Publié dans Dossier

Plan d’urgence social « Tsinjo » - Le couple présidentiel soutient les marchands de rue

Publié le mardi, 31 mars 2020


Dans le cadre du plan d’urgence sociale « Tsinjo », des milliers de marchands de rue et une centaine de crieurs bénéficient actuellement de l’aide offerte par le Président de la République Andry Rajoelina et son épouse. Sous la coordination de la Direction des affaires sociales et politiques (DASP) auprès de la Présidence de la République, l’Association Fitia avec le ministère de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la femme (MPPSPF), la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) ainsi que d’autres associations bénévoles se sont mobilisés au Gymnase d’Ankorondrano pour remmettre des dons aux bénéficiaires issus du 3ème, 5ème et 6ème arrondissement, ainsi qu’à l’ANS Ampefiloha pour les marchands ambulants issus du 1er, 2ème et 6ème Arrondissements.
Les marchands de rue ont reçu depuis hier auprès de ces deux sites des vivres qui leur ont été promis. Outre les 25 kilos de riz, ils ont également obtenu d’autres produits, à savoir du lait concentré, 1kg de sucre blanc, des boîtes de sardine, bougies, huile, savon et des légumineuses. Selon Andriamanantena Gahby de la DASP, cette action fait suite à la promesse présidentielle d’indemniser les travailleurs dont les revenus sont directement impactés par l’épidémie de coronavirus. Les membres du comité d’organisation travaillent ainsi d’arrache-pied pour assurer cette opération. « Des dispositifs de sécurité sanitaire ont été mis en place pour respecter l’hygiène et pour garantir une bonne organisation », précise ce responsable. En plus des marchands de rue, les crieurs ont également reçu leur part. Ces marchands ambulants sont rentrés chez eux avec des sacs remplis des produits de première nécessité  (PPN).
Cette distribution de dons qui va encore se poursuivre ce jour a été honorée par la présence du couple présidentiel. Lors de leur passage hier à l’ANS Ampefiloha, le Chef de l’Etat Andry Rajoelina et son épouse ont rassuré les marchands que le Gouvernement reste à l’écoute et se tient prêt à soutenir ses concitoyens. « Nous sommes venus afin de vérifier en particulier que vous recevez le filet de  sécurité qui vous a été destiné en cette période de confinement. J’appelle à votre calme et courage en faisant face à cette pandémie qui représente un danger non seulement  pour Madagascar mais également pour le monde entier », réconforte le Président de la République.
K.R.

Fil infos

  • Code de la communication médiatisée - La boucle est bouclée
  • Flambée des cas de Covid-19 en Europe - Crainte sur la réouverture du ciel malagasy !
  • Maire d’Antananarivo - Le grand « moral » de Naina Andriantsitohaina
  • Sénatoriales - De quoi a peur le Groupe du Panorama ?
  • Affaire Raoul Arizaka Rabekoto - L'INSCAE réagit et précise
  • Tovonanahary Rabetsitonta sur la pandémie - « Les mesures préconisées par l'Etat malagasy ont été efficaces »
  • Covid-19 - Le PM expose le cas malagasy à l'AG des Nations unies
  • Descente inopinée à la maison de force de Tsiafahy - Le traitement de faveur de Mbola Rajaonah démasqué
  • Lutte contre la malnutrition - L'usine promise par le Président de la République embarquée
  • Assassinat de Danil Radjan - Des révélations de la famille en vue 

Editorial

  • Immunité et impunité !
    Le régime MAPAR de Rajoelina Andry Nirina s’investit énormément. En moins de deux ans au pouvoir, d’immenses progrès s’inscrivent déjà sur le tableau des résultats. D’énormes efforts ont été consentis et continuent afin d’exécuter, à la lettre, les termes du « Velirano ». Mais, beaucoup reste à faire et le parcours, encore loin et long, parsemé d’embûches, s’annonce âpre et éreintant. Du courage, de la volonté et de la bravoure, il en faut certainement.Le combat contre toute forme de malversation est une lutte de longue haleine. En dépit des tirs aveugles des détracteurs, la bataille bat son plein. Durant la campagne électorale, le candidat n°13 s’était engagé fermement à lutter contre la corruption comme étant la base de toute action destructive. En tandem du mal avec l’impunité, la corruption résiste. Et quand l’impunité croise en chemin l’immunité, le combat se corse davantage. Conscient de l’effet dévastateur, de la gravité sinon…

A bout portant

AutoDiff