Publié dans Economie

Idées innovantes contre le coronavirus - Un financement à hauteur de 30 000 dollars à gagner

Publié le mercredi, 08 juillet 2020

Une promotion de l’entrepreneuriat. L’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a annoncé le lancement du concours de plans d’affaires (« business plan ») baptisé « Next innovation with Japan » (NINJA) dans 19 pays africains, y compris Madagascar. En effet, la propagation de la pandémie et le confinement ont modifié la vision du monde. Plusieurs organismes de financement recherchent en ce moment des idées innovantes pour faciliter la vie de la population face à cette crise sanitaire.

C’est dans ce cadre que la JICA finance les domaines touchés par le Covid-19 comme la santé, la gestion des catastrophes, les services aux entreprises, le soutien à l’apprentissage à distance, l’alimentation et l’agriculture, la finance comme les paiements sans contact, la gestion de la mobilité urbaine ainsi que la substitution des produits importés par une technologie innovante locale.

D’après le communiqué de la JICA, chaque pays comptera 8 à 10 finalistes parmi lesquels on sélectionnera jusqu’à 5 gagnants. Il faut savoir que les lauréats auront la possibilité de signer un contrat de travail avec l’organisme grâce à leurs innovations. De ce fait, les propositions doivent autant que possible toucher le domaine commercial. Par ailleurs, les gagnants sont éligibles à une somme de 30 000 dollars, sans fonds propre ni dette pour couvrir les coûts associés aux activités, notamment la rémunération du personnel, les autres dépenses et la taxe locale indirecte. Les startup élues auront également la possibilité de voyager au Japon pour réaliser d’autres investissements et conclure des partenariats commerciaux parrainés par la JICA. D’après le programme établi, la date limite de candidature est fixée au 29 juillet. Chaque candidat passera ensuite à une interview vers mi à fin août prochain. La sélection finale se tiendra en septembre.

Recueillis par Solange Heriniaina

Fil infos

  • Vols de rapatriement - «Les autorisations se négocient entre les Etats », dixit l’aviation civile de Madagascar
  • Factures JIRAMA mars-août - Le paiement reporté en 2021
  • Assassinat de Danil Radjan - Qui est le quatrième meurtrier ?
  • Pour les pays touchés par la pandémie de Covid-19 - Andry Rajoelina propose l’effacement de la dette
  • Code de la communication médiatisée - La boucle est bouclée
  • Flambée des cas de Covid-19 en Europe - Crainte sur la réouverture du ciel malagasy !
  • Maire d’Antananarivo - Le grand « moral » de Naina Andriantsitohaina
  • Sénatoriales - De quoi a peur le Groupe du Panorama ?
  • Affaire Raoul Arizaka Rabekoto - L'INSCAE réagit et précise
  • Tovonanahary Rabetsitonta sur la pandémie - « Les mesures préconisées par l'Etat malagasy ont été efficaces »

Editorial

  • Tache d’huile !
    Une brèche suffit pour que le fût d’huile déverse au compte-gouttes ou à gogo son contenu. L’huile, à la différence des autres liquides, a une propriété unique de se répandre tout naturellement couvrant le périmètre autour duquel elle est déversée. La tache envahit le pourtour. Le Chef de l’Etat accède à la demande de la population du Sud-est de considérer la scission de la Région de Vatovavy - Fitovinany en deux. Le débat autour de la question vient d’avoir lieu. Des notables de la Région, des chefs coutumiers, des élus et d’autres sensibilités se sont réunis autour d’une table sous la direction du Président pour en débattre. Hormis l’épineuse question de la répartition des six Districts à chacune des deux nouvelles Régions qui, en fait, crée des vagues, la démarche fait école.

A bout portant

AutoDiff