation internationale de police criminelle (Interpol) vient d'être ratifiée  hier à Mahamasina afin de renforcer la lutte contre le piratage. En effet, cette organisation internationale qui partage des conseils pour poursuivre les criminels transnationaux est actuellement en accord avec la BAP pour lutter contre les fraudes et les piratages des œuvres malagasy.

Ce système de commandement international au sein d'Interpol assistera la Brigade anti-piratage dans l'accomplissement de sa mission. Selon cet accord, le contrôle par le biais de ce programme sera strict après la mise en œuvre immédiate du contenu de l'accord de coopération, qu'il s'agisse de fraude, en particulier le contrôle des œuvres ou patrimoines perdus ou manquants. Ceci, afin que les pays qui pourraient trouver ou détenir des informations pertinentes puissent prendre des mesures immédiates pour faciliter la recherche.

Jubilé

La BAP, composée entre autres de gendarmes, d'agents de police, de techniciens, de magistrats, existe depuis dix ans. Au cours des trois années durant laquelle le ministère de la Communication et de la Culture ont pris en charge cette lutte avec elle, les artistes ont constaté de nombreux changements sur la protection de leurs œuvres. Pour preuve, beaucoup de travail et d'efforts ont été réalisés pour poursuivre ceux qui détruisent la capacité des artistes de jouir de leur part de revenus et les avantages dont ils devraient bénéficier. Le bilan des résultats obtenus dans ce domaine est en augmentation car 87 personnes ont été arrêtées. 131.243 DVD contrefaits ont été capturés et brûlés. 274 exemplaires des livres ont également été saisis et incinérés. Cependant, la lutte menée par la BAP pour éradiquer le phénomène du piratage se poursuit. Récemment, lors d'une arrestation, le premier responsable au sein de cette Brigade a déclaré que l'enquête et la recherche des cerveaux de ces fraudes se poursuivront et s'intensifieront dans les jours à venir. Aujourd'hui, il n'y a plus que les commerçants qui sont visés par les opérations. Les consommateurs sont eux aussi dans la ligne de mire. Et encore, ces opérations s'étendront jusque dans les autres Provinces. Les responsables au sein de la BAP tiennent à rappeler que tout ce qui est du domaine de la contrefaçon et du piratage est puni par la loi.

Sitraka Rakotobe

Fil infos

  • Affaire Ketakandriana Rafitoson/GEL - Immixtion étrangère au parfum de litchi 
  • Série d’inaugurations - Le Président de la République gâte Manakara
  • Anisha - Séjour compromis en France 
  • Antoko Hiaraka Isika - Les citoyens sensibilisés à s’inscrire sur la liste électorale à Manjakandriana 
  • Les actus en bref
  • Partenariat public-privé - Pharmalagasy intéresse les Egyptiens
  • Dénonciation calomnieuse et dénigrement - Plainte contre la responsable de Transparency Madagascar
  • Pêche et aquaculture artisanales - Importance reconnue
  • JIRAMA - Les ingérences du ministère dénoncées par l’intersyndicale
  • Lancement de la campagne de litchi - Première soirée sur les chapeaux de roues

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Brillante étoile !
    Anisha a remporté la manche. Ce samedi 26 novembre lors de la finale de la Xème saison de la « Star Academy 22 », la Malagasy Anisha a dominé et survolé la partie. D’une voix exceptionnelle, d’une prouesse extraordinaire, elle a envoûté le public. Artistes de renom d’ici ou d’ailleurs reconnaissent d’une seule voix qu’Anisha dispose en elle un immense talent. L’ensemble de la diaspora malagasy établie en France se donne le cœur et la main pour la soutenir jusqu’à la fin. Louis, Enola et Léa, les autres finalistes ce samedi soir, n’ont pu rien faire.

A bout portant

AutoDiff