Publié dans Economie

Fonds monétaire international - Révision du taux de croissance économique à -3,2 % pour Madagascar

Publié le vendredi, 23 octobre 2020

Récession. Telle est la prévision de la croissance économique de Madagascar comme il a déjà été annoncé dans le rapport du Fonds monétaire international (FMI) en juin dernier. Cette institution de Bretton Woods a mis à jour ses données et a annoncé, hier, lors d’une conférence de presse virtuelle les perspectives économiques et régionales de l’Afrique subsaharienne. Même si le Gouvernement malagasy a déjà prévu un taux croissance positive de 0,8 % cette année dans la loi de Finances rectificative (LFR) 2020, cet indicateur est révisé à -3,2 % selon le FMI.

En 2021, la reprise sera modeste et la croissance s’établira à 3,2 %. Selon Abebe Aemro Selassie, directeur du département africain du FMI, « l’Afrique ne retrouvera pas les niveaux de production avant la crise que vers 2023. L’année prochaine, on constatera encore une chute de 4 % du niveau de vie de la population ». Effectivement, le ministre de l’Economie et des Finances Richard Randriamandrato a déjà annoncé qu’il faudra au moins trois années pour la Grande Ile à se rétablir du choc de la crise. Le pays ne retrouvera la croissance économique de 5,5 % initialement prévue cette année qu’en 2022.

Réformes

Vu cette conjoncture économique, les décideurs politiques ont des choix difficiles à faire à l’avenir, surtout pour répondre aux besoins de base de la population. Le directeur du département africain du FMI a ainsi mis l’accent sur la nécessité de mise en place d’une réforme de l’administration publique et l’incitation aux investissements privés. « Le dynamisme du peuple africain restera intact et devra permettre la reprise et le développement à long terme. Le chemin de la reprise nécessite des réformes. On peut citer comme exemples la mobilisation des ressources intérieures, la numérisation. Les pays doivent également améliorer la gouvernance, favoriser davantage la transparence et de meilleures conditions pour les investissements privés. Cependant, rien de tout cela ne serait facile mais la plupart des pays africains veulent s’y attaquer », rapporte Abebe Aemro Selassie.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Campagne de reboisement 2021 - 75 000 hectares à couvrir d’arbres !
  • Chambre haute du Parlement - Razafimahefa Herimanana, élu président du Sénat
  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère
  • Nouvelle hausse des cas de Covid-19 - Appliquons les gestes qui sauvent !
  • Président de la République - Trois magistrats et un ancien ministre parmi les désignés sénateurs
  • Campagne de reboisement 2021- Coup d’envoi par le couple présidentiel à Taolagnaro
  • Trafic de 73,5 kg d’or - L’Opposition divague
  • Covid-19 - Un reconfinement pas à l’ordre du jour
  • Exécutif - Aucun remaniement gouvernemental à l’horizon - Halte à la désinformation dans l’affaire des 73.5kg d’or !
  • Sénateur Rakotondrainibe Andrianantenaina - « Le MMM sera une force de proposition au Sénat »

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • De la matière grise !
    Madagasikara se trouve à la croisée des chemins pour le recrutement de certains postes-clés et hautement stratégiques. D’emblée, une cynique mais légitime question intervient : « le pays dispose-t-il suffisamment de matière grise pour satisfaire ses besoins ? ». La Compagnie nationale malagasy de transport aérien « Air Madagascar » recrute son directeur général (DG). Elle est à la recherche depuis une semaine d’un oiseau rare. Depuis le départ volontaire du DG Besoa Razafimaharo en décembre 2019, Air Mad n’a plus de DG titulaire. La Direction générale a été assurée par une intérimaire, en la personne de Hanitra Rasetarinera, et ce depuis le 15 janvier 2020. Elle n’est autre que le directeur général adjoint, chargé de la finance. Evidemment, la mission que le Conseil d’administration entend confier à l’oiseau rare (le DG) consiste à relever la Compagnie. En effet, le divorce forcé avec la Compagnie réunionnaise Air Austral portait un…

A bout portant

AutoDiff