Publié dans Culture

Coupe du monde de slam-poésie - Santa passe en demi-finales

Publié le vendredi, 10 mai 2024
Santa, lors de sa première représentation à la Coupe du monde de slam-poésie Santa, lors de sa première représentation à la Coupe du monde de slam-poésie

Notre représentant à la Coupe du monde de slam-poésie n’est plus qu’à quelques marches du podium. En effet, durant sa première journée de compétition, Santa a su séduire les membres du jury par ses mots. Elle a mis le feu sur la scène du temple de Belleville à Paris et passe donc en demi-finales du concours. Notre challenger poursuit son périple grâce à des notes positives, notamment 8,3 ; un second 8,8 ; un 7,8 ; un 9,8 et enfin un 9,5 ; obtenant ainsi un score total de 81,5 points. Une entrée réussie dans cette compétition donc pour notre slameur Santa, Santatra Andriamanantsoa à l’état-civil. Effectivement, il s’est distingué à Paris parmi les autres candidats venus des autres pays et finit même troisième parmi les 12 slameurs de son groupe ayant passé le premier round.
Les demi-finales se sont tenues hier soir au temple de Belleville. Rappelons que Santa est dans la même poule que le Gabon, le Mali, la France et La République du Congo. La Grande île est présente à cette compétition d’envergure pour la 13ème fois. Notre participation à cette compétition de slam-poésie montrera la richesse culturelle et artistique de Madagascar et permet de mettre en avant les talents locaux dans un contexte international. Si Madagascar s’est incliné en demi-finales lors de l’édition précédente, Santa ambitionne de faire mieux cette fois-ci. Avec ses six textes en malagasy, il va tenter de ramener la Coupe tant convoitée à Madagascar.
Cette année, la festivité accueille plus d’une vingtaine de pays, entre autres Madagascar, Norvège, le Maroc, Haïti, l’Italie, le Japon, l’Israël, la Côte d’Ivoire, Mozambique, le Mali, la Russie, le Pologne, le Portugal,… Notons qu’à l’issue de cette compétition, Santa et Système D (un ancien champion national de slam-poésie et actuellement membre du Comité d’organisation du slam national et du bureau exécutif de Madagaslam) sillonneront les routes de l’Europe, en particulier en Allemagne, pour une tournée bien chargée. Ils seront sur place pour faire des spectacles, mais aussi afin de renforcer des partenariats avec les associations de slameurs et les producteurs dans les villes où ils passeront. A leur retour au pays, des ateliers et une restitution de partage d’expériences seront organisés pour les amateurs de slam-poésie.
Pour voir notre challenger à l’œuvre, les fans pourront suivre en direct ses prestations sur la page Facebook « Grand Poetry Slam » ou encore via « Madagaslam Slamada ». Le verdict est attendu ce dimanche 12 mai, jour de la finale et celui de la remise des trophées.
Si.R

Fil infos

  • Appui au développement local - Rajoelina boucle sa tournée dans le Sud
  • Actu-brèves
  • Actu-brèves
  • Districts de Vohibato, Ikongo et Ivohibe - Vers un avenir lumineux et développé
  • Soins de proximité - De nouveaux bénéficiaires à Fianarantsoa
  • Développement - Le Président veut enclencher la vitesse supérieure 
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Réhabilitation de la RN7 - Le Président annonce des travaux imminents
  • Regards croisés sur la corruption à l'aéroport d’Ivato - Douanes et Sécurité publique s'expriment

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Probes et résolus !
    La bataille fait rage. A sept jours de la date butoir, la campagne entre dans sa dernière ligne droite. Campagne ou propagande ! Qu’à cela ne tienne, ce qui importe pour le peuple, même s’il ne s’exprime pas ouvertement, consiste à avoir affaire à un Parlement où siègeront des élus intègres et déterminés.Il reste une semaine aux états-majors politiques, à tous les candidats, pour convaincre les indécis à se joindre à leur cause. Une semaine pour faire valoir aux électeurs une visibilité du programme du parti ou de l’individu qu’ils entendent défendre durant leur mandat. En réalité, un député n’a pas un programme individuel pour une Circonscription donnée. Il ne peut pas prendre la place d’un maire, d’un chef de District, d’un gouverneur ou du Gouvernement. Il n’est pas là non plus pour contrôler ni superviser les actions d’un maire, d’un représentant du pouvoir central ou d’un gouverneur ou d’un…

A bout portant

AutoDiff