Publié dans Economie

Campagne de formalisation fiscale - Extension du projet dans cinq autres centres fiscaux à Analamanga

Publié le lundi, 16 novembre 2020

La campagne de formalisation de la situation fiscale « Anjara hetrako », un projet initié par la Direction générale des impôts (DGI), étend ses zones d’intervention pour ses deux mois de campagne. Si les activités étaient initialement prévues dans huit centres fiscaux, à savoir les six Arrondissements de la Capitale ainsi qu’à Ivato et Ambohidratrimo, d’autres sites figurent désormais dans la liste. La DGI interviendra également à Alasora, Ambohimangakely, Andoharanofotsy, Itaosy et Sabotsy-Namehana.

Selon les informations reçues, la durée de la campagne restera quatre jours dans chaque localité. En parallèle, des activités se tiendront demain à Imerimandroso, jeudi prochain à Namontana et le lendemain au Palais des Sports, Mahamasina.

Ce projet a été officiellement lancé il y a une semaine à Ambohidratrimo, la première semaine s’étant avérée concluante. L’administration fiscale a formalisé près de 200 opérateurs économiques dans cette Commune. Pour le District d’Ivato, les agents ont accueilli près de 1 000 visiteurs durant la journée de vendredi dernier. « La population d’Ivato sont majoritairement des commerçants œuvrant dans l’informel. Je trouve que la facilitation des procédures encourage les opérateurs à se déclarer auprès du fisc. Ces derniers ne doivent se munir que d’un certificat de résidence et de leur carte d’identité nationale. Aucune amende ni pénalité ne frappe les nouveaux inscrits. En plus, la carte fiscale est délivrée sur place », rapporte Oely Hanitra Randrianatoavina, chef du centre fiscal à Ivato.

Georges, un commerçant a, pour sa part, affirmé que c’est la méconnaissance des procédures qui l’a contraint à ne pas se déclarer durant huit ans d’activité. « J’ignorais les papiers à fournir. En plus, je crains l’idée de me rendre auprès des bureaux administratifs. Je profite de ces stands pour demander plus d’informations et de formaliser mon épicerie », témoigne-t-il.

A noter que dans le cadre de la relance économique, le Gouvernement ambitionne de faire rentrer dans sa caisse 4 166 milliards d’ariary pour l’année prochaine, soit le double de la recette fiscale de cette année.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère
  • Nouvelle hausse des cas de Covid-19 - Appliquons les gestes qui sauvent !
  • Président de la République - Trois magistrats et un ancien ministre parmi les désignés sénateurs
  • Campagne de reboisement 2021- Coup d’envoi par le couple présidentiel à Taolagnaro
  • Trafic de 73,5 kg d’or - L’Opposition divague
  • Covid-19 - Un reconfinement pas à l’ordre du jour
  • Exécutif - Aucun remaniement gouvernemental à l’horizon - Halte à la désinformation dans l’affaire des 73.5kg d’or !
  • Sénateur Rakotondrainibe Andrianantenaina - « Le MMM sera une force de proposition au Sénat »
  • Cour administrative d’appel - Mise en place demandée par la Cour suprême
  • Donald Trump - Mis en accusation pour la seconde fois et isolé par les médias !
Pub droite 1

Editorial

  • Pour qui sonne… !
    Pour qui sonne le glas ! Le jour fatidique arrive. La session extraordinaire (la première d’ailleurs) du Sénat se tient en ce deuxième mardi comme le veut la Constitution. En effet, dans l’Art 78, par analogie aux dispositions légales qui régissent l’Assemblée nationale, le Sénat se réunit le deuxième mardi qui suit la proclamation des résultats. Une session spéciale qui, pour le cas présent, met fin définitivement à l’existence du Sénat (ancienne formule) et met sur les rails définitivement le Sénat (la nouvelle formule). Le Sénat est mort, vive le Sénat ! Et pour qui sonne… la sonnerie de la mort ? Le dernier bastion du régime HVM s’écroule et le dernier bataillon radicalisé défendant les causes de l’ancien régime bleu et surtout du Président déchu Rajaonarimampianina évacué. En 2015, au point culminant de la puissance sans partage du parti au pouvoir HVM, le régime Rajaonarimampianina saccagea la Chambre haute.…

A bout portant

AutoDiff