Publié dans Economie

Transport aérien - Les compagnies africaines en grande difficulté

Publié le vendredi, 24 avril 2020


Il fallait bien s’y attendre. Avec les restrictions de voyage et la fermeture des frontières, le nombre de compagnies aériennes en grande difficulté augmente à vue d’œil, un peu partout dans le monde. Et l’Afrique n’est pas épargnée. Mercredi dernier, la compagnie aérienne Air Mauritius s’est placée en redressement judiciaire. Cette démarche vise surtout à maintenir le navire à flots, et ce, malgré les difficultés financières. « La cessation de l’ensemble des vols internationaux et intérieurs dans une crise sans précédent ont conduit à une érosion complète des revenus de la société. De plus, il n’est pas certain que le trafic aérien international reprendra et toutes les indications tendent à montrer que les activités normales ne reprendront qu’à la fin de l’année 2020 », a déclaré le Conseil d’administration de la compagnie dans un communiqué partagé sur les réseaux sociaux, pour justifier sa décision de placer l’entreprise en redressement judiciaire. Dans tous les cas, le Conseil souhaite surtout préserver les intérêts de la compagnie mais aussi ceux de ses employés.
A part Air Mauritius, le South Africa Airways est aussi obligé de mettre la clé sous la porte. D’après les explications rapportées par les médias africains, cette faillite est surtout due « au refus du Gouvernement sud-africain d’accorder à la compagnie les subventions nécessaires pour sa survie ». Effectivement, pour pouvoir poursuivre ses activités, la compagnie aérienne avait besoin de 500 millions d’euros. « Et le Gouvernement est incapable de fournir d’autres fonds pour financer le plan de sauvetage (de la compagnie), au-delà de ceux déjà apportés », ont laissé entendre les autorités sud-africaines. Le South Africa Airways a notamment rencontré des difficultés au cours des dernières années, et la crise liée au Covid-19 lui a donc été fatale. La compagnie Corsair se retrouve également dépourvue de toute solution. Elle n’est en effet pas éligible aux prêts garantis par l’Etat (PGE), l’empêchant de trouver des fonds assurant la continuité de ses activités.
En tout cas, concernant Madagascar, la compagnie aérienne nationale n’a encore émis aucune déclaration quant à sa situation actuelle et les mesures prises en conséquence. Jusque-là, les mesures restent la fermeture de ses agences à Paris et à Saint-Denis.
Rova Randria

Fil infos

  • Les actus en bref
  • Couple Rajoelina - Echange convivial avec le couple Biden
  • Pénurie d’eau - Le pire est à craindre
  • Affaire 73,5 kilos d’or - Le procès remis aux calendes grecques 
  • Rapport de la mission de suivi électoral  - L’UE insiste sur la mise en œuvre des recommandations 
  • JIRAMA - Andekaleka se dote d’un quatrième générateur
  • Commerce - L’Algérie lorgne sur la vanille malagasy
  • Rajoelina à la tribune des Nations Unies - Interpellation sur le prix du baril de pétrole
  • Disparition du plus petit primate au monde - La honte pour Madagascar !
  • Discours à la tribune des Nations unies - Rajoelina dans le même panel que Biden et Kagamé

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Fia…ble !
    On ne peut pas passer inaperçu l’évènement majeur de la semaine dernière, la FIA. En fait de jeudi à dimanche, la Foire internationale de l’agriculture (FIA) s’est tenue au Parc des expositions à Tanjombato. Quand on parle d’Agriculture, ce grand ensemble qui englobe toutes les activités du monde rural dans tous ses états. Sont inclus à l’intérieur de ces activités dites agricoles la culture, la pêche et l’élevage qui se souscrit au sein de l’économie « verte » et « bleue ». Avec l’évolution des activités exigées par la demande sans cesse croissante des besoins de l’homme, l’agribusiness apparait et commence à occuper du terrain. De toute façon, l’agriculture représente un domaine de priorité surtout pour un pays comme Madagasikara. L’initiative entrant dans le cadre pour l’épanouir est toujours très appréciée et fiable. Les actions de l’Agence Première Ligne font partie des stratégies à encourager. En principe, l’agriculture est un…

A bout portant

AutoDiff