Publié dans Economie

Air Madagascar - La suspension des vols maintenue jusqu’en mai

Publié le vendredi, 17 avril 2020


Nouvelle mesure. Lundi dernier, dans son allocution, le Président de la République française, Emmanuel Macron, a annoncé le maintien « jusqu’à nouvel ordre » de la fermeture des frontières de la France avec les pays non-européens. « Conformément à cette décision, la suspension des vols Air Madagascar vers et depuis la France métropolitaine et les DOM-TOM (Départements et territoires d’outre-mer) est prolongée jusqu’au 11 mai 2020 inclus, au minimum », a annoncé la compagnie aérienne nationale malagasy hier, dans un communiqué officielle faisant le point sur la situation sanitaire actuelle. Pour les vols régionaux, Air Madagascar compte également maintenir la suspension vers et en provenance de l’île Maurice. Effectivement, le Gouvernement mauricien a prolongé le couvre-feu sanitaire dans cette île sœur jusqu’au 4 mai prochain.
Pour rappel, le 17 mars dernier, la Présidence de la République de Madagascar a annoncé la suspension de toutes les liaisons aériennes internationales vers et depuis la Grande île, sans exception à partir du 20 mars, et pour une durée de 30 jours à compter de cette date. La suspension de l’intégralité des vols internationaux de la compagnie Air Madagascar, long-courriers et régionaux, jusqu’à lundi prochain à 23h 59 reste ainsi en application. En complément de ces directives, la suspension de la ligne de et vers la Chine jusqu’au 30 juin 2020, déjà annoncée par la compagnie, reste également en vigueur.  
Recueillis par Rova Randria

Fil infos

  • JIRAMA - Les impayés des fournisseurs s’élèvent à 1 000 milliards d’ariary
  • Etat de droit - « Le système judiciaire est corrompu »
  • Affaire de Vohilava Mananjary - Les raisons du mécontentement de la population
  • Sénatoriales - Le CNOE se plie à la décision de la HCC
  • Situation sanitaire à Madagascar - L’état d’urgence levé, la prudence exigée
  • Arrêt de l’exploitation aurifère à Vohilava - La Société civile exige des sanctions contre la société fautive
  • Association AFF - Fondation - VISEO Ensemble pour un renouveau de l’éducation
  • Décret de convocation du collège électoral - La HCC déboute Rivo Rakotovao et les sénateurs
  • Marc Ravalomanana - Un indécrottable mauvais payeur
  • Vol de marchandises d'1 milliard Ar - Quand la politique entre dans le prétoire…

Editorial

  • Bataille acquise !
    Zéro décès, nombre de contaminés en traitement stationnaire. Le Président Rajoelina est en passe de gagner son pari, son combat. C’est le cas de le dire, il a pris la lutte contre la pandémie de Covid-19 pour « son » combat, défi et pari personnel. Il a de quoi à être fier ! L’Etat met fin à l’état d’urgence sanitaire. Pour un Chef d’Etat, perdre ou gagner la bataille contre la Covid-19 équivaut à perdre ou gagner son combat politique personnel. La mauvaise gestion de la réponse à la pandémie traduit un échec politique d’un dirigeant qui va perdre, de fait, la confiance de son peuple. Le cas risque de se produire quelque part en Amérique en cette veille de l’élection présidentielle du 3 novembre prochain.

A bout portant

AutoDiff