Publié dans Culture

Miss monde - La reine de beauté sera connue au mois de mai

Publié le lundi, 23 janvier 2023


Après une longue attente, les organisateurs ont enfin dévoilé un indice pour le déroulement du concours de beauté « Miss monde ». Selon un communiqué, la 71ème édition de « Miss World » aura lieu en mai prochain. Par ailleurs, la date et le lieu de l’événement n’ont pas encore été précisés. Ainsi, notre belle Antsaly Ny Aina Rajoelina et ses consœurs vont pouvoir ressortir leurs écharpes d’ici quelques mois. « Les candidates seront de retour pour tenter de remporter la couronne convoitée de Miss Monde », annonce un communiqué qui a été publié sur la page Facebook et Instagram de Miss World. Impatiente à l’idée de porter haut le nom de Madagascar sur la scène internationale, notre représentante garde la tête haute et espère une place pour la grande finale. Certes, le concours de Miss monde est un nouveau défi de taille pour cette jeune femme de 24 ans, après la participation de Nellie Anjaratiana l’année dernière. Rappelons que notre candidate s’est hissée dans le top 40 du concours parmi plus d’une centaine de prétendantes sélectionnées. C’est la première fois qu’une Malagasy est arrivée à ce stade de la compétition et se hisse parmi les favorites. Du haut de ses 1,73m, Antsaly Ny Aina Rajoelina se dit déterminée à décrocher cette couronne tant convoitée.
Vision
Depuis son couronnement au concours « Miss Madagascar », Antsaly a reçu de nombreux soutiens, que ce soit par le peuple malagasy ou encore le Gouvernement. Au mois de juin de l’année dernière, elle a été reçue par la ministre de la Communication et de la Culture, Lalatiana Andriatongarivo. Cette dernière a profité de l’occasion pour apporter son soutien à notre candidate qui représentera le pays. Il faut savoir que le concours « Miss monde » est centrée autour de la beauté physique et des talents de chaque candidate. D’ailleurs, les organisateurs encouragent ces jeunes filles à développer leurs différents talents, tout en les incitant à s’impliquer dans la vie sociale et soutenir des causes nobles. Cette année, pour son « Beauty with purpose », Antsaly a choisi de défendre et porter la voix des victimes et survivants des violences sexuelles et de contribuer à la lutte contre ce phénomène. Durant la compétition, la jeune femme réalisera devant le jury des challenges sportifs, du « World designer » tel que la création de vêtements, des interviews « head to head ». Elle répondre également aux questions axées sur des connaissances générales et à d’autres challenges prévus dans le programme. Par ailleurs, notre Miss Madagascar participera aussi à des visites de partenaires et un gala de charité. Elle réalisera également des œuvres sociales avec les autres candidates. Comme dans tout concours de beauté, elle sera également jugée par son apparence physique. Pour être exceptionnelle par rapport aux autres candidates venues du monde entier, Antsaly mettra en valeur les créations malagasy.
Sitraka Rakotobe

Fil infos

  • Forum des dirigeants mondiaux à Genève - Des opportunités multiples pour la Grande île 
  • Retour sur la scène politique - Des politiciens ratent le coche 
  • ACTU-BREVES
  • Nouvel ordre économique mondial - Le Président Rajoelina appelle les pays à l’action
  • Incitation à la haine et diffamation - L'Administration douanière reste de marbre
  • Ambinaninony Brickaville - La propriété d’une lanceuse d’alerte incendiée
  • ONU Commerce et développement - Début du forum des dirigeants à Genève
  • Elections législatives - La débâcle de l’Opposition 
  • ACTU-BREVES
  • Parti TGV - A la recherche d'un nouveau souffle

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Sur tous les fronts !
    Rajoelina Andry Nirina, Président de la République de Madagasikara, fonce sur tous les fronts. Accompagné de son épouse, fidèle à ses côtés, il arpente et dévale monts et vallées. C’est dur d’être numéro Un d’un pays qui se débat contre les emprises de la pauvreté. Le couple présidentiel assume. Hier en Corée du Sud ! Avant-hier à l’Union africaine. Aujourd’hui à Genève. Demain et le lendemain, ailleurs ! Le feu professeur Zafy Albert bâtit sa notoriété en faisant le tour de Madagasikara, à travers ce qu’on appelait le « Mada – raid ». Des descentes de proximité, que le professeur-président effectuait, visaient à rencontrer les concitoyens là où ils se trouvent. Des contacts directs que les gens appréciaient beaucoup. Le feu colonel Ratsimandrava Richard, le père du Fokonolona, parcourait le pays, par le moyen du « Ala-olana », afin d’apporter des solutions aux problèmes quotidiens de la population à la…

A bout portant

AutoDiff