Publié dans Economie

Salon « Bons plans tourisme Madagascar » - Vers une pérennisation du tourisme local

Publié le lundi, 16 novembre 2020

Au cours des dernières années, le tourisme local a particulièrement été délaissé. Les promoteurs mais aussi une grande majorité des opérateurs se sont surtout intéressés aux touristes étrangers, oubliant ainsi toute proposition ou offre pour les consommateurs locaux. Cependant, le salon Bons Plans tourisme Madagascar ou « Tsenaben’ny fizahan-tany », organisé par le ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie, en collaboration avec l’Office national du tourisme Madagascar, leur a fait prendre conscience de tout son potentiel. La fermeture des frontières aériennes et la suspension des vols commerciaux représentent donc des avantages malgré tout cela.

Celles-ci permettent aujourd’hui la promotion et le développement du tourisme local. « 4 600 visiteurs pour une première édition, c’est déjà très promoteur ! De plus, les opérateurs ont fait l’effort de composer des offres adaptées et accessibles au grand public pour l’occasion. Nous n’allons donc pas nous arrêter en si bon chemin. Nous allons continuer la promotion afin de pérenniser cette catégorie de tourisme et soutenir ainsi les économies locales », se réjouit Joël Randriamandranto, ministre des Transports, du Tourisme et de la Météorologie. Le ministère prévoit ainsi d'organiser d’autres éditions prochainement, soit trois salons par an. « Ces salons se tiendront surtout durant les périodes de vacances, entre autres les fêtes de Noël ou de Pâques, mais aussi lors des grandes vacances », explique le ministre.

Ainsi, les vacanciers auront à partir de maintenant le choix quand ils partiront en vacances. Ils ne seront plus obligés de se contenter de ses destinations habituelles. Ils pourront également découvrir toute la beauté du pays, mais à des frais tout à fait adaptés à leur budget. A travers ce mouvement, les parties prenantes entendent surtout modifier les habitudes « vacancières » des citoyens malagasy. Il faut qu’ils oublient les clichés ou idées préconçues comme « voyager coûte trop cher » ou « partir en vacances, c’est pour les riches ». Les opérateurs et le ministère espèrent ainsi que le salon Bons plans tourisme Madagascar soit vraiment le début de la relance de la filière touristique dans le pays.

Rova Randria

Fil infos

  • Campagne de reboisement 2021 - 75 000 hectares à couvrir d’arbres !
  • Chambre haute du Parlement - Razafimahefa Herimanana, élu président du Sénat
  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère
  • Nouvelle hausse des cas de Covid-19 - Appliquons les gestes qui sauvent !
  • Président de la République - Trois magistrats et un ancien ministre parmi les désignés sénateurs
  • Campagne de reboisement 2021- Coup d’envoi par le couple présidentiel à Taolagnaro
  • Trafic de 73,5 kg d’or - L’Opposition divague
  • Covid-19 - Un reconfinement pas à l’ordre du jour
  • Exécutif - Aucun remaniement gouvernemental à l’horizon - Halte à la désinformation dans l’affaire des 73.5kg d’or !
  • Sénateur Rakotondrainibe Andrianantenaina - « Le MMM sera une force de proposition au Sénat »

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • De la matière grise !
    Madagasikara se trouve à la croisée des chemins pour le recrutement de certains postes-clés et hautement stratégiques. D’emblée, une cynique mais légitime question intervient : « le pays dispose-t-il suffisamment de matière grise pour satisfaire ses besoins ? ». La Compagnie nationale malagasy de transport aérien « Air Madagascar » recrute son directeur général (DG). Elle est à la recherche depuis une semaine d’un oiseau rare. Depuis le départ volontaire du DG Besoa Razafimaharo en décembre 2019, Air Mad n’a plus de DG titulaire. La Direction générale a été assurée par une intérimaire, en la personne de Hanitra Rasetarinera, et ce depuis le 15 janvier 2020. Elle n’est autre que le directeur général adjoint, chargé de la finance. Evidemment, la mission que le Conseil d’administration entend confier à l’oiseau rare (le DG) consiste à relever la Compagnie. En effet, le divorce forcé avec la Compagnie réunionnaise Air Austral portait un…

A bout portant

AutoDiff