Publié dans Economie

Coronavirus à Ambatovy - Les mesures sanitaires respectées

Publié le vendredi, 15 mai 2020

Neuf personnes contaminées. Le Président de la République a ordonné la mise en quarantaine de tous les personnels dans la société minière d’Ambatovy, il y a deux semaines. En effet, la présence des malades a suscité la crainte au sein de la population de Toamasina. En marge d’une mission des membres du Gouvernement dans la côte Est, menée par le ministre des Mines et des Ressources stratégiques, Fidiniavo Ravokatra, une descente au sein de l’entreprise a été réalisée jeudi dernier.

Leur visite s’est focalisée sur le respect des mesures sanitaires et la mise en quarantaine des employés. « Les personnels sont mis en quarantaine depuis maintenant une semaine. Seuls 150 salariés indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise travaillent dans le site. Ils n’entrent pas en contact avec l’extérieur. Les barrières sanitaires sont également respectées. Les responsables mettent à la disposition de leur employé le CVO. La population n’a plus aucune raison de craindre la propagation de la maladie »,  avance le ministre. 598 employés de la société ont déjà subi le test PCR. 

Il faut savoir que le projet d’extraction de nickel et cobalt, mené par cette entreprise, figure parmi les grands projets miniers à Madagascar. En janvier 2016, la production annuelle d’Ambatovy est estimée à 60 000 tonnes de nickel raffiné, 5 600 tonnes de cobalt raffiné et 210 000 tonnes d’engrais sous forme de sulfate d’ammonium pendant au moins 29 ans.

Solange Heriniaina

 

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff