Publié dans Culture

Alliance française d’Antananarivo - Le « Festival des jardins » se prépare

Publié le mardi, 09 mai 2023


Un rendez-vous incontournable pour les passionnés des plantes. L’Alliance française d’Antananarivo (AFT), située à Andavamamba, n’est pas seulement un centre culturel mais également un grand jardin où les visiteurs pourront se détendre, admirer les fleurs et tout ce qui concerne la plantation. Devenu un événement immanquable et emblématique, le fameux « Festival des Jardins » se déroule dans l’enceinte de l’AFT pour le plus grand plaisir des adeptes de la nature et de l’art. Egalement conçu pour les curieux, il en est à sa cinquième édition cette année.
Actuellement, aucune précision n’a été communiquée concernant le calendrier de ce festival. Toutefois, les responsables invitent les acteurs du monde du jardinage, du bio et de l’écologie verte qui veulent prendre part à la manifestation à réserver au plus vite leur stand via l’adresse E-mail « HYPERLINK "mailto:Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  ». Vu le grand succès des précédentes éditions, ce Festival des jardins représentera encore un carrefour pour les acteurs et passionnés de l’art du jardinage, incluant la poterie, la décoration florale, le lombricompostage, l’exposition de différentes espèces de plantes comme les orchidées, le bonsaï, le cactus, le moringa, des fruits, produits cosmétiques et alimentaires bio,...
Cette manifestation consacrée au  jardinage est organisé par l’AFT, en collaboration avec Telma Madagascar. Comme lors des éditions précédentes, de nombreux visiteurs sont attendus sur les lieux durant les jours de l’évènement. En déambulant dans les allées du festival, les visiteurs auront l'occasion de découvrir, observer ou parfois même toucher différentes plantations, admirer des jardins et des créations uniques.
Notoire
Le Festival des jardins accueille à chaque édition des paysagistes, concepteurs, amateurs et experts en botanique, venus des quatre coins de l’île.  Rappelons que l’Alliance française d’Antananarivo, dans sa mission de promotion de la culture locale, met l’honneur durant cet événement le savoir-faire des agriculteurs et paysagistes malagasy. Ce sera également une grande occasion pour l’enseigne de sensibiliser les citoyens à la préservation de la nature et de l’environnement. Par ailleurs, il s’agira d’une opportunité pour les adeptes du jardinage de partager les expériences entre les professionnels du milieu, mais également de faire connaître les produits locaux au grand public. Au programme, diverses stands dédiés au marché des plantes, des ateliers de découverte, des expositions et conférences ainsi que de multiples jeux et des animations pour tous les âges. Bref, c’est tout l’intérêt d’un tel festival de présenter au public le savoir-faire de nos jardiniers et la beauté de leurs produits.
Sitraka Rakotobe

Fil infos

  • Processus électoral - Le collectif de candidats continue son tour de « vil »
  • Paositra Malagasy et Colissimo - Un partenariat postal rétabli après 32 ans
  • PM Christian Ntsay - « L’élection est la seule issue conforme à la Constitution »
  • Ambatoloana Manjakandriana - Des trafiquants de palissandre arrêtés et emprisonnés
  • Election présidentielle - La communauté internationale insiste sur le respect des dates établies
  • Conjoncture politique - La HCC s’explique et rappelle à l’ordre 
  • Meurtre d’une mère et de son fils - Le père et deux autres complices en prison
  • Troubles et nouvelle crise politique - Le Freedom condamne les velléités des opposants
  • Décrochage du portrait officiel du Président Andry Rajoelina - L’incivisme à son paroxysme
  • Conjoncture politique - L’Opposition abat ses dernières cartes
Pub droite 1

Editorial

  • Il fait chaud !
    « Il pleut dans la rue comme il pleut dans mon cœur ». Cette célèbre phrase, tirée du poème de Jean Jacques Rousseau (1762), nous inspire. Il fait chaud dans le pays comme il fait chaud dans l’arène politique. En cette deuxième moitié du mois de septembre, la météo glisse tout doucement vers le chaud. La température monte de plusieurs crans. Le froid glacial de juin, juillet et d’août des Hautes terres centrales n’est qu’un mauvais souvenir. Les frileux retrouvent peu à peu leur joie de vivre. Mais attention, une autre adversité d’ordre climatique pointera son nez d’ici peu : la pluie ! Et soyons prêts à la recevoir. Le cauchemar des bas-quartiers sera de retour. Autorités et divers responsables doivent s’apprêter à « accueillir » les eaux. Le sinistre principe de travail, à savoir le « médecin après la mort », ne sera plus de mise ni toléré. Contrôle…

A bout portant

AutoDiff