Publié dans Economie

SIRAMA - Une dette de 391 millions d’ariary remboursée

Publié le mardi, 02 juin 2020


Cotisation sociale et salaire du personnel pendant dix ans. Le nouveau directeur général de Siramamy Malagasy (SIRAMA) assainit en ce moment la finance de cette société d’Etat.  Tros mois après sa nomination, le directeur général Mamy Emile Ramananarivo a remboursé une dette à hauteur de 391 millions d’ariary. « Je redresse petit à petit la société, à commencer par l’apurement des dettes. Toute l’équipe a travaillé malgré le confinement. Nous avons payé toutes les charges fiscales comme les cotisations sociales impayées auprès de la Caisse nationale et de prévoyance sociale (CNAPS) pendant dix ans, les salaires des 234 employés ainsi que l’Impôt sur le revenu salarial (IRSA). Concernant la cotisation sociale, le remboursement exclut la période de chômage technique pendant le deuxième trimestre 2011 et fin 2015. 34 employés de plus de 60 ans sont également envoyés en retraite afin d’alléger la charge et se conformer à la loi. En ce moment, 90 % des obligations de l’entreprise sont effectuées. Nous avons trouvé une ressource grâce au paiement de la société Complant des frais de location des terres. La culture de rente a également apporté ses fruits. Nous avons recolté 58 tonnes de maïs à Brickaville, vendu à 700 ariary le kilo », rapporte Mamy Emile Ramananarivo, lors d’une entrevue à Isoraka.
Bien que la gestion financière semble rentrer dans l’ordre, la gestion des patrimoines fonciers reste encore un grand défi à relever. « SIRAMA vit de ses terres. Jusqu’à présent, il est encore difficile de recenser les patrimoines fonciers de l’entreprise alors que c’est notre source de revenu. Je dois revoir une centaine de contrats de bail emphytéotique, tout en régularisant les papiers auprès du service des domaines. Certaines personnes profitent de l’irrégularisation pour vendre des terrains. Nous allons ainsi mettre en place une base de données numériques afin de suivre en temps réel toutes les informations », poursuit-il.
 Solange Heriniaina


Fil infos

  • Rapatriement des Malagasy - Priorité aux personnes vulnérables
  • Covid-19 à Madagascar - 9.000 contaminés guéris en un mois
  • Site de la MBS à Anosipatrana - La CUA veut reprendre son bien
  • Etat d’urgence sanitaire - Allègement du confinement à Analamanga - Rapatriement des Malagasy bloqués à l’étranger - Ouverture conditionnée de Nosy Be au tourisme international - Plan social pour les employés du secteur privé
  • Concentrateurs d’oxygène importés - Le Président réceptionne la première livraison à Ivato
  • Collectif des opposants - Un mouvement mort-né !
  • Coronavirus - Le Président met l’accent sur l’objectif « zéro décès »
  • La presse en deuil - Décès de Salomon Ravelontsalama
  • Lutte contre la Covid-19 - Quid du sens de la responsabilité citoyenne ?
  • Nouvelle organisation pour le « Vatsy Tsinjo » - Du porte-à-porte pour renouveler la liste des bénéficiaires

La Une

Editorial

  • FDS sur la pente raide !
    Dérapages. Débordements. Dérives. Bavures. Et puis quoi encore ! Les mots manquent pour décrire les mésaventures et souvent meurtrières des éléments de la Force de défense et de la sécurité (FDS) du pays. Des actes totalement indignes des valeurs morales et diamétralement opposés à l'éthique que l'Armée et la Police nationale entendent véhiculer.

A bout portant

AutoDiff